Le pilote est malade

Discussions sur les bateaux à moteur de tous types

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 540
Inscription : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Le pilote est malade

Message non lu par marlin »

Bonjour,
J'ai trouvé une annexe au TiKnot .Il s'agit d'un Pilote de 1972 du chantier Paraveau restauré en 2002,une construction classique de 8,5x2,8m avec un moteur Perkins 4236 de 90cv .Il est à l'abandon complet depuis plus de 5 ans.
Les oeuvres mortes ne semblent pas trop atteintes.Il prend l'eau par le pont à petites lattes au tableau arrière,le dessous du pont est très humide attaqué par les champignons et moisissures .Les bordès de pavois sont pourris mais les jambettes paraissent saines.A l'intérieur, les fonds sont tapissés de gas-oil par fuite ancienne d'un réservoir et les centaines de lites d'eau peu salée qui stagnent depuis longtemps.Le Perkins est rouillé et sulfaté mais il n'est pas bloqué alors que ta timonerie est pétrifiée dans une gangue de rouille.
Les oeuvres vives sont dans un état inconnu,pas de carénage depuis des années,mais les poinçonnages superficiels du bordé dedans et dehors sont plutôt rassurants.
J'ai plein de bonnes raisons pour résister à la tentation d'embarquer dans cette galère autour de laquelle je tourne depuis 1an1/2:je ne suis pas au niveau technique, je ne connais rien au moteur et pas grand-chose au travail du bois,je suis seul,n'habite pas sur place,mon atelier est à 300km,je devrai travailler en plein air en été, dans un port à sec,je ne vois donc pas comment éviter un séchage catastrophique,pour une fois le pire me semble certain.
A côté de ça:- je ne parviens pas à m'en détacher malgré les centaines de PA consultées
-je n'ai pas de pression parce-qu'il est condamné à la destruction par la modernité,personne n'en
veut . je suis prêt à miser un peu d'argent pour le voir de plus près en le sortant de l'eau;soit il est
globalement sain et une restauration rapide ,fonctionnelle,pragmatique est envisageable soit il est
trop malade et il faut l'euthanasier.Je ne peux pas en faire autant que "pitalugue".
-et puis j'ai rencontré il y a 15j, sur un forum,des types compétents et sympathiques qui savent
discuter autour des problèmes techniques des bateaux.
Donc je vous montre plein de photos et vous réagissez si ça vous inspire et si vous avez le temps.
Merci.
Image
Image
Image
Image
C'est en sçiant que Léonard . .
Avatar de l’utilisateur
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 540
Inscription : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin »

suite,
Image

Image
Image
Image
Image
Image
PImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image
C'est en sçiant que Léonard . .
Avatar de l’utilisateur
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 3049
Inscription : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Le pilote est malade

Message non lu par pilotedebord »

Le bateau a une belle gueule et mériterait de reprendre la mer.

Par contre le chantier me semble mal engagé de par tes disponibilités et les conditions. Tu ne feras pas 2*300 km chaque we. Il faudrait aussi déplacer ton atelier avec toi. Et en un we on fait pas grand chose :smt086 .

Tu ne pourras pas faire de cosmétique simple sur les endroits pourris. Les champignons, c'est comme dans une maison. il faut enlever et brûler les parties atteintes, refaire à neuf. Remplacer une latte de pont par-ci par-là c'est facile ; remplacer une partie de bordé sur plusieurs mètres, ça l'est moins.

La mécanique devra être déposée pur au moins un checkup complet et une remise en état. Toute la ferraille rouillée devra passer à la trappe et être remplacée.

Pour les connaissances, elles s'acquièrent.

La vraie question qui revient régulièrement est quel est ton programme ? tes envies, tes délais ?

Et le budget aussi. Même si tu l'as pour rien, ça va vite chiffrer.

Une solution est de déplacer le bateau au plus près de ton atelier, i.e. dans ton jardin et travailler dessus tous les jours. tu n'as pas besoin de ranger les outils tous les jours, tu peux bosser dès que tu es dispo, tu gagnes 6h de boulot par we.
c'est en faisant qu'on devient faisou
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2639
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Je ne suis pas spécialement bateau-mazout, mais quand une coque est belle il faut le dire :D

Mais . . .

600 Kms aller-retour plus le fait qu'à mon avis , en matériel il te faudra plus qu'une égoïne et un fer à calfats , je ne vois pas comment faire, à par un gros fourgon atelier :?

La passion dit d'acheter, la raison dit d'oublier , cruel dilemme, pour moi c'est option 2
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 540
Inscription : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin »

précision;j'ai une maison à côté, qq outils et suis à la retraite depuis 6 mois.J'ai étudié de près le transport sur les deux lieux,et ça s'avère impossible.
Mon programme;le sauver dans la limite floue du raisonnable en assurant l'étanchéité, la fiabilité, la solidité, la sécurité, et se balader entre les îles d' Oléron, Ré,Aix, remonter la Charente...
Les moisissures imposent de faire sauter le pont?
l'horreur redoutée:
Image
C'est en sçiant que Léonard . .
Pitalugue
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 574
Inscription : 02 oct. 2014 23:49
Localisation : Paris, Golfe du Morbihan - Bono

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Pitalugue »

Que c'est bon de ne pas avoir à faire ce choix !
Padélis-Célakélos a écrit :La passion dit d'acheter, la raison dit d'oublier , cruel dilemme, pour moi c'est option 2
Je plussois.....mais c'est juste parce que c'est pas pour moi.
Sinon, c'est sûr j'aurais craqué. Il a l’air bien sympa.
:smt033

Ce bateau est très proche d'Ar Pitalugue. Wedell les connait par cœur, il va te l'autopsier (pardon diagnostiquer ses maladies), dans ses moindres détails, sans même le voir !!
Il a l'air en meilleur santé que ne l'était notre bateau. :smt006

Restauré en 2002, cela me rappelle l'achat du Pitalugue.
C'était un joli 1er mai 2002. On est entre copains, avant d'aller sur le pavé Parisien (toute ressemblance avec 2017 serait fortuite et involontaire !). Ils ont un voilier en commun, veulent m'ajouter dans le groupe. L'un propose l'achat d'un bateau à moteur, en plastique de surcroit. Si j'ai pas investi dans le voilier, c'est pas pour le faire sur une coque plastique à moteur. Je leur lance : « quitte à faire une connerie, autant qu'elle soit grosse. Prenons un bateau en bois ». L’un dit : « vous êtes vraiment fous », un autre dit « chiche ».
:tchin: :tchin:
Le bateau fut trouvé en une semaine, j’en fus envouté, ainsi commence l'aventure d'Ar Pitalugue...

Pour revenir à ta restauration, sache qu'il faut déjà avoir un sacré brin de folie.
Côté budget, ça chiffre vite. A titre d'exemple, j'en ai eu pour pas loin de 10k€, dont 3500 pour le chantier. Le bateau était sous hangar, dans un chantier sympa, et j’ai pied à terre pas loin où je pouvais stocker matos et bois.

A moins que tu ne sois misanthrope, le travail avec des copains est un plus indéniable. Certes le forum est là dans les moments difficiles (et aussi agréable), mais c’est sympa d’être plusieurs sur le chantier. C’était mon cas à 60%.
La technique s’apprend, surtout si le but est de naviguer. Pour faire un état concours, c’est plus difficile, plus long, voire jamais fini.

Donc, de l’envie, de la folie, des sous, du temps, des copains ayant la même maladie, et tout ça, en nombre.

Sinon, comme tu le fais remarquer, il y a plein d’annonces de bateaux intéressants, en état de naviguer, et au final moins cher.
Mais là revient à la raison, et c’est moins drôle. :smt086
Quitte à faire des conneries, autant qu’elles soient grosses.
Pitalugue
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 574
Inscription : 02 oct. 2014 23:49
Localisation : Paris, Golfe du Morbihan - Bono

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Pitalugue »

marlin a écrit :l'horreur redoutée:
Image
Je vois ça après mon message. :( :(

Il va falloir multiplier par 2 ou 3 folie, temps, budget, boissons, et j'en passe.

Quel dommage quand même !
Quitte à faire des conneries, autant qu’elles soient grosses.
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2639
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Dis moi Marlin, cette dernière photo, c'est un exemple ?
Ce n'est quand même pas l' état du bateau que tu convoites ?
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 540
Inscription : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin »

Non! c'est dans mes cauchemars que je vois ça,c'est une de mes photos d'archive.
J'ai le budget mais pas le hangar.
C'est en sçiant que Léonard . .
Pitalugue
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 574
Inscription : 02 oct. 2014 23:49
Localisation : Paris, Golfe du Morbihan - Bono

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Pitalugue »

marlin a écrit :J'ai le budget mais pas le hangar
Notre copain Luc, ça l'effrayait pas ça.
Il commençait par faire le hangar.

C'est pourtant simple non ? :smt005
Quitte à faire des conneries, autant qu’elles soient grosses.
Avatar de l’utilisateur
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 540
Inscription : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin »

J'y ai pensé mais je serai dans un parking à bateaux serrés les uns contre les autres,je ne suis pas chez moi.Je n'ai pas connu ce Luc ,mais de ce que j'ai lu,ce n'était pas un néophyte et il avait un sacré tempérament .
C'est en sçiant que Léonard . .
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2639
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Tu as pensé aux tubes en demi cercle des serres ?
Facile à trouver :wink:
Je bois(e) sans soif !
toph
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 533
Inscription : 13 juin 2011 12:06
Localisation : caen

Re: Le pilote est malade

Message non lu par toph »

belle coque 8) si tu es a la retraite avec un pied a terre a coté, c est un gros plus, si tu as le budget c est encore mieux.

faire les travaux a l extérieur ce n est pas insurmontable, c est ce que j ai fait quand j ai restauré le mien, le soir je mettais une grande bâche par dessus et voila, c est pas aussi confortable que dans un hangar, mais ça se fait.

après le chantier risque de durer un moment, les bordées de pavois, sans dire que c est a la portée de tous, ce n est quand même pas très compliqué, surtout sur ces bateaux la, le pont c est déjà plus de boulot, il faudrait être sure de l état de la charpente et du bordage sous flottaison, si c est en état 8)

quand j ai récupéré mon bateau, la majorité des gens (surtout au port) me déconseillaient fortement de me lancer la dedans, et aujourd hui je prends vraiment beaucoup de plaisir a naviguer avec, et si j avais plus de place chez moi je n hésiterai pas en restaurer un autre :mrgreen:

essaye de sonder au maximum le bois, ou fais toi accompagner par un gars de métier

:tchin: :tchin:
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2679
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par wedell »

Encore une caisse à boulons! :roll:
La première chose à faire est effectivement de clarifier l'aspect logistique de la chose.
Je te le dis tout de suite, il y a 4 à 500 h de boulot pour en refaire un bateau. Pour un professionnel et si tout se passe bien.
C'est rarement le cas.
Le moteur est à débarquer et à refaire, sabler, peindre. La transmission de barre également ainsi que la mèche de safran
et peut-être la jaumière.
Les champignons sont à brûler au pistolet à air chaud AVANT de les gratter. Traitement au glycol par la suite. Consulter JIBI pour un protocole de mise en œuvre. :D
Il y a du bois à changer: coins du tableau, lattes de pont, pavois. C'est du moins ce que l'on peut voir d'après les photos.
C'est une construction tardive de chez Paraveau. Peut-être plus légère que les coureauleurs du même chantier, sans que la qualité de la construction soit moindre. Il supportera mal une mise à sec prolongée. Beaucoup des travaux peuvent être faits à flot, même si changer un pavois sur l'eau est un peu galère.
Je crois que la première chose à faire est de lever le doute quant à l'état de la carène par un bon carénage.
Ensuite, s'organiser pour être sur place.
Enfin, compter ses sous. La quantité de pognon qui s'évapore quand on commence un chantier en amateur est invraisemblable.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 540
Inscription : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin »

Oui Padélis-Célakélos,j'ai déjà utilisé le tunnel agricole au-dessus du bassin à flot du TiK,c'est facile à installer et pas cher,mais je doute de l'approbation du port, ça ne résiste pas trop aux coups de vent et ça peut augmenter la température par effet de serre...
Merci troph de me remonter le moral.
Merci wedell de me le rabaisser,et de me donner à penser pour plusieurs jours.J'ai encore une semaine pour me décider.
C'est en sçiant que Léonard . .
Répondre