Salty Heaven

Au comptoir on discute de tout et de rien.. du temps, de l'humeur du capitaine..

Modérateurs : admin, Modérateurs

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2854
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 13 oct. 2019 20:04

Le ctp dont je parlais : http://www.vendia.fi/produits
Je ne sais pas s'il y a un importateur en France, ni son prix :smt106
Mais ça peut donner un bateau en bois/epoxy avec l'aspect d'une construction traditionnelle.
tuotteet_yla.jpg
edit : on peut le commander directement sur leur site, et les prix sont indiqués aussi.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien » 13 oct. 2019 20:53

on trouve tout et à tous les prix.
Si on veut être écologiquement correct il faut construire des bateaux en bois de palettes.
On ne peut pas se fier aux labels (voir sur arte.tv le reportage sur PEFC).

Alors ?
Faut abandonner l'idée de construire un bateau.
Faut virer les chasse-d'eaux et mettre de la sciure (de quoi ?) dans les cagouinces.
On peut à la rigueur manger des sauterelles car cela contribue à réduire la famine au Sahel.
Combien d'hectares de forêt indonésienne ou autres sur un paquebot de croisière .
Que vaut un pauvre Salty Heaven comparé aux millions de salons de jardin vendus sur la planète en une semaine ?
Les lames de terrasse en mélèze de Sibérie PEFC !
L'okoumé n'est pas plus écologiquement correct que le sapelli.
Juste un peu moins :roll:

Le choix est entre :
1) ne rien faire
2) utiliser des produits fabriqués en masse dans des usines automatisées (ctbx et autres Batipin)
3) utiliser des CTP fabriqués de façon quasi artisanale avec des coûts de machine et de main d’œuvre élevés.
4) utiliser du bois d'arbre non transformé. La quête peut s'avérer longue et difficile.
On trouve partout du douglas de très médiocre qualité (trop jeune, plein d'aubier et de nœuds).
On trouve aussi du mélèze de Sibérie. Il y a de tout, du bon ou du mauvais. Une seule chose est sure c'est que cela vient de la destruction de la forêt primaire.
Avec un peu de chance on peut tomber sur une bille de joli pin sylvestre ou maritime.
Autre problème : pour débiter des clins il faut du bois en plot . Les délignés ne seront jamais assez larges.
des solutions simples pour se compliquer la vie

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 13 oct. 2019 21:36

Tu as été plus rapide que moi pour trouver l'info. Lorsque tu as mentionné ce produit, je me suis souvenu avoir lu quelque chose sur ce sujet, sans doute dans le Chasse Marée. Mais je n'ai pas eu le temps de relire tous mes n° de cette revue!!
Le produit est intéressant. pour se faire une idée du coût, il faudrait, pour un bateau donné, avoir un brochetage préalable assez précis des clins pour savoir quelle largeur de planche commander, afin de minimiser les pertes qui seront forcément plus importantes que sur de grandes plaques.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2615
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell » 13 oct. 2019 23:11

J'ai bien peur que si c'est droit de fil, ça ne fasse pas l'affaire.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2854
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 14 oct. 2019 08:09

C'est sûr que les tracés des clins à l'échelle aident beaucoup :
http://forum.woodenboat.com/showthread. ... ost5754939
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 14 oct. 2019 12:34

Oui ça aide!!! Mais on voit aussi que le cp de chez Vendia n'aime apparemment pas le trévirage trop prononcé.

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 14 oct. 2019 17:34

Wedell,
je ne comprends pas bien ton dernier message; peux-tu préciser s'il te plait?

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 14 oct. 2019 20:15

Toujours des questions sur les différents cp : au vu de ce qui arrive au constructeur qui utilise un cp pin de chez Vendia (rupture lors du trévirage au niveau de l'étrave d'un Ilur), peut-on conclure que le nombre et la répartition des plis soit un facteur prépondérant pour des coques bien pincées au niveau de l'étrave (et de l'arrière sur SH)? Et quel bois privilégier pour avoir un cp suffisamment "souple " mais en même temps résistant (okoumé, acajou, ...)?

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2854
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 14 oct. 2019 21:23

Je vais faire (encore !) une réponse de normand : ça dépend ! du nombre de plis du ctp, de son épaisseur, de la torsion infligée à cause du plan... L'essence de bois ? Important surtout si tu veux préserver à tout prix la planète...

Trouve un beau ctp okoumé 8 ou 9mm 7 plis, prends le temps de le tremper à l'eau bouillante pour le contraindre doucement à prendre sa place, laisse le en place quelques jours, puis tu peux passer à la phase collage sans casse. La même chose avec le ctp vendia, en prenant son temps il se posera bien. Je vois surtout un avantage au ctp vendia si tu tiens à une finition vernie, le ctp okoumé verni ne rendra pas aussi bien.

La casse, que ce soit en ctp ou en massif, peut toujours se produire, comme quand on pose des membrures ployées.

Pas de réponse à donner sur le sapelli, je n'en ai jamais utilisé.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2615
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell » 14 oct. 2019 21:26

Je voulais dire que le fil du bois doit suivre la courbure longitudinale du clin et que le Vendia était en planches droites. C'est secondaire quand les lignes sont douces mais pas quand le trévirage est important.
Le cp n'est pas fait pour être trop forcé, on peut faire à peu près ce qu'on veut avec du 5mm, mais au dessus, c'est vite délicat.
Cela dit, si le SH a déjà été construit en cp, c'est que c'est possible.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien » 14 oct. 2019 22:00

Le CP ça passe ou ça casse :D
Et ça casse beaucoup plus facilement que du bois massif.
Par ce que en conditions extrêmes de flexion seuls les plis extérieurs sont sollicités.
On peut expliquer cela de manière plus scientifique mais cela risque d'être très chiant.
Un CTP à plis extérieurs épais cassera plus tard que le même à plis minces.
SHgood1.jpg
Et il y a des artifices pour éviter la casse : mouiller, chauffer, étuver,...

En massif ce serait beaucoup mieux :D

J'ai fait une petite simulation avec des clins massifs et des échantillonnages sérieux.
Le surpoids n'est que de +-30kg (un sac de sable)
Le dessin original comporte 9 clins plus ou moins égaux.
Là on a 9 clins plus un carreau (ou préceinte).
Au plus fort les clins ont une largeur vue de 120mm.
des solutions simples pour se compliquer la vie

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 14 oct. 2019 23:08

Merci Alien pour tes calculs, et aux autres pour vos réflexions qui m'aide à réfléchir et à comprendre.
J'ai toujours le même dilemme entre cp et massif. Je reste toujours plus attiré par le massif dans l'absolu mais je rechute vers le cp par facilité! Si j'ai bien compris, le massif serait plus économique vu les prix pour un cp de qualité (je ne me lancerai pas dans une construction comme SH en prenant le risque d'utiliser un matériaux qui ne soit pas un minimum durable).
Pour le cp de qualité c'est "facile" : il suffit de payer le prix fort (ou d'avoir un gros coup de chance).
Pour le massif, la difficulté (en tout cas pour moi) serait de trouver la matière première de la qualité requise pour y découpé les clins (doit-on dire plutôt virures?).
Ai-je raison?

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2615
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell » 15 oct. 2019 13:54

Oui, c'est ça.
Si tu te décides pour le massif, le bordage est le premier bois à rentrer et à stocker soigneusement pour qu'il s'accorde avec l'humidité ambiante et qu'il ait une chance de sécher un peu (mais pas trop). Après, le choix du bois dépend de ce que tu trouveras: pin du nord, sapin rouge, mélèze, douglas..
Dans tous les cas, on préfère un veinage régulier, des planches près du cœur et des plateaux plutôt que des avivés. C'est donc plutôt en scierie que chez les marchands de bois que ça va se passer.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien » 15 oct. 2019 17:28

des solutions simples pour se compliquer la vie

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 15 oct. 2019 17:42

Je comprends bien le choix du bois : il dépend de ce qu'on trouve de bien. Le débit sur plot suffit? Des conseils d'adresses moins lointaines?
Alien, dans ta "petite simulation", tu pars sur 12 mm d'épaisseur; qu'entends-tu par échantillonnages sérieux?
Les virures doivent-elles être d'un seul tenant ou un scarf est-il possible?
Pour des virures de 12 mm d'épaisseur, quelle épaisseur de plateau (parmi les standards, on ne trouve souvent pas en dessous de 18)?

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien » 15 oct. 2019 20:04

Il est préférable de se faire faire un débit sur mesure (débit sur liste) donc scierie artisanale
Quelle que soit l'essence il faut une belle bille de pied de 6m de longueur (env. 3m3).
Les scieurs débitent à l'épaisseur qu'on leur demande (c'est mécanisé).
Les épaisseurs traditionnelles sont : 13, 18, 27 ,34, 41, 54, ... mm.
Pour faire des clins il faut du bois sur quartier.
Donc débiter le cœur en plateaux de 15-18mm.
Il faudra éliminer le cœur et l'aubier donc pas mal de pertes.
Au pif je dirais qu'il faut débiter au moins 5 plateaux pour les bordés.
Il y aura aussi les planchers en 18 ou 20.
Puis du 27 pour les serres , les varangues, la quille, ...
Du 34 pour le tableau, les courbes, ...
Avec le reste on peut faire un abri de jardin, une table de pique nique, ... :D
Ça c'est le rêve :roll:
Car il faut trouver la scierie qui a la bonne bille dans la bonne essence et qui veut bien.
Faudra aussi un peu de chêne et d'acacia pour les membrures.
Après se posera le problème du transport :smt086

L'essence ?
Si on veut rester dans les essences locales le choix est limité !
Douglas : on en trouve partout à pas très cher (3-400€/m3). Mais la qualité est inappropriée à notre usage. Bois trop jeune, à croissance rapide, plein de nœuds. Il y en a des beaux, poussés en altitude (Morvan, Jura, ...) et âgés de plus de 70 ans.
Pins : il y en a de très jolis de différentes races. Reste à trouver car ce sont souvent des sujets isolés.
Mélèze : Tous les négociants proposent du mélèze de Sibérie. A voir :?
On en trouve facilement dans les Alpes mais il y aussi de grosses différences de qualité. C'est un arbre à croissance lente donc il est tentant de le couper trop jeune .

Consulter un courtier genre Thierry Julliot ? (le bois idéal)
des solutions simples pour se compliquer la vie

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 15 oct. 2019 21:35

Bon ben je me remets au tricot...
Je poursuis l'étude (y'a pas le feu au lac, j'ai du boulot avant de me lancer), mais mon mouvement pendulaire entre cp et massif n'est pas prêt de prendre fin.
Pour le cintrage du cp, je ne savais pas que l'étuvage s'appliquait aussi.
Pour le courtier je vais tâter le terrain. Quelqu'un a déjà travaillé avec lui?
Alien, quand tu dis 5 plateaux, tu penses à quelle largeur de plateau (au pif)?

Avatar du membre
marlin
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 518
Enregistré le : 23 avr. 2016 22:10
Loisirs : bateau+bois
Localisation : Brive/Corrèze + Oleron/Charente-Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par marlin » 21 oct. 2019 10:59

C'est en sçiant que Léonard . .

Avatar du membre
Marmotte
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 635
Enregistré le : 07 oct. 2014 07:08
Loisirs : tous bateaux , lecture marche, photo, le bois
Localisation : Monticello 20220 ILE ROUSSE et Emerainville 77184

Re: Salty Heaven

Message non lu par Marmotte » 21 oct. 2019 18:40

to a écrit :
13 oct. 2019 20:04
Le ctp dont je parlais : http://www.vendia.fi/produits
Je ne sais pas s'il y a un importateur en France, ni son prix
Mais ça peut donner un bateau en bois/epoxy avec l'aspect d'une construction traditionnelle.
j'ai écris un truc sur ce CP mais à l'époque j'avait envoyé un mail à la boite qui m'avait répondu que par manque de client ils avaient arrêtés......

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 24 oct. 2019 10:41

Bonjour,
En chêne c'est joli. Mais je suis plutôt dans une période cp. Logiquement, on a moins de pertes avec des grandes plaques (310x153)? Dites moi si je me trompe, en ce qui concerne SH.
Dans ce que j'ai vu passer comme documents, on voit que les scarfs peuvent être tous situés au même niveau de la coque; est-ce possible (pas de décroisement des écarts), au vu de la résistance du collage?
Olivier

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 08 janv. 2020 18:08

Bonjour tout le monde,
Bonne année à tous!!! Que les vents vous soient favorables, qu'ils vous vous poussent au bout de vos rêves les plus fous, que vos morceaux de bois flottent avec grâce, que vos crayons tracent avec élégance et que vos outils débitent avec habileté!!!!
Non je n'ai pas disparu! Je me suis juste, depuis de nombreuses semaines, transformé en électricien, plombier, menuisier (ça c'est bien), plaquiste (je suis dans les bandes : c'est relou!!!). Bon c'est vrai tout cela relève plutôt de la rubrique "Ce que l'on fait à côté". Tout ça en plus du boulot!
Sinon j'ai commandé et reçu le livre de Iain Oughtred "Clinker plywood boatbuildind manual". La lecture de l'anglais ne m'est toujours pas aisée, mais ce livre est très bien, avec de nombreuses illustrations; merci Alien!
Donc pour le moment je suis bien occupé et je laisse murir. Mais dès que je me laisse aller à me pencher sur ce plan, il me faut un moment pour me ressaisir et me remettre au travail (métier plus chantier maison). Mais la réflexion se poursuit.
Olivier

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2854
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 08 janv. 2020 20:53

:smt006
L'idée est bien implantée, elle va croître tous les jours jusqu'à devenir une évidence. À ce moment-là j'espère que les travaux de la maison seront terminés car ils passeront rapidement au second plan.
On attend le début de chantier avec impatience :smt028
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Marmotte
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 635
Enregistré le : 07 oct. 2014 07:08
Loisirs : tous bateaux , lecture marche, photo, le bois
Localisation : Monticello 20220 ILE ROUSSE et Emerainville 77184

Re: Salty Heaven

Message non lu par Marmotte » 11 janv. 2020 15:01

Salut Olivier ici Olivier enfin « marmotte »
- Les plaques de 310x153 sont très bien car moins de scarf effectivement à condition d’avoir la place pour faire la découpe. Par contre je ne vois pas la perte qu’il peu y avoir en fonction de la surface des plaques.
Dans mon cas l’atelier fait 4mx7, 5m ce qui est honorable mais pour découper une plaque de 153cm il faut la place de la plaque + le bonhomme qui coupe. Cela pour la première voir les deux premières coupes après c’est mieux. j’ai compté 50cm d’un côté du chantier, le bateau fait 2m au maitre bau donc il me reste au mieux 1,5 pour l’établit et la découpe donc des plaques de 1,22 c’est le maximum pour moi, même si j’ai perdu un peu de bedaine. :tchin:


Si non reste la découpe dehors, mais déjà que la météo nous retarde avec le froid en hivers si en plus il faut surveiller la pluie on en fini pas.

- Pour les clins j’avais le choix entre du vrai bois d’arbre et le CP pour le canot de mes vieux jours, je dis mes vieux jours car vu le temps que je mets à le construire…………
Pourquoi j’ai choisi le CP ?
1) je dois l’avouer faire un canot en vrai bois ce n’est pas encore à ma portée,
2) j’ai un revendeur Charles à 2,5 km de chez moi.
D’ailleurs je me suis dépêché de racheter des plaques de 250x122 car le responsable des ventes partait en retraite fin décembre. Il me faisait la plaque de 9mm 7plis tout okoumé au pris de 2016 plus la réduc pour construction amateur. Mais chut. 10 feuilles pour 1250 roros.
Pas sur que le successeur face pareil.

3) enfin pour les clins en bois d’arbre il faut l’outillage que je n’ai pas, a part la dégau rabot que j’ai pris pas cher avec 5 ans de garantie, tout le reste c’est du portatif ou à main.

Voilà de quoi nourrir tes réflexions avant de te lancer.

Quand au choix du bateau le Salty Heaven est très sympas mais j’aime bien aussi le slightner de kerieg,
j’aime bien aussi l’insula 4.99 (normal) mais avec les petites améliorations que j’y ai apporté :

Les jumelles pour ma mise en place du mat, le pic en mat de planche à voile qui allège les hauts, et les rocambeaux en garcettes et boules de sipo pour accélérer « l’érection de la voile » Heu !!!! :oops:

Avec ces transformations en ½ heure la mise à l’eau est faite et c’est parti.
360kg lege. Dérive pivotante de 60kg et c’est un plan Jean-François Garry comme le Slightner .

mais il a eu moins de succès auprès des bateauboisiens puisque deux l’ont construit pour Un Insula. Et pourtant ils se ressemblent. « çà c’est pour lancer une paul émic » :smt006

Avatar du membre
Kerieg
Aspirant
Aspirant
Messages : 334
Enregistré le : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : val d'oise et cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par Kerieg » 11 janv. 2020 16:29

Le slightner , c’est un insula dont on a pincé la queue !
Il pèse combien ton insula ?

Avatar du membre
Marmotte
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 635
Enregistré le : 07 oct. 2014 07:08
Loisirs : tous bateaux , lecture marche, photo, le bois
Localisation : Monticello 20220 ILE ROUSSE et Emerainville 77184

Re: Salty Heaven

Message non lu par Marmotte » 11 janv. 2020 19:29

quand je l'ai construit les plans indiquaient 360kg comme je l'ai dit plus haut.
mais depuis il y a eut une deuxième version je joints une fiche technique, mais a ce moment là j'ai, envoyé un mail à Jean-François qui m'a dit que mon Insula n'était pas concerné par les changements de règlementation.
donc "la marmotte" est en catégorie C malgré son poids de 360kg et sa dérive de 60kg et le nombre de personne autorisés est de quatre.
surface de voile 15m2
voici donc la nouvelle fiche technique
Image
et puis comme j'y suis je continu sur la place pour couper une plaque de cp

Image

donc avec 31 cm de plus çà ne passe pas même sans ventre :smt005

Image

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 12 janv. 2020 16:38

Bonjour,
Une question ... bête : tu colles les scarfs de tes virures après en avoir débités les deux parties si je comprends bien?
Sinon question ventre, si en plus il faut que je fasse un régime... Je comptai justement sur mon ventre comme lest mobile....
Olivier

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2854
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to » 12 janv. 2020 17:42

Perso, j'avais des plaque de 3x1.50, ça permettait de ne pas mettre les scarfs au même endroit sur la coque.
Et comme mon atelier est aussi trop petit, je prédécoupais les moitiés de clin à l'extérieur, puis je les scarfais et collais et enfin je découpais le clin à la taille exacte suivant le gabarit.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Marmotte
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 635
Enregistré le : 07 oct. 2014 07:08
Loisirs : tous bateaux , lecture marche, photo, le bois
Localisation : Monticello 20220 ILE ROUSSE et Emerainville 77184

Re: Salty Heaven

Message non lu par Marmotte » 13 janv. 2020 13:18

to a écrit :
12 janv. 2020 17:42
Perso, j'avais des plaque de 3x1.50, ça permettait de ne pas mettre les scarfs au même endroit sur la coque.
Et comme mon atelier est aussi trop petit, je prédécoupais les moitiés de clin à l'extérieur, puis je les scarfais et collais et enfin je découpais le clin à la taille exacte suivant le gabarit.
Pour les scarf je comprend ta façon de faire j'y est pensé, pas la coupe dehors mais coller les scarfs et découpé le clin après, mais avec cette méthode je crains pour le coup d'avoir trop de chutes et donc de gâcher du bois.
alors effectivement je dois redoubler d'attention, bien sûr j'ai eu une mauvaise expérience à ce sujet mais j'ai démoli et refait 6 clins moins larges au final et j'en ai perdu qu'un sur les six.
et maintenant j'y arrive de mieux en mieux, il me reste 8 clins à poser, cela fera 24 au total.
Olivier LF a écrit :
12 janv. 2020 16:38
Bonjour,
Une question ... bête : tu colles les scarfs de tes virures après en avoir débités les deux parties si je comprends bien?
Sinon question ventre, si en plus il faut que je fasse un régime... Je comptai justement sur mon ventre comme lest mobile....
Olivier

donc Oui tu comprend bien maintenant quand tu te lancera tu aura le choix de la méthode.
pour le leste mobile c'est aussi à toi de voir :tchin:

Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 130
Enregistré le : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF » 22 janv. 2020 14:38

Bonsoir,
Après être aller espionner du côté de chez To (voir "l'angoisse de la page blanche"), maintenant je pose franchement la question: quel bois choisir pour les parties en massif (dans l'option virures en cp) : quille, fausse-quille, étrave, fausse étrave, étambot, tableau, liston, lisse-haute, varangues. Il y a bien sûr les indications de Mikey Flyod (oregon, hardwood), mais j'aimerai avoir vos avis sachant que je cherche à utiliser du bois d'ici quand c'est possible, pour chacune des pièces, tout en restant dans un budget raisonnable.
Autre question: je potasse le livre de Iain Oughtreg; pour la pose des virures courantes je comprends bien le principe du chanfrein sur la virure précédemment posée; mais comment ça se passe pour la liaison entre le galbord et la deuxième virure lorsque ceux-ci forment une sorte de retour de galbord (c'est-à dire qu'il y a une double courbure (en plan de coupe on a un S et donc que près de la quille l'exterieur de la coque est concave): comment chanfreinne-t-on?
Olivier

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2615
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell » 22 janv. 2020 16:31

Les bois durs résistants au milieu marin et disponibles localement sont le chêne et le robinier. Le premier s'utilise pour les pièces de charpente: Quille, étrave, étambot, marsouin, varangues, membrures sciées, etc.. le second pour tout ce qui est ployé: membrures ployées, listons, lisses.
On peut aussi choisir de tout faire en résineux, à la scandinave: Pin, sapin, pitchpin, mélèze.. Tout est bon du moment que les cernes sont réguliers, serrés, et qu'il soit de fil sans nœuds traversants.
On ne chanfreine pas le galbord, sauf aux extrémités pour rentrer dans la râblure. Par contre on chanfreine le ribord à la demande sur le chant en contact avec le galbord pour les parties concaves.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Répondre