derives laterales

Discussions théoriques sur l'architecture navale

Modérateur : Modérateurs

1
100%
 
Nombre total de votes : 1

Avatar du membre
donca
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 897
Enregistré le : 24 mai 2006 12:02
Loisirs : Tout ce qui flotte + voitures et motos anciennes. Ça fait déjà de quoi s'occuper...
Localisation : Bassin d' Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par donca » 21 févr. 2020 13:33

Salut Fred,
Content de voir que tu remets les pieds à l’atelier. Elles sont très belles ces dérives. Pas de pb pour être ton lièvre étalon. 😀😀 On les teste bientôt ???
Micka

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 21 févr. 2020 13:34

Salut Mick,
Pas ce week end, mais c'est bien sur toi en particulier que je compte :wink:

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2563
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: derives laterales

Message non lu par Padélis-Célakélos » 21 févr. 2020 14:38

Et vous pouvez compter sur nous tous pour lire le compte rendu :D
Fred et Mick : :tchin:
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2838
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: derives laterales

Message non lu par to » 21 févr. 2020 18:51

Elles sont magnifiques tes dérives, ton pifomètre fonctionne au poil :smt023
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

old gaffeur
Bosco
Bosco
Messages : 72
Enregistré le : 18 févr. 2020 12:19

Re: derives laterales

Message non lu par old gaffeur » 21 févr. 2020 20:04

C'est vrai qu'elles sont belles!

Visuellement, l'une semble plus grande que l'autre. Y a t'il une raison particulière à cela?

Je précise à toutes fins inutiles que je n'y connais strictement rien en mécanique des fluides ( l'embryon que j'en ai fait remontant à ma classe prépa, il y a maintenant quasi 40 ans... et déjà à l'époque, c'était assez obscur pour moi!). Vous excuserez donc svp la naïveté de mes questions...
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes
(proverbe Shadok - J. Rouxel)

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1332
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: derives laterales

Message non lu par Gwengolo » 21 févr. 2020 20:55

fregate33 a écrit :
21 févr. 2020 13:17
Il reste à fabriquer les pièces de fixation (provisoire
Jolie dérives !
J'ai vu (sur des canoës) des tasseaux horizontaux, sur lesquels étaient fixées les dérives.
Ces tasseaux étaient eux-même fixés aux plat-bords avec des serre-joints (donc réglables pour des essais).
Marin de marée basse.

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 22 févr. 2020 07:38

old gaffeur a écrit :
21 févr. 2020 20:04
C'est vrai qu'elles sont belles!

Visuellement, l'une semble plus grande que l'autre. Y a t'il une raison particulière à cela
Un effet de perspective, sans doute. Elles sont de même dimension. Et merci pour le compliment. Avec des arrondis à la défonceuse sur les poignées et une couche d'époxy, c'est encore mieux. Esthétiquement je sens que ça va être sympa, plutôt en accord avec le style de mon canot. Certains essaient de les rendre discrètes, ça me semble difficile. Je préfère les assumer et les montrer comme partie intégrante du bateau. Seul point qui me chagrine dans ce domaine, les extrados avec les dessins des plis mis en évidence par le façonnage et rehaussé par l'époxy sera invisible puisque tourné vers la coque.

old gaffeur
Bosco
Bosco
Messages : 72
Enregistré le : 18 févr. 2020 12:19

Re: derives laterales

Message non lu par old gaffeur » 22 févr. 2020 13:11

fregate33 a écrit :
22 févr. 2020 07:38

Un effet de perspective, sans doute. Elles sont de même dimension.
Me voilà rassuré - non que j'aie été inquiet...
fregate33 a écrit :
22 févr. 2020 07:38
Et merci pour le compliment.
De rien - c'est sincère.
fregate33 a écrit :
22 févr. 2020 07:38
Avec des arrondis à la défonceuse sur les poignées et une couche d'époxy, c'est encore mieux. Esthétiquement je sens que ça va être sympa, plutôt en accord avec le style de mon canot.

Je serai ravi de voir une photo de ce que ça donne en place. Et je ne suis sans doute pas le seul !:)
fregate33 a écrit :
22 févr. 2020 07:38
Certains essaient de les rendre discrètes, ça me semble difficile. Je préfère les assumer et les montrer comme partie intégrante du bateau.

Je suis d'accord avec cette approche.
fregate33 a écrit :
22 févr. 2020 07:38
Seul point qui me chagrine dans ce domaine, les extrados avec les dessins des plis mis en évidence par le façonnage et rehaussé par l'époxy sera invisible puisque tourné vers la coque.

J'en déduis donc que ces dérives ne seront pas peintes, mais laissées 'nature' après epoxyfiage (pas bien sûr que ça existe, ça... :? )?
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes
(proverbe Shadok - J. Rouxel)

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 22 févr. 2020 21:27

Je ne sais pas encore comment elles seront finies, cela ne prendra d'importance que si je décide de les garder après essais.
Quant au vocable "époxyfiage", si il n'existait pas, le voila inventé. Pour ma part, je préfère un bon néologisme qu'un anglicisme servile :wink:

old gaffeur
Bosco
Bosco
Messages : 72
Enregistré le : 18 févr. 2020 12:19

Re: derives laterales

Message non lu par old gaffeur » 23 févr. 2020 06:09

J'ai hésité entre 'époxifiage', 'époxification' ou 'époxisation'.

Le choix est ouvert...
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes
(proverbe Shadok - J. Rouxel)

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2600
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: derives laterales

Message non lu par wedell » 23 févr. 2020 13:25

Epoxiflage est utilisé sur ce forum depuis une bonne dizaine d'années, on ne peut plus vraiment parler de neologisme. :tchin:
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

old gaffeur
Bosco
Bosco
Messages : 72
Enregistré le : 18 févr. 2020 12:19

Re: derives laterales

Message non lu par old gaffeur » 23 févr. 2020 14:20

Nouvel arrivé, je n'ai pas encore eu le temps de lire l'ensemble des posts du forum ( y compris les archives...) :oops:
Mais content quand même de ne pas être trop 'hors des clous'. 8)
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que de mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes
(proverbe Shadok - J. Rouxel)

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2600
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: derives laterales

Message non lu par wedell » 23 févr. 2020 15:01

Je te rassure, personne n'a jamais lu l'intégralité des sujets postés ici. :D
Parfois, quand ça me prend, je pars à l'aventure avec ma pelle déterrer un post du fond des âges que je crois n'avoir jamais lu. Tout va bien jusqu'à ce que je réalise qu'en fait ce n'est pas le cas et pire que j'y suis intervenu parfois longuement.
C'est ça la mémoire... :smt003
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2563
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: derives laterales

Message non lu par Padélis-Célakélos » 23 févr. 2020 21:25

Je crois que le mot " époxifiage " a été utilisé pour la première foi sur ce Forum par un certain Lledew dans un post que j'ai relu il y a peu.
Mais je ne sais plus si ce post date d'avant ou après la guerre de Crimée, le temps passe si vite :mrgreen:
C'est vrai que certains membres semblent être plus que d'age canonique RE: :smt003
:smt112
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2600
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: derives laterales

Message non lu par wedell » 23 févr. 2020 22:00

Lledew, vraiment? C'est le monde à l'envers! :smt106
L'âge? Bof... Tant qu'on est capable de dire le sien, c'est que ça ne va pas si mal.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 17 mars 2020 08:22

Voici ce que ça donne en l'état actuel des choses :

Image

On voit ci-dessous la cale d'appui de la dérive tribord. Elle est conséquente car la forme évasée de la coque + le débord du liston + le dièdre que j'ai voulu pour que les dérives soient à peu près verticales avec 5° de gite et même un peu plus, imposent une largeur qui en fait une étagère, un marche-pied, que dis-je, c'est un un roc, un pic, un cap, une péninsule...
Image
Je me dis que cela fera office de cloison marginale et canalisera le flux quand la gite sera suffisante pour les immerger, ce qui, côté extrados pourrait être bénéfique. On se console (car c'en est une) comme on peut.
Dans les années vingt, trente, les hydravions à coque avaient souvent ce genre de choses au lieu de ballonnets sous les ailes, comme c'est le cas sur ce Dornier Wal. On appelait ça des "nageoires":
Image
Pour rigidifier ces appendices supplémentaires, il m'a semblé nécessaire d'ajouter une contre-fiche à chacun, pour éviter qu'un choc ne les torde vers le haut ou qu'un grand couillon (moi, au hasard) n'y mette le pied, ce qui aurait pour effet d'arracher les fixations sur la coque.
... tout de même, pour affubler ma Mariette de ces excroissances, il faut vraiment être motivé. C'est pour la science, messieurs, rien de moins !!! C'est de l'abnégation. Un jour, on m'élèvera des statues :lol:


Image

Image

Image


Ci-dessous, le support tribord. Les supports permettent un réglage de l'angle d'attaque de la dérive et peuvent coulisser (pas en navigation, mais sans problème sur une plage) sur le liston pour ajuster le centre de dérive et équilibrer le bateau; l'articulation à deux degrés de liberté de relevage de la dérive.
Il reste de la finition. Recouper les axes à longueur etc.
Image

J'ai voulu que leur installation soit rigide en angle d'attaque mais que la fixation sur le liston se fasse sans vis ni douleur au cas où je déciderais de revenir en arrière, pas nécessairement d'une résistance à toute épreuve car en cas de choc je préfère largement que le support choisisse la liberté plutôt que de le voir tirer sur le liston et le faire céder. Car sur ce petit bateau le liston est un élément primordial de structure et de sa rigidité.
En poussant sur les dérives vers le dessous de la coque, on sent celles-ci ployer un peu (ce qui a été voulu dès le départ) alors que le liston semble bien encaisser, ce qui est rassurant. Il semble que ce soit la cale d'appui qui encaisse le max d'effort. Elle est positionnée sur un bouchain, et derrière lui, le banc latéral est tout proche.

La question de l'ergonomie des bouts destinés à manoeuvrer ces dérives n'est pas fixée. Ca risque de ne pas être super simple, je ne prévois rien de définitif, il faudra valider en navigation.

Voilà, curieux et impatient, j'avais prévu d'essayer ça ces jours-ci...

Fred, Cne de crevette

Avatar du membre
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2563
Enregistré le : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: derives laterales

Message non lu par Padélis-Célakélos » 17 mars 2020 09:05

Bon, un peu inquiet sur " l'usin'àgazerie" du projet, mais comme tu dis, c'est réversible, pas figé :D
Je bois(e) sans soif !

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2984
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Re: derives laterales

Message non lu par pilotedebord » 17 mars 2020 10:04

Beau défit de conception et de réalisation.

Maintenant reste à voir si ça fonctionne selon tes attentes.
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1332
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: derives laterales

Message non lu par Gwengolo » 17 mars 2020 11:22

Merci pour le reportage.
fregate33 a écrit :
17 mars 2020 08:22
La question de l'ergonomie des bouts destinés à manoeuvrer ces dérives n'est pas fixée.
Je ne pense pas que ce sera ce qu'il y aura de plus compliqué à concevoir : un bout qui tire vers l'arrière (remontée) et un autre bout qui tire vers l'avant (descente).
J'ai des photos s'il le faut (sites américains d'architectes "minimalistes").
Marin de marée basse.

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 17 mars 2020 12:13

Padélis-Célakélos a écrit :
17 mars 2020 09:05
Bon, un peu inquiet sur " l'usin'àgazerie" du projet, mais comme tu dis, c'est réversible, pas figé :D
C'est avant tout un banc de test flottant. Normal que ce ne soit pas super simple. Par exemple, si j'avais de l'expérience concernant ces dérives et si c'était la solution que j'avais retenu pour ce bateau, l'angle d'incidence serait figé, au lieu de faire de la géométrie variable. Il n'y aurait peut-être pas ces énormes poignées, si j'étais sûr de moi pour l'ergonomie...

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2600
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: derives laterales

Message non lu par wedell » 17 mars 2020 15:13

C'est bien compliqué à faire quand rien n'est prévu pour mais ça devrait fonctionner. Tu n'as besoin que d'un bout' de relevage, normalement. La descente se fait par gravité et la pression de l'eau maintient la dérive en place.
À condition que la dérive soit suffisamment lourde ou qu'elle soit lestée et que la bourlingue sur laquelle elle s'appuie ne soit pas vernie comme un piano car sinon ça glisse.
Je suis très curieux de voir les résultats comparés de la dérive classique et des latérales. :tchin:
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 17 mars 2020 22:38

Evidemment, vu comme ça ce serait assez simple. Mais par paresse et pour gagner du poids et aussi par ignorance, je ne les ai pas lestées. Dans un premier temps je vais essayer avec des bouts destiné à immerger les dérives. Il sera toujours temps de poser des lests extérieurs pour faire des essais.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2600
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: derives laterales

Message non lu par wedell » 18 mars 2020 14:51

Peut-être peux-tu décaler l'axe de pivot vers l'avant? C'est ce que l'on voit sur les dérives des bateaux Hollandais (pas tous).
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1332
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: derives laterales

Message non lu par Gwengolo » 18 mars 2020 17:27

wedell a écrit :
17 mars 2020 15:13
Tu n'as besoin que d'un bout' de relevage, normalement. La descente se fait par gravité
Comme tes dérives ne sont pas lestées, tu peux aussi t'inspirer de ce que préconise Wedell... à l'inverse.
Un seul bout pour descendre la dérive.
Si tu le lâches, la dérive remontera seule (le bois flotte).

C'est ce que le chantier anglais, constructeur du catamaran "l'Hirondelle" faisait dans les années 70.
Marin de marée basse.

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 19 mars 2020 07:51

Gwengolo a écrit :
18 mars 2020 17:27
Comme tes dérives ne sont pas lestées, tu peux aussi t'inspirer de ce que préconise Wedell... à l'inverse.
Un seul bout pour descendre la dérive.
Si tu le lâches, la dérive remontera seule (le bois flotte).
C'est vrai qu'elles devraient remonter... un peu en bordel peut-être, mais un avantage de mes "bourlingues" (encore merci Wedell pour le terme technique et poétique :D ) de grande largeur, c'est que le les dérives peuvent s'y caler en position relevées ou presque, simplement en les posant dessus, en attendant de faire mieux après un virement. On devrait pouvoir les attraper à la main sans grand problème. A vérifier sur l'eau.

@Wedell :
j'envisageais sérieusement de venir te rendre visite en presque voisin, car en ce moment mon médecin me prescrit des semaines de liberté, mais les dieux ne sont pas favorables. Ce n'est que partie remise :|

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 18 mai 2020 08:26

Les conditions n'étaient pas idéales, samedi pour essayer mes nouvelles dérives, mais j'ai déjà pu me faire une idée.

Il faut se familiariser avec leur utilisation, mais il est évident que ça marche, et même assez bien.
Je ne les ai pas lestées, mais je confirme que ce serait sûrement une bonne idée. Car comme le prédisait Wedell, il s'en faudrait de peu pour qu'elles restent abaissées simplement en appui sur les bourlingues, et cela simplifierait les manoeuvres. Car j'ai mis deux bouts : un pour relever, un pour abaisser. Avec un bout de chambre à air de remorque pour faire amortisseur en cas de talonnage. Un seul pour le relevage devrait être suffisant pour peu qu'elles veuillent bien couler.
Image
Désolé, je n'ai pas encore de photo en navigation.

La sortie d'un port vent pleine face nécessitait de tirer des bords très courts, alors en attendant d'être bien familiarisé avec mes nouvelles dérives, la centrale a été préférée. Je n'ai plus ensuite utilisé que les latérales.
Le vent était pour le moins capricieux et n'a pas permis de comparer précisément, mais il me semble que je fais un près ausssi bon que le Trankilou, alors que dernièrement, avec son nouveau gréement il remontait mieux que la Mariette. Mais c'est à prendre avec des pincettes et à confirmer.
Par contre, mes virements sont laborieux. Le manque d'inertie du Skerry et la traînée de deux dérives pendant le virement (il y a un moment où elles sont abaissées toutes les deux) empêche souvent de passer l'angle mort sans quelques coups de pagaie. Mais avec de la pratique et en améliorant le système, ça va marcher. Cela dit, ces dérives asymétriques sur ce bateau, c'est pour tâter de ce procédé rapidement, mais pas forcément adapté à ce genre de bateau.

Je me dis que filer à la poupe un long bout avec un flotteur ou deux devrait permettre de visualiser l'axe de la coque par rapport au sillage...
J'ai la possibilité de régler l'angle d'attaque (pincement) des dérives, mais pour une première sortie je ne m'en suis pas soucié. On affinera plus tard. Je suis déjà très satisfait de ce que j'ai vu samedi :wink:


Image
Elles sont articulées sur deux axes.

Avatar du membre
Gwengolo
Capitaine de Ponton
Capitaine de Ponton
Messages : 1332
Enregistré le : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: derives laterales

Message non lu par Gwengolo » 18 mai 2020 12:38

Merci pour ce compte-rendu et retour d'expérience.
Personnellement, cela me conforte dans l'idée qu'il faut que j'installe ce genre de dérive sur ma restauration actuelle.
fregate33 a écrit :
18 mai 2020 08:26
Elles sont articulées sur deux axes.
Comme préconisé par Wedell, il me semble...
Modifié en dernier par Gwengolo le 18 mai 2020 18:25, modifié 1 fois.
Marin de marée basse.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2600
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: derives laterales

Message non lu par wedell » 18 mai 2020 14:27

C'est super! enfin un qui navigue!
D'après ce que j'ai pu voir chez les bataves, il ne faut pas laisser tomber la dérive avant d'avoir passé le lit du vent pour éviter la trainée, justement.
Autre piste à explorer, tu remarqueras que sur les bateaux munis de dérives latérales, elles ne sont jamais verticales ce qui fait que le centre de dérive est reculé par rapport à l'axe pivot. Si tu ajoutes à ça que la dérive et le centre de voilure ne sont pas sur le même axe longitudinal, tu comprendras facilement pourquoi les virements sont laborieux. Il faudrait faire l'essai en avançant l'axe pivot.
À titre de comparaison, l'axe pivot des bateaux du genre du mien est à moins de 10% de la flottaison en arrière du mât et ce sont des bateaux larges, avec un brion profond et des fonds plats.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 516
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: derives laterales

Message non lu par marlin » 19 mai 2020 08:20

Daniel Bombigher disait ça pour sa spoutzinette :
schpoutzinette 7.jpg
Juste pour faire avancer le schmilblick...
C'est en sçiant que Léonard . .

Avatar du membre
fregate33
Corvettard
Corvettard
Messages : 483
Enregistré le : 18 déc. 2016 08:19
Localisation : Bassin d'Arcachon

Re: derives laterales

Message non lu par fregate33 » 20 mai 2020 07:10

Gwengolo a écrit :
18 mai 2020 12:38
fregate33 a écrit :
18 mai 2020 08:26
Elles sont articulées sur deux axes.
Comme préconisé par Wedell, il me semble...
Oui. C'est une sécurité et aide la dérive au vent à se relever toute seule.

wedell a écrit :
18 mai 2020 14:27
il ne faut pas laisser tomber la dérive avant d'avoir passé le lit du vent pour éviter la trainée, justement.
Ca parait sensé, j'en prends bonne note.
wedell a écrit :
18 mai 2020 14:27
tu remarqueras que sur les bateaux munis de dérives latérales, elles ne sont jamais verticales ce qui fait que le centre de dérive est reculé par rapport à l'axe pivot.
Je pense avoir compris que c'est pour que le centre de gravité soit en arrière du pivot, ce qui aide forcément à descendre.
wedell a écrit :
18 mai 2020 14:27
À titre de comparaison, l'axe pivot des bateaux du genre du mien est à moins de 10% de la flottaison en arrière du mât et ce sont des bateaux larges, avec un brion profond et des fonds plats.
Il se peut aussi que le centre de dérive soit plus avancé que de coutume par rapport au centre vélique du fait de l'asymétrie puisque la traînée de la dérive sous le vent tend à faire abattre, d'autant plus que le bateau est large.
marlin a écrit :
19 mai 2020 08:20
Daniel Bombigher disait ça pour sa spoutzinette :
schpoutzinette 7.jpg
Juste pour faire avancer le schmilblick...
Oui, c'est une pierre utile à l'édifice. Merci :wink:

Répondre