Le pilote est malade

Discussions sur les bateaux à moteur de tous types

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 24 avr. 2017 23:07

Bonjour,
J'ai trouvé une annexe au TiKnot .Il s'agit d'un Pilote de 1972 du chantier Paraveau restauré en 2002,une construction classique de 8,5x2,8m avec un moteur Perkins 4236 de 90cv .Il est à l'abandon complet depuis plus de 5 ans.
Les oeuvres mortes ne semblent pas trop atteintes.Il prend l'eau par le pont à petites lattes au tableau arrière,le dessous du pont est très humide attaqué par les champignons et moisissures .Les bordès de pavois sont pourris mais les jambettes paraissent saines.A l'intérieur, les fonds sont tapissés de gas-oil par fuite ancienne d'un réservoir et les centaines de lites d'eau peu salée qui stagnent depuis longtemps.Le Perkins est rouillé et sulfaté mais il n'est pas bloqué alors que ta timonerie est pétrifiée dans une gangue de rouille.
Les oeuvres vives sont dans un état inconnu,pas de carénage depuis des années,mais les poinçonnages superficiels du bordé dedans et dehors sont plutôt rassurants.
J'ai plein de bonnes raisons pour résister à la tentation d'embarquer dans cette galère autour de laquelle je tourne depuis 1an1/2:je ne suis pas au niveau technique, je ne connais rien au moteur et pas grand-chose au travail du bois,je suis seul,n'habite pas sur place,mon atelier est à 300km,je devrai travailler en plein air en été, dans un port à sec,je ne vois donc pas comment éviter un séchage catastrophique,pour une fois le pire me semble certain.
A côté de ça:- je ne parviens pas à m'en détacher malgré les centaines de PA consultées
-je n'ai pas de pression parce-qu'il est condamné à la destruction par la modernité,personne n'en
veut . je suis prêt à miser un peu d'argent pour le voir de plus près en le sortant de l'eau;soit il est
globalement sain et une restauration rapide ,fonctionnelle,pragmatique est envisageable soit il est
trop malade et il faut l'euthanasier.Je ne peux pas en faire autant que "pitalugue".
-et puis j'ai rencontré il y a 15j, sur un forum,des types compétents et sympathiques qui savent
discuter autour des problèmes techniques des bateaux.
Donc je vous montre plein de photos et vous réagissez si ça vous inspire et si vous avez le temps.
Merci.
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 24 avr. 2017 23:52

suite,
Image

Image
Image
Image
Image
Image
PImage
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2716
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Le pilote est malade

Message non lu par pilotedebord » 25 avr. 2017 07:30

Le bateau a une belle gueule et mériterait de reprendre la mer.

Par contre le chantier me semble mal engagé de par tes disponibilités et les conditions. Tu ne feras pas 2*300 km chaque we. Il faudrait aussi déplacer ton atelier avec toi. Et en un we on fait pas grand chose :smt086 .

Tu ne pourras pas faire de cosmétique simple sur les endroits pourris. Les champignons, c'est comme dans une maison. il faut enlever et brûler les parties atteintes, refaire à neuf. Remplacer une latte de pont par-ci par-là c'est facile ; remplacer une partie de bordé sur plusieurs mètres, ça l'est moins.

La mécanique devra être déposée pur au moins un checkup complet et une remise en état. Toute la ferraille rouillée devra passer à la trappe et être remplacée.

Pour les connaissances, elles s'acquièrent.

La vraie question qui revient régulièrement est quel est ton programme ? tes envies, tes délais ?

Et le budget aussi. Même si tu l'as pour rien, ça va vite chiffrer.

Une solution est de déplacer le bateau au plus près de ton atelier, i.e. dans ton jardin et travailler dessus tous les jours. tu n'as pas besoin de ranger les outils tous les jours, tu peux bosser dès que tu es dispo, tu gagnes 6h de boulot par we.
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2333
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos » 25 avr. 2017 07:58

Je ne suis pas spécialement bateau-mazout, mais quand une coque est belle il faut le dire :D

Mais . . .

600 Kms aller-retour plus le fait qu'à mon avis , en matériel il te faudra plus qu'une égoïne et un fer à calfats , je ne vois pas comment faire, à par un gros fourgon atelier :?

La passion dit d'acheter, la raison dit d'oublier , cruel dilemme, pour moi c'est option 2
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 25 avr. 2017 09:20

précision;j'ai une maison à côté, qq outils et suis à la retraite depuis 6 mois.J'ai étudié de près le transport sur les deux lieux,et ça s'avère impossible.
Mon programme;le sauver dans la limite floue du raisonnable en assurant l'étanchéité, la fiabilité, la solidité, la sécurité, et se balader entre les îles d' Oléron, Ré,Aix, remonter la Charente...
Les moisissures imposent de faire sauter le pont?
l'horreur redoutée:
Image

Pitalugue
Corvettard
Corvettard
Messages : 448
Enregistré le : 02 oct. 2014 23:49
Localisation : Paris, Golfe du Morbihan - Bono

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Pitalugue » 25 avr. 2017 10:46

Que c'est bon de ne pas avoir à faire ce choix !
Padélis-Célakélos a écrit :La passion dit d'acheter, la raison dit d'oublier , cruel dilemme, pour moi c'est option 2
Je plussois.....mais c'est juste parce que c'est pas pour moi.
Sinon, c'est sûr j'aurais craqué. Il a l’air bien sympa.
:smt033

Ce bateau est très proche d'Ar Pitalugue. Wedell les connait par cœur, il va te l'autopsier (pardon diagnostiquer ses maladies), dans ses moindres détails, sans même le voir !!
Il a l'air en meilleur santé que ne l'était notre bateau. :smt006

Restauré en 2002, cela me rappelle l'achat du Pitalugue.
C'était un joli 1er mai 2002. On est entre copains, avant d'aller sur le pavé Parisien (toute ressemblance avec 2017 serait fortuite et involontaire !). Ils ont un voilier en commun, veulent m'ajouter dans le groupe. L'un propose l'achat d'un bateau à moteur, en plastique de surcroit. Si j'ai pas investi dans le voilier, c'est pas pour le faire sur une coque plastique à moteur. Je leur lance : « quitte à faire une connerie, autant qu'elle soit grosse. Prenons un bateau en bois ». L’un dit : « vous êtes vraiment fous », un autre dit « chiche ».
:tchin: :tchin:
Le bateau fut trouvé en une semaine, j’en fus envouté, ainsi commence l'aventure d'Ar Pitalugue...

Pour revenir à ta restauration, sache qu'il faut déjà avoir un sacré brin de folie.
Côté budget, ça chiffre vite. A titre d'exemple, j'en ai eu pour pas loin de 10k€, dont 3500 pour le chantier. Le bateau était sous hangar, dans un chantier sympa, et j’ai pied à terre pas loin où je pouvais stocker matos et bois.

A moins que tu ne sois misanthrope, le travail avec des copains est un plus indéniable. Certes le forum est là dans les moments difficiles (et aussi agréable), mais c’est sympa d’être plusieurs sur le chantier. C’était mon cas à 60%.
La technique s’apprend, surtout si le but est de naviguer. Pour faire un état concours, c’est plus difficile, plus long, voire jamais fini.

Donc, de l’envie, de la folie, des sous, du temps, des copains ayant la même maladie, et tout ça, en nombre.

Sinon, comme tu le fais remarquer, il y a plein d’annonces de bateaux intéressants, en état de naviguer, et au final moins cher.
Mais là revient à la raison, et c’est moins drôle. :smt086
Quitte à faire des conneries, autant qu’elles soient grosses.

Pitalugue
Corvettard
Corvettard
Messages : 448
Enregistré le : 02 oct. 2014 23:49
Localisation : Paris, Golfe du Morbihan - Bono

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Pitalugue » 25 avr. 2017 10:53

marlin a écrit :l'horreur redoutée:
Image
Je vois ça après mon message. :( :(

Il va falloir multiplier par 2 ou 3 folie, temps, budget, boissons, et j'en passe.

Quel dommage quand même !
Quitte à faire des conneries, autant qu’elles soient grosses.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2333
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos » 25 avr. 2017 11:08

Dis moi Marlin, cette dernière photo, c'est un exemple ?
Ce n'est quand même pas l' état du bateau que tu convoites ?
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 25 avr. 2017 11:33

Non! c'est dans mes cauchemars que je vois ça,c'est une de mes photos d'archive.
J'ai le budget mais pas le hangar.

Pitalugue
Corvettard
Corvettard
Messages : 448
Enregistré le : 02 oct. 2014 23:49
Localisation : Paris, Golfe du Morbihan - Bono

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Pitalugue » 25 avr. 2017 11:37

marlin a écrit :J'ai le budget mais pas le hangar
Notre copain Luc, ça l'effrayait pas ça.
Il commençait par faire le hangar.

C'est pourtant simple non ? :smt005
Quitte à faire des conneries, autant qu’elles soient grosses.

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 25 avr. 2017 12:15

J'y ai pensé mais je serai dans un parking à bateaux serrés les uns contre les autres,je ne suis pas chez moi.Je n'ai pas connu ce Luc ,mais de ce que j'ai lu,ce n'était pas un néophyte et il avait un sacré tempérament .

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2333
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos » 25 avr. 2017 12:42

Tu as pensé aux tubes en demi cercle des serres ?
Facile à trouver :wink:
Je bois(e) sans soif !

toph
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 533
Enregistré le : 13 juin 2011 12:06
Localisation : caen

Re: Le pilote est malade

Message non lu par toph » 25 avr. 2017 13:34

belle coque 8) si tu es a la retraite avec un pied a terre a coté, c est un gros plus, si tu as le budget c est encore mieux.

faire les travaux a l extérieur ce n est pas insurmontable, c est ce que j ai fait quand j ai restauré le mien, le soir je mettais une grande bâche par dessus et voila, c est pas aussi confortable que dans un hangar, mais ça se fait.

après le chantier risque de durer un moment, les bordées de pavois, sans dire que c est a la portée de tous, ce n est quand même pas très compliqué, surtout sur ces bateaux la, le pont c est déjà plus de boulot, il faudrait être sure de l état de la charpente et du bordage sous flottaison, si c est en état 8)

quand j ai récupéré mon bateau, la majorité des gens (surtout au port) me déconseillaient fortement de me lancer la dedans, et aujourd hui je prends vraiment beaucoup de plaisir a naviguer avec, et si j avais plus de place chez moi je n hésiterai pas en restaurer un autre :mrgreen:

essaye de sonder au maximum le bois, ou fais toi accompagner par un gars de métier

:tchin: :tchin:

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2339
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par wedell » 25 avr. 2017 14:18

Encore une caisse à boulons! :roll:
La première chose à faire est effectivement de clarifier l'aspect logistique de la chose.
Je te le dis tout de suite, il y a 4 à 500 h de boulot pour en refaire un bateau. Pour un professionnel et si tout se passe bien.
C'est rarement le cas.
Le moteur est à débarquer et à refaire, sabler, peindre. La transmission de barre également ainsi que la mèche de safran
et peut-être la jaumière.
Les champignons sont à brûler au pistolet à air chaud AVANT de les gratter. Traitement au glycol par la suite. Consulter JIBI pour un protocole de mise en œuvre. :D
Il y a du bois à changer: coins du tableau, lattes de pont, pavois. C'est du moins ce que l'on peut voir d'après les photos.
C'est une construction tardive de chez Paraveau. Peut-être plus légère que les coureauleurs du même chantier, sans que la qualité de la construction soit moindre. Il supportera mal une mise à sec prolongée. Beaucoup des travaux peuvent être faits à flot, même si changer un pavois sur l'eau est un peu galère.
Je crois que la première chose à faire est de lever le doute quant à l'état de la carène par un bon carénage.
Ensuite, s'organiser pour être sur place.
Enfin, compter ses sous. La quantité de pognon qui s'évapore quand on commence un chantier en amateur est invraisemblable.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 25 avr. 2017 14:40

Oui Padélis-Célakélos,j'ai déjà utilisé le tunnel agricole au-dessus du bassin à flot du TiK,c'est facile à installer et pas cher,mais je doute de l'approbation du port, ça ne résiste pas trop aux coups de vent et ça peut augmenter la température par effet de serre...
Merci troph de me remonter le moral.
Merci wedell de me le rabaisser,et de me donner à penser pour plusieurs jours.J'ai encore une semaine pour me décider.

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2716
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: Le pilote est malade

Message non lu par pilotedebord » 25 avr. 2017 14:51

question subsidiaire.

Des photos que tu nous montres, lesquelles sont récentes ? je doute que sur l'eau l'étrave soit ouverte.

Il faudrait sans doute un état des lieux aussi récent que possible. Actuellement le bateau est au sec ? ou sur l'eau ?
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 25 avr. 2017 15:12

Le bateau est à flot, il n'a pas encore coulé. La photo où on le voit entier, en majesté, date de 2 mois.
L'étrave éventrée n'est pas la sienne, c'est juste pour illustrer mes craintes, pas de panique.

Sol
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 5
Enregistré le : 12 déc. 2016 09:21

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Sol » 27 avr. 2017 09:39

Dans un autre domaine (le bâti sur terre !), quand il y a du champignon dans une charpente ou un plancher bois, généralement on commence par enlever les pièces défectueuses. Puis on traite ce qui reste. On finit en restituant les éléments purgés au début du chantier.
Est ce que pour un bateau, on peut imaginer le même procédé ?

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 27 avr. 2017 12:41

Achat d'une vieille maison en projet?
Je ne peux pas répondre,je suis nouveau venu,attendons que les Grands-Maîtres se réveillent.

Je me permets de signaler un bon article sur le bois dans le numéro de mai de "science et vie",et pour les chanceux qui ne le connaissent pas encore,le" bois de marine-les bateaux naissent en forêt" de J-M Ballu au CNPF.

Avatar du membre
jfrancois
Corvettard
Corvettard
Messages : 470
Enregistré le : 30 juin 2006 10:50
Loisirs : bois dans tous ses états
surtout s'il est rond ou qu'il flotte
Localisation : manosque

Re: Le pilote est malade

Message non lu par jfrancois » 01 mai 2017 09:14

Bonjour
pour le temps et l'argent nécessaire pour remettre le bateau en bonne forme c'est simple:

le temps que tu prévois pour le chantier et bien tu le multiplies par 3
les finances biens calculés au centime près , tu multiplies par 2

et là tu auras une petite idée minimisée .

beau bateau ( à mazout ) et bonne chance si tu te lances

JF
quand je réalise une belle manœuvre c'est que j'ai foiré quelque part.

un vieux rocher est toujours plus solide qu'un bateau neuf .

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2333
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos » 01 mai 2017 10:19

Ben oui JF, d'accord avec tes prévisions :roll:
Et on oublie le plus important, le prix de la réno ou échange du mazouteux, c'est pas donné ces bêtes là :oops:
Il est extrêmement rare qu'une coque non entretenue ait une mécanique, elle , entretenue !
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
donca
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 891
Enregistré le : 24 mai 2006 12:02
Loisirs : Tout ce qui flotte + voitures et motos anciennes. Ça fait déjà de quoi s'occuper...
Localisation : Bassin d' Arcachon

Re: Le pilote est malade

Message non lu par donca » 01 mai 2017 13:21

Et dernier point, quand pense Madame ?
Car si elle n'est guère partante au départ, on applique un coef 9 à la difficulté probable du chantier... :lol:
Micka

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2333
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos » 01 mai 2017 17:07

Exact, j'oubliais, on risque l' AVURNAV, avis de grand frais sur zone :smt021
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 02 mai 2017 07:54

Alors là, vous sabordez mon enthousiasme avec vos coefficients multiplicateurs de malheur.
Je pensais que ces moteurs de tracteur étaient increvables , que je m'arrangerai du bois avec votre aide et me replongeant avec plaisir dans mes 3 caisses de Loisirs nautiques et de bouquins-bateaux recouvertes de poussière depuis 20 ans.
Je vais quand même aller voir ça de plus près,conscient de mes limites et de la fin inéluctable de toutes choses, des bateaux comme des humains.On a toujours envie de réparer l'image et les fonctions,d'éviter le naufrage pour repartir avec un bon potentiel de vie.
Je ne m'y lance que si les dieux sont avec moi,si le moteur montre des signes de bonne volonté et si le bois se limite à un peu de pont, les bordés de pavois et la peinture, à ce que je vois, mais comme d'habitude, c' est ce qu'on ne voit pas qui pose vraiment problème.
J'aimerais le retaper grossièrement pour assurer ses fonctions vitales et en profiter tant qu'il reste un peu de
santé.Mon arme secrète, c'est la PPU 100. Diluée à moitié avec de l'acétone,elle imprègne à saturation la pourriture humide et la transforme magiquement, en bois composite ramenant de la solidité et de l'étanchéité.J'en ai fait l'expérience.
Après, comme dit la chanson de Stefano Landi , homo fugit velut umbra,bisogna morire.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2333
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos » 02 mai 2017 10:54

Bah! le but n'est pas du tout de te décourager mais de te mettre, si besoin était, au courant des réalités de la réno et l'entretien d'un mazouteux d'une trentaine de pieds.
Je laisse la partie bois aux Éminences du forum qui t'en parlerons à loisir :D
Par contre pour la partie pétrolifique il y a deux trois choses à savoir, que tu as sans doute déjà appréhendé.
Un diesel à l’arrêt depuis 5-6 est au minimum à redémarrer.
Malgré le fait que les moteurs Perkins puissent tenir plus de 10 000 heures quand ils tournent tous les jours il y aura des choses à revoir.
Et là le problème n'est pas vraiment le bloc moteur en lui même, on trouve des pièces d'origine bien moins chères en passant par les magasins de machinerie agricole ou travaux publics.
Le vrai soucis vient de la marinisation de ces moteurs qui est un marché captif, et là les prix s'envolent :?
L'échangeur thermique eau/eau ou le coude d'échappement coûtent un demi bras plus une paupière :oops:
Et se sont des pièces qui ont besoin d'un entretien suivi, sinon entartrage et soucis .
Autre chose, ce bateau est visiblement dans son jus et n'a pas du avoir de refit depuis un bail.
Donc une remise en état totale du circuit électrique est à prévoir, c'est fou ce que ça crame bien un bateau en bois après un court circuit électrique !
Donc, sans doute, tout virer et tout mettre aux normes, c'est de toute façon indispensable si tu comptes l'assurer un peu plus qu'au tiers.
Après, je n'ai pas vu d'électronique, et un bateau de cette taille est quand même prévu pour avaler quelques Miles et ne pas se cantonner à la pêche au maquereau à 3Mn de son port.
Donc, sondeur,cartographie, VHF, récepteur radio, GPS, radar, radeau de survie, équipement obligatoire + de 6 Mn.

Et pour finir, un pot ou deux de peinture :smt002
Voila, voila, à par ça que du bonheur quand tout a bien été prévu :D

Je le répète, aucuns propos défaitistes de ma part, bien au contraire, mais le besoin de bien resituer les choses.
:tchin:
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3015
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Le pilote est malade

Message non lu par alien » 04 mai 2017 21:33

Je ne veut pas rentrer dans le camps des défaitistes.

Mais il faut peser tous le éléments à prendre en compte :
- l'état réel du bateau. Ce qui est à remplacer ou non. En général, la pourriture s'installe partout où l'eau douce a pu s'infiltrer.
- la moisissure ne signifie pas obligatoirement pourriture mais c'est une étape préalable (ce ne sont pas les mêmes champignons).
- si il faut envisager de grosses réparations il faut avoir à proximité un partenaire ou un atelier disposant d'un stock de bois et des machines qui vont avec scie à ruban, rabo-dégo).
- budget ? difficile à prévoir. A vrai dire il y a deux composantes : le temps et l'argent .

A la retraite on a tout le temps qu'on veut sauf que il faut savoir se limiter. On ne peut pas restaurer en même temps un bateau et une maison.

L'argent c'est plus compliqué. Si on en a suffisamment il n'y a pas de problèmes. Sinon on peut être obligé de s'arrêter comme un idiot car on ne peut plus faire face.

Manger le capital si il en reste ? C'est dur pour les générations à suivre.

Mais si tu te sens capable, il faut le faire.

Pour la mécanique, un 4236 c'est du classique et facile. Il y a des ressources.

Il me vient une idée : pas loin de chez toi il y a un ermite qui sévit sur ce forum.
Il est pur, généreux et désintéressé.
Pourquoi ne pas le consulter?
Je suis persuadé qu'il pourrait faire un diagnostic objectif.
C'est mon neveux Wedell.

:smt007 :smt005 :smt004
des solutions simples pour se compliquer la vie

toph
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 533
Enregistré le : 13 juin 2011 12:06
Localisation : caen

Re: Le pilote est malade

Message non lu par toph » 05 mai 2017 07:12

comme ca au moins tu seras fixé 8)

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2333
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Le pilote est malade

Message non lu par Padélis-Célakélos » 05 mai 2017 08:44

alien a écrit :Il me vient une idée : pas loin de chez toi il y a un ermite qui sévit sur ce forum.
Il est pur, généreux et désintéressé.
Pourquoi ne pas le consulter?
Je suis persuadé qu'il pourrait faire un diagnostic objectif.
C'est mon neveux Wedell.
Fais gaffe quand même, un ermite grogne pas mal quand on tente de le sortir de sa coquille :shock:
:lol: :lol: :lol:
:tchin:
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2339
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par wedell » 05 mai 2017 21:30

Mon vieux, gardez-moi de mes amis...etc. :roll:

Et quand c'est la famille, c'est pire.

Marlin sait déjà ce qui l'attend, même si il ne veut pas se l'avouer. Passera-t-il à l'acte?

Pour l'heure, pas de question technique, seulement une présentation en vue d'un achat éventuel. C'est un peu tôt pour que j'abandonne une vie professionnelle tout à fait passionnante pour aller ramper dans une cale dégueulasse avec une loupiotte entre les dents.

Laissons Marlin faire son choix. Il en a vu autant que je pourrais voir sur ce bateau sans le sortir de l'eau. Après, on verra.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
marlin
Aspirant
Aspirant
Messages : 365
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Le pilote est malade

Message non lu par marlin » 06 mai 2017 23:15

Sortie d'eau et carénage cette semaine.
Je voulais vous le présenter sous un meilleur jour,mais les photos ne passent pas.
-La coque en iroko est saine, seulement 2 ou 3 bordés à changer.
-Les bordés de pavois sont pourris sur presque toute la longueur.
-Les plats-bords sont heureusement en bon état,la pointe du couteau n'y rentre pas.
-2,3 jambettes à refaire, 5,6 autres à réparer.
-nombreuses lattes de pont (en pin,douglas?) atteintes à l'arrière posées directement sur les barrots avec feuillure et mastic PU,sans calfatage.
-Le CP de la cabine est nickel.
L'électricité a déjà été revue,ça parait propre.
-Le moteur n'est pas bloqué mais le gouvernail si.
-Pas de souci avec l'électronique,il n'y a rien.
Alors tout va plutôt bien pour l'instant,ce qui me turlupine c'est de devoir travailler en plein air,il ne va pas aimer et moi non plus.

Répondre