Imprégnation epoxy avant montage?

Discussions sur les différentes utilisations du contreplaqué dans la construction

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Erel56
Matelot
Matelot
Messages : 47
Enregistré le : 09 juin 2011 17:44

Imprégnation epoxy avant montage?

Message non lu par Erel56 » 13 juin 2011 08:24

Bonjour,

De plus en plus intéressé par la construction amateur d'un voilier en contreplaqué/epoxy je suis confronté à plusieurs questions...

L'une d'entre elles concerne l'imprégnation de l'epoxy sur le cp.

A ceux qui ont franchis le cap de la construction amateur, à quel stade avez vous imprégner votre oeuvre?

Une fois celle-ci assemblée, ou alors lorsqu'elle n'était encore qu'un ensemble de panneaux de contreplaqué?

Cordialement,

Erel56 :D

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 13 juin 2011 09:11

Bonjour Erel56,

Sois le bienvenu parmi nous.

Quelques légers avantages pour l'imprégnation avant montage :

- on peut mieux insister sur les chants ;

- on travaille à plat, confortablement et sans coulures ;

- en hiver, on peut imprégner dans un coin chauffé de la maison plutôt que dans le garage ou l'atelier.

Mébon, rien de déterminant dans tout ça. Ça marche aussi bien après montage...

Qu'as-tu choisi de construire ?

A+

SVS

Erel56
Matelot
Matelot
Messages : 47
Enregistré le : 09 juin 2011 17:44

Message non lu par Erel56 » 13 juin 2011 10:09

Merci bien pour ta réponse SVS.

Quelle réactivité!

Bon et bien l'un dans l'autre le résultat est certainement le même avec apparemment un avantage pour une imprégnation anté-montage quant à la "facilité" du travail à plat.

Sinon quel bateau je me destine à construire?

Pour l'instant je n'en suis qu'au stade du rêve, mais un petit bateau transportable, marin et qui a de la gueule me parait être le bateau idéal!
J'aime bien l'Aviateur de Eric Henseval.

A bientôt,


Erel56
:D

Avatar du membre
JeanDidier
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 521
Enregistré le : 15 août 2010 09:49
Localisation : Libramont
Contact :

Message non lu par JeanDidier » 13 juin 2011 10:26

hello
perso j'ai choisis le N700 (rubrique plan gratuit), quand j'ai vu le reportage sur l'aviateur lors de l'expo, je les trouvais fort semblables dans les aménagements intérieurs....

sinon j'ai choisis d'appliquer du G4 sur les cloisons, aprés avoir fait toutes des découpes pour les lisses, les serres et la quille

Erel56
Matelot
Matelot
Messages : 47
Enregistré le : 09 juin 2011 17:44

Message non lu par Erel56 » 13 juin 2011 17:46

Bonjour JeanDidier!

Effectivement chouette bateau que le N700! Ca à l'air d'être du solide!
Et très sympa cette section de téléchargement de plans gratuits!

Je vois que tu as très bien avancé sur ton projet. En faisant donc une imprégnation avant montage si j'ai bien compris.

Depuis combien de temps es tu sur ton projet?

Erel56.

Avatar du membre
JeanDidier
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 521
Enregistré le : 15 août 2010 09:49
Localisation : Libramont
Contact :

Message non lu par JeanDidier » 13 juin 2011 20:22

Depuis combien de temps es tu sur ton projet?
j'ai commencé le travail à partir du 15 décembre 2010
j'ai hésité entre le strandek 650 et le N700, et aussi pour les fournisseurs
il faut tracer tous les éléments des cloisons et des carlingues, assembler ceux qui doivent l'être, mettre les piéces de renforts, quand tout cela sera prêt, le montage à prorpement parler débutera, mais d'abord il me reste à fabriquer les serres et les lisses, aujourd'hui j'ai fabriquer 2 barrots en massif....... [/quote]

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 13 juin 2011 21:18

Mouaif, l'imprégnation avant montage me semble avoir un certain nombre d’inconvénients.

Le collage sera de meilleur qualité sur bois nus, ce qui impliquerait de ne pas imprégner une bande où le joint congé prendra place. Ceci me parait hasardeux. Mieux vaut faire l'ensemble de la coque et imprégner après, sauf dans les coins inaccessibles, où l'imprégnation se fera juste quelques minutes avant le collage.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
athanase
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 563
Enregistré le : 23 oct. 2009 21:12
Localisation : Tarn
Contact :

Message non lu par athanase » 13 juin 2011 21:25

hello,

Et bien chouette un "presque futur" aviateur, un de plus ! :D

J'en suis à 80% de proba de construction d'ici 1 an suite à la lecture du dossier technique. J'attends encore les résultats des essais, il serait un peu mou dans la pétole au vu de sa surface mouillé s'il ne gite pas.

Le N700 me parait un peu gros pour une mise à l'eau sans souci et sans grue puis coté tractage je ne voulais pas investir dans un gros 4X4 polluant. :twisted:

a+
Gréement de jonque pour le Tanto n°2 ( Construction du mat), Etude d'un transportable de 5,50m

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3073
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 13 juin 2011 22:57

Principe de base :
tout ce qui peut être fait à plat, dans un atelier, sur une paire de tréteaux ou dans un étau ,
prendra trois fois moins de temps et de fatigue .

Mais il y a imprégnation et imprégnation : si il y en a trop il faudra la poncer énergiquement avant de continuer .

Si il n'y en a pas assez ?
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 14 juin 2011 08:41

alien a écrit : Mais il y a imprégnation et imprégnation : si il y en a trop il faudra la poncer énergiquement avant de continuer.
Pour le joint congé, je procède, une fois les panneaux en place, avec une petite meule conique au bout de la perceuse (ça se trouve dans tous les bricotrucs pour quelques centimes d'euros). C'est sans effort et ça va très, très vite.

A+

SVS

Erel56
Matelot
Matelot
Messages : 47
Enregistré le : 09 juin 2011 17:44

Message non lu par Erel56 » 15 juin 2011 21:36

Salut à tous et merci pour vos réponses,

Du pour et du contre, c'est intéressant!

Sly, je prend note d'un meilleur collage sur bois nu. Effectivement il serait dommage d'avoir des cloisons qui foutent le camp au premier clapot venu.

Alien, ton principe de base est preuve d'une grande sagesse, j'en prends bonne note.

SVS ne dégrades tu pas le bois de tes panneaux avec cette petite meule lorsque tu ponçes l'epoxy? Auquel cas une bande adhesive assez large pour protéger le bord du panneau lors de l'imprégnation serait elle suffisante?

Athanase j'ai hâte de suivre ta construction de l'aviateur, car je n'en doute pas tu as l'air bien accro à ce chouette bateau!

Aller bon vent à tous!

Erel56

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 15 juin 2011 23:10

Pour bien faire il faudrait :

- masquer les bords des panneaux, déjà découpés, et donc d'abord montés, ajustés, puis démontés.
- Faire l'imprégnation, plusieurs couches.
- Poncer l'imprégnation, puisque c'est nécessaire pour une bonne accroche des apprêts et finitions
- Tout remonter puis coller.
- Poncer les joints congés... qui de toute façon, sont dans les coins : ce ne sont pas les endroits les plus faciles à poncer, loin de là.

... Si l'imprégnation des panneaux avant montage paraît intellectuellement satisfaisante, je me demande vraiment où est le gain de temps, à la sortie. D'ailleurs, aucun des 4 chantiers bois époxy que je connais ne pratique ainsi.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2429
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Message non lu par wedell » 16 juin 2011 15:23

Ah..... C'est des soucis tout ça! :mrgreen:
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 16 juin 2011 16:34

En ce qui me concerne, après, toujours. Pour 2 raisons : pas d'époxy sur les chutes de panneaux. Une meilleure accroche pour les joints congés sur le bois.
Pour le ponçage des joints congés, déjà on peut minimiser le ponçage en relissant les joints en cours de séchage, puis petite ponceuse de carrosserie sur le compresseur.

petitejane
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 282
Enregistré le : 03 juil. 2005 18:25

Message non lu par petitejane » 16 juin 2011 17:16

Perso,toujours avant,a plat,3 couches,1er diluée et ponçée 80,2eme et 3éme a suivre ponçage 80 et 120,pret a peindre.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3073
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 16 juin 2011 20:02

l'énorme avantage de travailler à plat avec la résine époxy est qu'on évite les coulures qui sont inévitables en vertical sauf à thyxotroper la résine .
Une résine thyxotropée ne se tend pas et pour un aspect correct il faut la poncer .
Il est certain qu'on ne peut pas tout faire à plat .
J'ai bien aimé l'organisation du travail de :
http://randonneur980.over-blog.com/
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 16 juin 2011 20:26

En bref, comme souvent les deux écoles cohabitent sans avantage décisif pour aucune d'entre-elle...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 16 juin 2011 20:33

alien a écrit : les coulures sont inévitables en vertical
:?: :?: :?: :?: :?: :?: :?: :?:

Ah bon ? A part si tu jettes le saut au plafond...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

petitejane
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 282
Enregistré le : 03 juil. 2005 18:25

Message non lu par petitejane » 17 juin 2011 06:57

Pour compléter ma réponse:
Pour les bateauxau-dessus de 8m,j'avais un rack pour 10feuilles de CP,montée/descente avec un palan pour etre pilepoil avec la table de travail(epoxie/poçage),un polyane autour du rack et un radiateur électrique pendant 3h.
Trés efficace en temps et en espace
Préçision:un joint congé sur du CP epoxié/ponçé c'est propre et simple avec une trés bonne accroche.

Erel56
Matelot
Matelot
Messages : 47
Enregistré le : 09 juin 2011 17:44

Message non lu par Erel56 » 18 juin 2011 22:00

sly a écrit :En bref, comme souvent les deux écoles cohabitent sans avantage décisif pour aucune d'entre-elle...
Du moment que chacun y trouve son plaisir! :D

Bernard: "En ce qui me concerne, après, toujours. Pour 2 raisons : pas d'époxy sur les chutes de panneaux....":?:

Il y a toujours moyen de débiter les pièces avant de les imprégnées, non? Cela laisse alors les chutes "saines ".

Erel56.

Avatar du membre
JeanDidier
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 521
Enregistré le : 15 août 2010 09:49
Localisation : Libramont
Contact :

Message non lu par JeanDidier » 19 juin 2011 07:13

.....et il faut faire la différence entre les bb qui utilisent du g4 ou de l'époxy, et d'aprés ce que je crois comprendre, en finiton, du pu sur époxy c'est possible mais pas l'inverse...donc le choix au départ est primordial...

le Baron
Pilotin
Pilotin
Messages : 106
Enregistré le : 28 oct. 2005 13:51
Localisation : Liège , Belgique
Contact :

Message non lu par le Baron » 19 juin 2011 10:26

c'est ce qu'on dit, oui, et pourtant, j'ai mis de l'enduit époxy sur du G4 et ça tient bien...

Ne pas oublier non plus la forte différence de prix entre le G4 et la résine époxy, qui va du simple au double, pour une imprégnation qui donne un résultat identique.

Pour ma part, depuis que j'ai découvert que ma peau réagissait à l'époxy, je n'utilise que du G4 pour traiter mes bois...

Laurent
Modifié en dernier par le Baron le 19 juin 2011 10:29, modifié 1 fois.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 19 juin 2011 10:27

Erel56 a écrit : Il y a toujours moyen de débiter les pièces avant de les imprégnées, non?
Oui, c'est ce que je disais plus haut, sauf que ça double le travail : découpage des pièces, montage, puis démontage, imprégnation, puis remontage et collage. Je ne vois pas où est le gain de temps...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 19 juin 2011 10:32

JeanDidier a écrit : PU sur époxy, c'est possible mais pas l'inverse
Tout est possible, il suffit d'attendre la polymérisation complète du produit en dessous et de poncer. Mais ça n'est pas parce que c'est possible que c'est cohérent...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
JeanDidier
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 521
Enregistré le : 15 août 2010 09:49
Localisation : Libramont
Contact :

Re:

Message non lu par JeanDidier » 08 sept. 2011 08:09

sly a écrit :
JeanDidier a écrit : PU sur époxy, c'est possible mais pas l'inverse
Tout est possible, il suffit d'attendre la polymérisation complète du produit en dessous et de poncer. Mais ça n'est pas parce que c'est possible que c'est cohérent...
conseil du fabriquant du G4, si le bois est humide le G4 est nécessaire pour appliquer l'époxy aprés ponçage, sinon l'epoxy seul sur bois sec no problemo....

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Re: Re:

Message non lu par SVS » 08 sept. 2011 13:28

JeanDidier a écrit : conseil du fabriquant du G4, si le bois est humide le G4 est nécessaire pour appliquer l'époxy aprés ponçage, sinon l'epoxy seul sur bois sec no problemo....
Bonjour à tous,

J'ai peur d'avoir contribué à la confusion sur ce sujet. Donc, mise au point :

1. La méthode CP/epoxy telle qu'inaugurée par West, c'est : primo-enduction époxy pour sceller les pores du bois. Puis stratification verre-époxy pour renforcer la structure, puis les couches de finition.

2. Ma méthode personnelle est de remplacer l'époxy par du G4 pour la primo-enduction et elle seule. C'est surtout pour des raisons pratiques, mais j'ai l'impression qu'il y a aussi un petit bénéfice en matière de pénétration dans le bois. Je n'ai pas assez de recul pour recommander cette substitution. Tout au plus puis-je affirmer qu'à ce jour je n'ai constaté aucune contre-indication.

3. L'idée d'utiliser du G4 sur bois humide pour isoler l'époxy dudit bois humide, me semble fallacieuse dans notre domaine d'activité. En construction navale, le bois doit être sec, point.

4. On a eu un autre fil sur les finitions. J'ai pour ma part utilisé du G4 en sous-couche d'une peinture PU. C'était par manque d'expérience car, avec le recul, je confirme que ça n'a aucun intérêt. Soit on applique la PU sur un enduit époxy + microsphères parfaitement lissé (c'est ce que Sly appelle le "travail à la cochon", et c'est ce que j'ai fait sur mon dernier dériveur), soit on applique les enduits et apprêts époxy puis PU qui vont bien, et permettent (au moins en théorie) un rendu de type carrosserie Porsche 911.

A+

SVS

Répondre