poyolight

Discussions sur les différentes utilisations du contreplaqué dans la construction

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
pascuale
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 08 oct. 2006 13:07

poyolight

Message non lu par pascuale » 05 mars 2008 10:50

Bonjour,

Est-ce que certains d'entre vous ont déjà eu recourt au poyolight pour la réalisation de coques à bouchain?
Je n'arrive pas à trouver de doc technique concernant ce matériaux et ces caractéristiques?
Quelle pourrait être la correspondance poyolight/cp pour déterminer l'épaisseur à utiliser(sachant que la plus faible épaisseur proposée par Charles est 12mm)?
Sur une petite unité, je me demande si le gain de poids obtenu ne serait pas annulé par le suréchantillonage de la strat à appliquer pour compenser la résistance au poinçonnement qui doit être encore plus faible que celle du CP.

merci pour vos contributions,

cordialement

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3073
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 05 mars 2008 12:04

Je ne crois pas que ce soit un matériaux adapté aux éléments de structure .
Il est plutôt destiné aux aménagements pour gagner du poids .
Certains l'utilisent comme âme de sandwich .
Faut chercher chez le fabricant : Allin (Bruynzeel) qui le vend sous le nom de Balsallin .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 05 mars 2008 14:46

Jean Marie Artaud a réalisé son Biotonic en strip planking de lattes de poyolight stratifiées, ce qui correspond à un sandwich balsa, avec tous les avantages (rigidité, légèreté, facilité de mise en forme...) et les inconvénients (manque de durabilité du balsa, surtout en boit debout, risque de reprise d'humidité...) de ce matériaux.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
ghana
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 13 déc. 2006 18:37
Localisation : Mayotte
Contact :

Message non lu par ghana » 05 mars 2008 19:20

comme dit alien c'est un super produit pour l'aménagement. mais pour la conception de coque ????? et à quel prix ?

Peut être pour la fabrication de modèle custom pour la compétition.
Pour ne pas altérer le gain de poids les échantillonnages doivent être calculés au plus juste, sous peine de rendre le procédé inutile.

il ne faut pas oublier que ces bateaux quand ils perdent un morceau c'est une erreur de parcours, mais pour un voilier de croisière cela peut devenir vite une question de vie ou de mort surtout quand nos bambins sont à bord.

pour ma part j'ai pas hésité à ajouter une peau sur toute la surface de la coque juste pour bien dormir tan-pis pour les 60 kg en plus.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 05 mars 2008 23:30

Oui, d'ailleurs, je me demande dans quelle mesure ACS Charles n'avait pas sponsorisé Jean Marie ARTAUD pour démontrer qu'on pouvait construire en poyolight... Mais vu le prix, je ne suis pas sur que d'autre s'y soit lancé.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

C'est pas du bois...

Message non lu par Bernard » 06 mars 2008 00:15

Je l'éviterais absolument, le poyolight. Si reprise d'humidité, alors foutu, comme dit plus haut. Et au niveau structure, ça ne vaut rien.
Pourquoi souhaites-tu utiliser du Poyolight ?
Si le but est de faire très léger, alors il existe des produits adaptés pour ça (je vais me faire crucifier ce n'est pas du bois), telles les mousses Airex. C'est cher.
Si maintenant il n'y a pas d'objectif précis au niveau poids, je ne vois pas l'intérêt.

pascuale
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 08 oct. 2006 13:07

Message non lu par pascuale » 06 mars 2008 13:10

je me posais la question car j'ai vu que certain archi ( bien connu et pourtant adepte du cp)proposaient ce type de matériaux pour des bateaux de croisière.
beaucoup de bateaux construit en sandwich utilisent comme âme le balsa, pour la coque comme pour le pont (ça commence à sentir le bûcher...), avec les risques de délaminages connus si la mise en oeuvre n'est pas au top, donc, inadapté à la plupart des constructions amateur (et puis comme tu l'as fait remarquer c'est pas du bois..)
un panachage cp pour les fonds et poyolight pour les bordés, le tout recouvert d'une bonne strat est-ce déraisonnable?

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

De façon générale...

Message non lu par Bernard » 06 mars 2008 15:18

On propose de plus en plus de cochonneries pour la croisière. Depuis quelques années, on va droit vers le bateau jetable... C'est dit brutalement mais je pense que c'est comme ça.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3073
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 06 mars 2008 16:21

Il n'y a pas de mauvais matériaux .
Il y a des matériaux mal utilisés !

Quand on consacre deux ans de sa vie, voire plus, à construire un bateau, on ne peut pas se permettre de faire du jetable .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 06 mars 2008 17:09

alien a écrit :Il n'y a pas de mauvais matériaux .
Il y a des matériaux mal utilisés !

Quand on consacre deux ans de sa vie, voire plus, à construire un bateau, on ne peut pas se permettre de faire du jetable .
Ja parle, sans citer de marque, des constructions industrielles qu'on voit dans les salons dans mon post précédent. Elles me donnent l'impression qu'on vendra bientôt des bateaux en grande surface...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 06 mars 2008 17:36

Ch'te signale, mon bon Bernard, que c'est déjà fait... Voir le Prao Maora en polyéthylène rotomoulé...mais faut dire que c'est pas un matériaux spécialement biodégradable...

Concernant les sandwichs, quel que soit le matériaux d'âmes...

Soit on est très professionnel, en tant qu'amateur et on peut réaliser une coque intéressante en terme de poids, mais quand même fragile : voir le nombre de bateaux en sandwich construits par des chantiers professionnels et qui marquent, ce délaminent...Je me souviens d'une coque qui ressemblait à un moule à gaufre après une saison.

Soit on est un vrai amateur, et pour garantir une tenue correcte dans le temps il faut charger en matériaux, et cela fait chère et aussi lourd qu'un bon contreplaqué ou un strip planqing. Le seul sandwich vraiment costauds est le sandwich feutre, mais le poids est quasi celui d'un monolithique.

Pour la construction de coques amateur, quand on est pas chaudronnier, , il me semble que le bois est la meilleur solution, mais je suis partisan...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 06 mars 2008 23:35

Cher Sly,

Nous sommes bien d'accord.

pascuale
Marin d'eau douce
Marin d'eau douce
Messages : 8
Enregistré le : 08 oct. 2006 13:07

Message non lu par pascuale » 07 mars 2008 08:36

Oui, mais la y'aurai pas besoin de faire un sandwich, il est déjà fait en usine.
David Réard le préconise pour certaines de ses unités de croisière (pas régate).
Pour avoir navigué sur un bepox 700, j'ai pas eu l'impression que cet archi faisait des bateaux de matière fécale ou autre produit de consommation jetable (même si sa production à évolué, il fait plus des boats pour navigué que pour rester au port).
Je ne suis ni partisan ni actionnaire chez "Charles" , "Balsalin" ou Bepox.
Les problèmes de mises en oeuvre valent aussi pour le strip d'ailleurs (c'est pas un matériaux à conseiller dans le cas ou l'on a 2 mains gauches, amha..)
Et même si le "Poyo" est un sandwich, c'est quand même du bois.
Ca vaudrai peut-être le coup de tester sur une annexe?

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3073
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 07 mars 2008 10:50

pour faire du sandwich je préférerais l'Airex .
Ce n'est plus du bois mais au moins on est sur du résultat (et du prix) .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 09 mars 2008 19:18

Désolé mais en terme de durabilité, il n'y a STRICTEMENT aucun rapport entre un strip planking ou un CP classique et un "poyolight" ! Non seulement, dans ce produit, le bois est debout, mais en plus c'est du balsa : la moindre infiltration se traduirait pas un pourrissement rapide et un affaiblissement irrémédiable de la structure du matériaux. Comme disait la publicité, "dans un sandwich, ce qui est important, c'est ce qu'il y a dans le sandwich" !

Attention à faire la différence entre l'utilisation théorique d'un matériaux et son utilisation pratique. Théoriquement le balsa debout encapsulé de façon étanche ne pose aucun problème. Mais dans la pratique, il y a des trucs comme des pontons, d'autres bateaux, des amarres qui lâchent, le coup de gaffe malencontreux, le voisin qui sait pas sortir au moteur... bref, toutes les raisons pour l'eau de s'infiltrer. Alors autant que le matériaux ne pompe pas trop vite, car la réparation n'est souvent pas immédiate. On n'a pas encore inventé le bordé auto-cicatrisant...

Après, c'est sur que neuf, c'est un bon matériaux, mais au bout de 5 ans ? 10 ans ?
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 09 mars 2008 19:21

Et pour les ambisenestres (= 2 mains gauches) faut mieux acheter une baignoire en plastique toute faite...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Répondre