Salty Heaven

Au comptoir on discute de tout et de rien.. du temps, de l'humeur du capitaine..

Modérateurs : admin, Modérateurs

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 18 sept. 2019 19:32

Bonjour,
J'ai essayé de télécharger les plan de Salty Heaven de Mikey Floyd, dont le lien est affiché dans la rubrique "Plan" du site. Mon navigateur ouvre un document PDF qui "tourne" sans réussir à télécharger le contenu. Un membre du forum pourrait-il m'aider?
Merci.
Bonne soirée
Olivier.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2464
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell » 18 sept. 2019 19:54

Pour moi, ça marche sans problème. C'est un pdf, il ne s'affiche pas forcement mais il est téléchargé quelque part. :D
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 18 sept. 2019 20:21

Ok; je vais réessayer. Ce qui m'interroge c'est que la roue de mon sablier tourne sans fin.
Merci.
Olivier

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2609
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 18 sept. 2019 20:48

Pour moi ça marche aussi : téléchargement rapide sous firefox.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 18 sept. 2019 21:20

Firefox ne voulant toujours pas, c'est passé avec Safari.
Merci.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2464
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell » 18 sept. 2019 21:36

Bien.
Les appros seront faites dans la semaine. c'est assez simple comme construction.
Mise en chantier début Octobre, donc.
Les premières photos des gab' et du chantier vers le 15, ce sera parfait.
Bienvenue sur Bateaubois, Olivier.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 18 sept. 2019 21:58

Merci pour la bienvenue.
Je n'en suis malheureusement (pour moi et pour vous) pas rendu à construire. Je réfléchi à ma pratique de la voile et je me dis depuis quelque temps qu'un bateau léger, transportable facilement, avec une mise à l'eau aisée, sans mouillage à payer, manœuvrable seul, apte à pratiquer le rase caillou, la pêche ...... correspondrait sans doute plus à ma manière de naviguer que le Muscadet que j'ai restauré et avec lequel je navigue en ce moment (et qui reste quand même un super bateau). Donc ça fait un moment que je m'extasie devant les navigations de Roger Barnes avec son Ilur et que j'essaye de me faire une idée, sachant que la partie voile restera prédominante. Et dans l'idéal, une construction me ferait bien plaisir (mais seulement envisageable quand les travaux de la maison seront terminés....).
D'où mon intérêt pour le dessin de Mikey Floyd, parmi d'autres comme l'Ilur (que je verrai bien porté à 16 pieds).
Voilou.
Olivier

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2464
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell » 18 sept. 2019 23:06

Les travaux de la maison ne seront jamais terminés. Ça, c'est une certitude. :D
Pour le reste, le bateau idéal peut prendre une forme aussi simple qu'un canoë à 100 balles sur le bon coin, tout dépend de l'équilibre entre le degré d'inconfort que tu es prêt à accepter et le degré de ta curiosité.
Super bateau le Muscadet. Si on pouvait se contenter de ce qu'on a, on serait pas loin du bonheur. :roll:
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2609
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 19 sept. 2019 08:02

L'idéal serait de pouvoir conserver les deux ! Quitte à entreposer le Muscadet quelques années, pour pouvoir y retourner quand l'envie t'en prendra.

Roger Barnes est une source d'inspiration pour de plus en plus de monde, mais il faut être conscient qu'avec un petit voile-aviron on est beaucoup plus soumis aux aléas de la météo, les fenêtres de temps navigable sont plus étroites. En échange on peut aller poser l'ancre dans des petites criques désertes pour y passer la nuit :smt004
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 19 sept. 2019 18:44

Bonjour,
C'est vrai il y aura toujours des travaux dans la maison, mais là c'est le gros chantier.
Je suis bien conscient que le bateau idéal n'existe pas. Et je suis sûr que la plupart d'entre nous on toujours le projet suivant dans la tête. On est contant de ce qu'on a mais........
Avoir les deux.... certes mais cela ne rentre bien sûr pas dans le budget!
Pour ce qui est des fenêtres météo, je ne suis pas certain que passer du Muscadet au bateau ouvert change grand chose, vu mon mode de navigation. De plus je suis totalement dépendant des horaires de marées en ce qui concerne la sortie et l'entrée du port qui est un port d'échouage (un vrai port selon mes critères :Pornic Gourmalon, sous le chateau). Et il est hors de question pour moi d'utiliser un port à ponton (par convictions et financièrement). Je navigue en baie de Bourgneuf, et autour de Noirmoutier. Vu que malgré mon âge la retraite est bien lointaine, ce type de navigation n'est pas prêt d'évoluer. D’où mes interrogations et mes réflexions. Roger Barnes est lui-même passé du croiseur au voile aviron.
Olivier.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2457
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Salty Heaven

Message non lu par Padélis-Célakélos » 19 sept. 2019 19:04

Salut,
je commence à avoir un peu cette optique.
J'ai toujours et j'utilise beaucoup mon GROBATO, mais j'ai des envies de me faire un petit Catboat, pour des sorties instantanées, genre 5 à 7 après le boulot.
Un genre de canot tout gréé, que je laisse le long de la cale, et en mer en moins de 5 mn :D
Je bois(e) sans soif !

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 19 sept. 2019 19:13

C'est tout à fait ça. Avec un gréement bien simple (misainier), sans accastillage compliqué, et en effet permettant une "mise en activité" rapide.

Avatar du membre
Kerieg
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 225
Enregistré le : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par Kerieg » 19 sept. 2019 22:00

Bonjour, le "solex de la mer"? Ce serait bien le bateau ideal.Amarer l’annexe, gréer, partir il me faut 15minutes sur le slightner. Un gréement houari c’est beaucoup de bouts, sur un ilur ça semble plus simple.Rares sont les sorties de moins de 2 heures, il est vrais que sans moteur les aléas sont plus nombreux, et puis le temps deviens élastique sur un voile-aviron....le plaisir c’est de s'évader, pas de revenir...
Après 2 années de navigation, j’ai pris quelques bonnes claques,aventures imprévues et connaissance de mes limites et de celles du bateau.j’en retiens qu’un petit bateau sans moteurc’est super pour garder les abdos, l’aviron n’est pas encombrant, silencieux et jamais en panne. Alors que le hors bord est une fausse sécurité dans le mauvais temps.
J’ai retenu aussi que l’info météo n’a aucune fiabilité entre force 4 et 5 qui est la limite de navigabilité dans mon coin.
J’ai beaucoup apprécié l'existence du semi-pontage sur le slightner qui permet de supporter un clapot formé sans embarquer.
Pour avoir pratiqué la même mer sur un ilur, je peux témoigner que c’est un super bateau, plus rapide dans le petit temps, très maniable et plus simple a gréer.Je serais moin rassuré dans un fort clapot, mais ceux qui le maitrisent s’en sortent très bien.
Je suis passé du croiseur côtier (first 18) au voile-aviron, c’est un autre plaisir, plus facile,des contraintes différentes, plus physiques alors que ce sont des petits bateaux pour de courtes navigations.c’est un luxe pour contemplatifs!

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 20 sept. 2019 19:21

Bonsoir,
l'un des points de mes réflexions concerne justement le moteur (hors bord). Je suis rendu compte que ce n'est pas un argument sécurité: on ne pas jamais être sûr qu'il démarrera au moment où on en aura VRAIMENT besoin. De plus dès que le vent monte, et donc avec lui le clapot, l'hélice déjauge trop fréquemment (j'ai pourtant arbre long et chaise à glissière très adaptée : le moteur ne peut pas aller plus bas sous peine de boire la tasse). Donc pour moi l'idéal semblerait bien de se passer de moteur.
Olivier

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 20 sept. 2019 19:23

En ce qui concerne l'Ilur, il en existe une version semi-pontée: le Begmeil (celui de Lucas55); peut-on imaginer un croisement Ilur/Beigmeil : le pontage ET le gréement de misainier?
Olivier

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1079
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Salty Heaven

Message non lu par Gwengolo » 20 sept. 2019 21:28

Olivier LF a écrit :
20 sept. 2019 19:23
le pontage ET le gréement de misainier?
Le type de gréement n'a aucune incidence sur le type de pontage envisagé : ce sont deux éléments totalement distincts.
On fait ce qu'on veut.

Mais un bateau semi-ponté sera sûrement plus lourd (plus de matière), lors des manipulations à terre.
Après, c'est un choix...

Sur mon voile-avirons, le petit pontage avant protège des petits embruns (l'eau est évacuée sur les côtés).
Il va de l'étrave jusqu'au mât de misaine.
On gagne quelques gouttes d'eau (de mer ou de pluie) en moins dans le bateau...
Marin de marée basse.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2457
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Salty Heaven

Message non lu par Padélis-Célakélos » 21 sept. 2019 08:57

Attention toutefois aux pontages avant qui compliquent les déplacements vers l'étrave sur une embarcation légère :idea:
Si du moins comme moi, vous avez franchi le quintal :mrgreen:
Je bois(e) sans soif !

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 21 sept. 2019 12:54

Bonjour,
Je comprends bien l'argument de poids du pontage, surtout quand il se prolonge par un plat-bord et un pont à l'arrière.
Parmi les arguments du bateau creux, j'y vois aussi la place disponible pour l'équipage : sur les croiseurs côtiers l'équipage passe l'essentiel du temps dans le cockpit, qui n'est le plus souvent pas bien spacieux (il faut laisser de la place pour le roof); et vu que la grande majorité (voir la totalité) des sorties se limitent à la journée, l'espace réellement occupé se résume à une partie bien réduite du bateau.
En ce qui concerne le gréement la simplicité prime.
Olivier.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1079
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Salty Heaven

Message non lu par Gwengolo » 21 sept. 2019 13:08

Padélis-Célakélos a écrit :
21 sept. 2019 08:57
Attention toutefois aux pontages avant qui compliquent les déplacements vers l'étrave
Les déplacements vers l'étrave ne sont "autorisés" que sur certaines coques. :)

Sur l'Aven (autre plan François Vivier) c'est baignade assurée, si on cherche à passer entre le mât et l'étrave.
Sur le Skerry (Arwen Marine) il doit falloir faire attention aussi.

D'après ce que l'on m'en a dit, tout dépend de la largeur du bateau au maître-bau.
Marin de marée basse.

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 21 sept. 2019 13:56

Logique, en fonction de la répartition des volumes de la coque. En même temps, sur un misainier de ses tailles là, on ne passe pas entre le mat et l'étrave il me semble.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1079
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Salty Heaven

Message non lu par Gwengolo » 21 sept. 2019 14:05

Olivier LF a écrit :
21 sept. 2019 13:56
sur un misainier de ses tailles là, on ne passe pas entre le mat et l'étrave il me semble.
Ça dépend.
Ça peut servir pour débarquer par l'avant.

Je le fais souvent pour débarquer, nez à la berge, sur le canal de Nantes à Brest.
Je l'ai fais également pour débarquer sur le ponton à Paimpol, lors du Festival de Chants de Marins.
Modifié en dernier par Gwengolo le 21 sept. 2019 20:36, modifié 1 fois.
Marin de marée basse.

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 21 sept. 2019 18:50

Est-ce que l'Ilur permet ce genre situation? Et que penser de Salty Heaven dans les mêmes conditions?

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2609
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 21 sept. 2019 19:24

En même temps, on ne passe pas tout son temps devant le mat...
Capture d'écran de 2019-09-21 19-14-07.png
Là je triche, je suis monté sur l'arrière du bateau :smt033
Je me souviens que Jibi avait chaviré son GIS en allant trop vers l'avant... Ça reste toujours périlleux d'aller tout à l'avant, quelque soit le bateau.

J'adore mon canot ouvert, mais quand j'embarque de la flotte à la gîte, j'ai un petit regret de ne pas avoir de plat-bord :mrgreen:

Par contre, +1000 pour la simplicité (et l'efficacité) du gréement au tiers :smt023
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1079
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Salty Heaven

Message non lu par Gwengolo » 21 sept. 2019 20:43

Olivier LF a écrit :
21 sept. 2019 18:50
Est-ce que l'Ilur permet ce genre situation?
Je n'ai jamais testé, mais vu la largeur de cette coque je pense qu'il ne doit pas y avoir de problème.

Je demanderai à un copain qui vient d'acheter un Ilur, de tester pour nous. :wink:
C'est lui qui avait (auparavant) un Aven et s'est baigné deux fois en allant trop sur l'avant...
to a écrit :
21 sept. 2019 19:24
Ça reste toujours périlleux d'aller tout à l'avant, quelque soit le bateau.
Pas forcément... ou alors ça dépend du poids du bonhomme (comme dit par Padélis). :)
Marin de marée basse.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3082
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien » 22 sept. 2019 18:01

Olivier LF a écrit :
21 sept. 2019 18:50
Est-ce que l'Ilur permet ce genre situation? Et que penser de Salty Heaven dans les mêmes conditions?
Sur mon canot (qui est l'Illur n°1 ou 2) j'embarque et débarque mes 100 kg par l'avant :D
Mais il doit peser dans les 300kg !
WP_20171010_004.jpg
des solutions simples pour se compliquer la vie

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 22 sept. 2019 19:53

Sans doute plus vu que l'Ilur est donné pour 300kg et version clin et 345kg et version lattes.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1079
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Salty Heaven

Message non lu par Gwengolo » 22 sept. 2019 20:41

alien a écrit :
22 sept. 2019 18:01
Sur mon canot
C'est hors sujet, mais je vois que tu as un puits moteur.
C'est très intéressant ça ! :wink:

Un collègue de corps-mort m'a demandé de lui donner des idées pour fabriquer un puits moteur sur son canot goémonier (en bois d'arbre).
J'ai été obligé de lui avouer que je n'avais rajouté des puits (de dérive, qui plus est) que dans des coques en cp...

Je devrais peut-être poser la question dans un nouveau sujet :?:
Marin de marée basse.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3082
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien » 22 sept. 2019 21:38

Gwengolo a écrit :
22 sept. 2019 20:41
alien a écrit :
22 sept. 2019 18:01
Sur mon canot
Un collègue de corps-mort m'a demandé de lui donner des idées pour fabriquer un puits moteur sur son canot goémonier (en bois d'arbre).
J'ai été obligé de lui avouer que je n'avais rajouté des puits (de dérive, qui plus est) que dans des coques en cp...
Faut absolument le dissuader de le faire.
Surtout sur un bateau en bois d'arbre.

Le moteur en puits c'est un frein très efficace.
Dans son puits on ne peut pas le relever donc en quelques mois le circuit de refroidissement est envahi d'algues et de balanes.
Tous les puits moteur que j'ai vu sur des jolis bateaux étaient en contreplaqué .
Malheureusement le contreplaqué, quel qu'il soit, a une durée de vie limitée, surtout quand on ne peut pas l'entretenir.
(ça va pas plaire à tout le monde mais j'en ai fait l'expérience plusieurs fois)

Mort du moteur!
Mort du puits!
Mort du bateau!

Faut préférer la vie mes frères.
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1079
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Salty Heaven

Message non lu par Gwengolo » 22 sept. 2019 21:48

alien a écrit :
22 sept. 2019 21:38
Faut absolument le dissuader de le faire.
Merci pour ta réponse.
Mais ça ne va pas lui plaire ! :)

Il n'aime pas le "gros bigorneau" qu'il a sur son tableau arrière...
Ou plutôt : sur la chaise de son tableau arrière...
Marin de marée basse.

Olivier LF
Bosco
Bosco
Messages : 78
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 22 sept. 2019 23:02

On s'égare ou je me trompe? Mais c'est bien la preuve que le moteur est source de problèmes!!!!

Répondre