Restauration Dinghy Kirie

Discussions sur les bateaux à moteur de tous types

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Thibv
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv » 19 mai 2020 12:19

Bonjour !

Comme évoqué dans ma présentation, je viens d'acheter un Dinghy Kirie avec beaucoup de travail avant de le remettre à l'eau. C'est un projet familial, l'idée est qu'on le restaure ensemble, à notre rythme.
On bricole, mais je ne pense pas qu'on ait le niveau actuellement pour le retaper. Ce projet, c'est un peu une aventure pour nous, l'occasion de se partager quelque chose et d'apprendre sur le travail du bois. Ce qui nous amènera sûrement très vite à vous poser plein de questions !
Nos attentes/Objectifs : Comme mentionné, on n'a pas les compétences pour le remettre dans un état excellent, même si on fera de notre mieux. De même, notre but est également de pouvoir en profiter sur l'eau. Au risque de frustrer certaines personnes, il se pourra qu'on prenne des raccourcis pour arriver au bout du projet, plutôt que d'abandonner en chemin par démotivation. Mais promis, on fera de notre mieux !

Le bateau a été stocké pendant très longtemps, et prendrait très largement l'eau si on l'y mettait. La première étape sera donc de ré-étanchéifier la coque. Et là commencent mes premières questions. C'est un bateau en Acajou (il me semble). J'ai lu qu'il existait principalement deux techniques : passer un grand nombre de couches d'huile de lin pour refaire gonfler le bois et le saturer, ou le fibrer à la fibre de verre. Est-ce que c'est bien ça ? Quels sont les pours/contres des deux méthodes ? J'ai du mal à me dire qu'il pourra retrouver toute son étanchéité avec "juste" de l'huile de lin.
L'ancien propriétaire avait commencé une restauration en démontant certaines pièces, et en commençant le ponçage de la coque. Quel doit être le niveau de finition du ponçage ? Est-ce qu'il faut vraiment supprimer toute trace de vernis, ou si le vernis est très bien "accroché" et la coque lisse, en bon état, c'est bon ?

Voici quelques photos, pour vous montrer l'ampleur du chantier.
Merci pour votre aide, et je m'excuse par avance pour les nombreuses questions évidentes que je pose(rai).

EDIT : Seule une photo semble marcher, je ne sais pas pourquoi les autres ne passent pas. il y a peut-être une limite de taille de fichier par post ?

Thibaud.
Ensemble haut.jpeg
Coque ext.jpeg
Borde.jpeg
Fichiers joints
Ensemble garage.jpg
Modifié en dernier par Thibv le 19 mai 2020 13:42, modifié 3 fois.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1332
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Gwengolo » 19 mai 2020 13:16

Joli bateau et joli projet.

Deux petites choses :

- pour les photos, ce forum est parfois déroutant.
Donc je commence par mettre une photo et j'envoie tout de suite (sans faire "Aperçu").
Puis j'édite pour remettre une autre photo et j'envoie tout de suite.
Et ainsi de suite selon le nombre de photos.
Puis j'édite à nouveau, pour ajouter le texte entre les photos.
Il doit surement y avoir moyen de faire mieux. :shock: Mais ça marche comme ça...
Thibv a écrit :
19 mai 2020 12:19
le fibrer à la fibre de verre.
Ça, je pense que nous allons tous te le déconseiller fortement.
L'eau (de pluie) va s'infiltrer, par l'intérieur, entre le bois et la fibre et faire pourrir le bois à grande vitesse.
C'était une technique employée dans les années 70, par des jeunes désargentés qui voulaient restaurer des bateaux en bois.
Ça a marché, dans le sens où la coque a été rendue étanche aux infiltrations.
Ça n'a pas marché, dans le sens où la durée de vie du bateau a ensuite été très courte ...
Marin de marée basse.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2838
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par to » 19 mai 2020 13:35

Il a une super gueule ton dinghy 8)

Tu peux poster plusieurs images à chaque post, il suffit de faire "ajouter des fichiers" plusieurs fois. Pas de taille maxi de photos. Évite les prévisualisations, il y a un bug à ce niveau là.

Pour l'étanchéité de ta coque, il y a plusieurs solutions, la plus mauvaise étant sans doute la stratification avec la fibre de verre... Le bois va bouger, délaminer la stratification, il y aura des infiltrations d'eau, du pourrissement sous la fibre :?
Saturer le bois à l'huile de lin, je crois avoir vu ça sur des bateaux scandinaves où ils y mettaient des centaines de litres pour imbiber la coque :shock: Je ne sais pas si ça fonctionne avec l'acajou.
Comment était calfatée la coque à l'origine ?
Si le bateau reste le plus souvent sur remorque et doit donc rester étanche pour des petites mises à l'eau, il y a aussi la solution des flipots (par exemple : http://voilesdantan.org/wp-content/uplo ... pots-1.pdf ), en utilisant un bois de la même couleur ce sera discret sous un beau vernis.

Pour le vernis, je repartirai sur un bois brut. Décapeur thermique ou décapant chimique, et pour finir ponçage. Plus c'est poncé fin, plus c'est beau !
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Thibv
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv » 19 mai 2020 13:37

Merci pour ton retour. Effectivement, j'avais lu qu'il fallait bien traiter les deux cotés de la coque, pour éviter de piéger de l'eau en cale, et dégrader rapidement la situation. Comment procéder alors ? Essayer de refaire l'étanchéité après ponçage ?

Je vais essayer d'éditer mon message pour rajouter d'autres photos.

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2984
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par pilotedebord » 19 mai 2020 18:15

J'aurais dit de tremper tout le bateau dans l'eau pour qu'il gonfle de partout mais sur un beau canot' comme ça il vaut mieux qu'il soit étanche avant la mizalo.
Ça dépend aussi de la technique de construction.

Était-il calfaté à l'origine ?

De toutes façons, oublie la stratification, sur un bateau en bois ça marche pas vraiment.

Il mérite d'être sauvé car il a de belles lignes.
J'espère que tu n'aurais pas besoin de refaire le bordé car c'est bien tordu sur l'arrière.
c'est en faisant qu'on devient faisou

old gaffeur
Bosco
Bosco
Messages : 72
Enregistré le : 18 févr. 2020 12:19

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par old gaffeur » 19 mai 2020 18:43

C'est le genre de bateau qui fait toujours rêver: des formes voluptueuses, de quoi faire une superbe finition vernie comme à l'origine, accastillage vintage... bref, le luxe d'après guerre!

Si vous n'êtes pas pressés, c'est parfait. Vous pourrez prendre le temps de faire bien - quand le temps n'a pas d'importance, on peut fignoler!

Je pense comme les autres que le mieux, vu que ton bateau semble être à l'abri, est de le décaper d'abord. Ça permet de faire un état des lieux complet de ce qui est en état et de ce qu'il faut reprendre. Ensuite, tu pourras poser toutes les bonnes questions, et prendre toutes les bonnes décisions!
Modifié en dernier par old gaffeur le 20 mai 2020 09:10, modifié 1 fois.
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes
(proverbe Shadok - J. Rouxel)

Thibv
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv » 19 mai 2020 19:18

Merci pour tous vos conseils. Je me suis procuré un décapeur thermique, je vais voir ce que ça donne, puis finir avec la ponceuse orbital.

Thibv
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv » 19 mai 2020 22:43

Merci pour le conseil du décapeur thermique, ça va bien mieux que la ponceuse !
Pour l'étanchéité, je ne sais pas vraiment si c'était un calfatage. Je ne sais pas à quoi ça doit ressembler au bout de tant de temps, ni quels sont les autres possibilités ? J'ai pris quelques photos, peut-être que vous arriverez à le déterminer. Après avoir décapé le vernis, j'enlèverai tous les petits morceaux entre les bordés.
7 20200519_220543.jpg
9 20200519_220752.jpg

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2984
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par pilotedebord » 19 mai 2020 22:59

les petits morceaux que tu vas enlever nous donneront une idée de la suite à donner.
Commence par décaper puis n'enlève pas tout avant de savoir la suite à donner.
c'est en faisant qu'on devient faisou

Thibv
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv » 05 juin 2020 11:48

J'ai enlevé une partie au décapeur, voilà ce que ça donne. Ca part très bien, sans abîmer le bois (sauf éventuellement à cause de la chaleur). Sauf contre-indication du forum, je vais continuer à décaper tout l'extérieur. Par contre, je n'arrive pas à identifier comment est fait l'étanchéité : ça n'a pas l'air d'être du calfatage, car je ne trouve pas de fibres, uniquement des petits morceaux cassants, qui n'ont pas l'air d'être du bois, plutôt une pâte ou une résine.
20200604_223329.jpg
Autre chose : je viens de voir ça sur le bordé gauche, sur l'arrière du bateau. Je ne sais pas trop comment reprendre ça. Selon vous, je devrais changer tout le bordé ? Ca risque d'être une sacrée affaire... Désolé pour la mauvaise qualité de l'image.
20200604_223428.jpg

Avatar du membre
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 516
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par marlin » 05 juin 2020 16:44

Bon, je ne suis qu'un apprenti mal dégrossi, mais à bonne école. :D
D'après les premières photos, il y aura du bois à refaire sur ce canot, alors, pour moi, une vraie mise à nu de l'ensemble s'impose pour y voir plus clair.
Ponçage, à la ponceuse à bande avec le bon grain, bonne vitesse, en faisant quand-même attention, et orbitale, vibrante, ou à la main si tu as peur, et grattoirs pour la finition.
« Ça » c'est quoi ?
Le retrait dû au séchage ou la fente dans l'angle eclaté par la vis ?
Si c'est la vis, un peu d'époxy fera l'affaire.
Si c'est le jeu apparu par dessiccation du bois, je t'invite à lire tous les conseils que j'ai reçu pour le marlin. Ils sont bons, 1 an plus tard, le bordé est nickel.
Je suis un peu surpris par tes questions sur la mise à l'eau et les finitions, avec tout le bois qu'il y a à faire...
Faut bien rêver. :D
:tchin:
C'est en sçiant que Léonard . .

Thibv
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 14 mai 2020 13:00
Localisation : Rhône

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Thibv » 05 juin 2020 16:59

Le point de l'étanchéité avait été abordé plus haut, car je cherchais à savoir comment elle avait été fait. Je suis curieux, je préfère creuser le sujet maintenant même s'il n'est pas à l'ordre du jour.

Pour la mise à nu, j'avais commencé avec la ponceuse, mais le décapeur + le grattoir est bien plus efficace.

La photo ne rend pas très bien, j'essayerai d'en prendre une autre. Ce bordé dépasse de quelques millimètres par rapport aux autres. Il ne suit plus la courbe du bateau. J'imagine que c'est un problème de dessication justement ? Je vais aller voir les conseils sur le marlin alors ! Merci

Avatar du membre
Kerieg
Aspirant
Aspirant
Messages : 325
Enregistré le : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Restauration Dinghy Kirie

Message non lu par Kerieg » 05 juin 2020 22:25

Bonjour, je ne connais pas les dinghy kirie, mais je suppose que cette coque date des annees 50 ou 60.
J’ai restoré un canoé accajou de cette époque, les bordés etaient assemblés avec raynure et languette, c’est le vernis qui faisait l'étanchéité. Au debut de saison, c’est une vraie passoire, mais apres une journée dans l’eau,plus d’infiltration, donc naviguer souvent !
Pour le decapage, proscrire toutes ponceuse, l’abrasif vas detruire les tetes de rivets. ..
A voir les membrures, le rivetage était peut etre fait avec des clous cuivres retournés. Une photo serait bienvenue.
Les décapants à base de soude (DECAPEX 52) sont efficaces mais tachent le bois, le noircissement ne part pas à l’acide oxalique.
Le decapant THE de BLANCHON à base de solvant est aussi efficace mais ne tache pas l’accajou.
Par contre il décape les poumons, masque a cartouche obligatoire même à l’exterieur.
La laine de verre dans le sens du fil du bois permet un ponçage digne d’un ébéniste.
Les bordés sont souvent tuilés, d'où l’envie d’utiliser une ponceuse orbitale, si les bordés font moins de 10mm d'épaisseurs, il est illusoir d’enlever 2mm,( soit 20%) pour obtenir la perfection, au gonflement du bois, il se redéformeront.
Les membrures sont en accacia (couleur noircie) ou en frêne (couleur grise)
Verifier que ces membrures ne sont pas échauffés (pouries).
Dans ce cas, pas la peine de bosser avant leur remplacement, c’est le squelette du bateau.
Cette coque est superbe, ne vous decourragez pas, vous allez apprendre beaucoup dans sa restauration.

Répondre