quel panneau de bois flotte pendant 1 mois et demi ?

Discussions sur les différentes utilisations du contreplaqué dans la construction

Modérateurs : admin, Modérateurs

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

quel panneau de bois flotte pendant 1 mois et demi ?

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 24 févr. 2010 22:12

[url]http://www.facebook.com/album.php?aid=3 ... 315&ref=mf[/url]
J'ai le projet de faire flotter des images imprimées sur bâche sur une
étendue d'eau à faible courant (cf. visuels accessibles par le lien). Cette
installation doit tenir un mois et demi, de mi-juin à début août. Je
recherche un type de bois (et éventuellement vernis) qui serait le support
des images et assurerait leur flottaison pendant cette période. Le coût est
également un critère.
Je remercie par avance tous ceux qui pourraient me donner une information :
anais.lelievre@neuf.fr

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2763
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 24 févr. 2010 22:47

Bonsoir,

j'aurais tendance à dire que n'importe quelle planche de bois flottera...plus d'un mois et demi.

si en plus on lui applique un petit traitement (genre epoxy), ça durera plusieurs années.

Donc, une "vulgaire" planche de bois.

François

(N.B. j'ai pas accès au lien car pas d'accès facebook).
c'est en faisant qu'on devient faisou

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 24 févr. 2010 23:21

Merci pour cette réponse.
J'avais consulté plusieurs vendeurs qui disaient ne pouvoir m'assurer avec certitude une flottabilité pendant une telle durée.
Ce sont des images qui seront collées sur de simples panneaux plats et de formes rondes.
Bonne soirée

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 25 févr. 2010 14:39

Bonjour et bienvenue sur le site.
Je n'ai pas réussi à ouvrir le lien mais si je comprends vos explications, un panneau de contreplaqué fera l'affaire, que vous couperez ou ferez découper à la forme arrondie qui vous convient.
Utilisez un contreplaqué dit "extérieur" ( la colle résiste à l'eau). Vous pourrez le peindre ou le vernir en insistant particulièrement sur le chant ( la tranche) car c'est par là que l'eau pourrait pénétrer. Vous pourrez alors compter sur plusieurs mois de tranquillité.
Vous trouverez cela dans tous les bricos ayant un rayon bois. Les épaisseurs courantes en ce qui peut vous concerner sont 5, 8 ou 10 mm.
Bonne inspiration créatrice et lorsque vous en serez à la "mise à l'eau", n'hésitez pas à nous envoyer quelques photos... :wink:
Cordialement

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

images du projet

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 25 févr. 2010 15:20

Merci beaucoup pour ces précisions
Je viens de créer rapidement une page où vous pouvez voir des visuels décrivant le projet : http://www.anaislelievre.com/lac
Tout autre conseil sera le bienvenu.
Car je n'ai aucune connaissance en matière de bois, etc.

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2429
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Message non lu par wedell » 25 févr. 2010 15:48

Damned! Les Buttes-Chaumont ont attrappé la rubeole!
Tout bien considéré, est-ce si important que ça flotte un mois et demi? :smt040
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 25 févr. 2010 15:49

C'est un festival en Beauce qui impose cette durée

petitejane
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 282
Enregistré le : 03 juil. 2005 18:25

Bonjour

Message non lu par petitejane » 25 févr. 2010 17:59

Déja vu sur la Dordogne(?) avec des formes carrées plus ou moins reliées entre elles;matière:polistyréne épaisseur de 8/10 cm(?).
Une feuille de cp risquede flotter,voir etre entre deux eaux avec une bache..

JIBI
Second
Second
Messages : 1855
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

panneau flottant

Message non lu par JIBI » 25 févr. 2010 18:00

Bonjour,
Meme si les plaques sont posées sur l'eau...il faut quand meme penser a les "ancrer" au fond = Une bonne "ficelle" + une grosse pierre percée ou un morceau de ferraille......
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Re: Bonjour

Message non lu par mirmily » 25 févr. 2010 18:26

petitejane a écrit : Une feuille de cp risque de flotter, voire être entre deux eaux avec une bache..
Tout dépend en effet du poids de la bâche. Il faudra faire des essais. Quant au polystyrène, je crains que ça ne soit trop léger et présente par son épaisseur pas mal de fardage (prise au vent, pour Anaïs). Si la plaque de cp ne flotte pas suffisamment, il doit être possible de coller dessous deux ou trois plots de polystyrène...
En tous cas, si cette espèce de nouveau nénuphar doit rester dans un périmètre relativement fixe ou stable, JIBI a raison ; il faudra envisager une sorte d'ancrage... sinon le vent poussera le tout en vrac sur les berges.

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

précisions

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 25 févr. 2010 20:56

Merci pour toutes ces suggestions.
Le festival exclut les matériaux qui peuvent polluer en se désagrégeant avec le temps, et mentionnent dans ceux-ci le polystyrène.
Je pensais en effet un ancrage avec une corde lâche pour permettre quand même quelques mouvements.
Je fais imprimer sur une bâche fine et donc légère ; je me questionne également quant à la colle (epoxy ?)

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2763
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 25 févr. 2010 21:04

l'epoxy peut servir à protéger le CP mais en aucun cas il faut espérer coller la bache (en plastique) avec de l'epoxy.

On se sert justement de film plastique pour ne pas coller une pièce sur un moule par exemple.

Je verrais une colle néoprène mais je ne connais pas sa résistance à une période prolongée dans l'eau.

Plus sûrement, un joint polyuréthane ou une colle (gutta) ferait l'affaire ?

A tester.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 25 févr. 2010 22:16

Une colle néoprène gel ou liquide est en effet possible. Le souci est qu'il faut encoller les deux faces, laisser sécher quelques minutes et appliquer la bâche sur le cp. Il n'y a pratiquement pas de possibilité de reprise. Il faut que ça colle sans pli ni bulle du premier coup... ça dépend donc de la surface des panneaux en question mais il doit être possible de faire ça à deux...

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 25 févr. 2010 23:13

Petit conseil de technicien habitué au matériel de comm en conditions extrêmes (tropicales):
Perso, je ferais des panneaux de CP vernis au polyuréthane bicomposant brillant (important pour le collage que je propose), et plutôt que d'imprimer sur bâche, j'imprimerais sur vinyl autocollant collé sur le verni. Le rendu de l'impression sera bien meilleur, et la tenue du collage beaucoup plus fiable!
Toutes mes enseignes extérieures en milieu tropical sont réalisées comme ça, et certaines tiennent depuis 5 ans sans soucis.
Attention à la qualité des encres d'impression: anti-UV important, sinon décoloration assurée en peu de temps (bon, peut-être pas en 1 mois et demi, mais faut s'en assurer).
Attends, Sion! Allah marche!

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

adhésif

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 26 févr. 2010 00:02

Merci
Je pensais à la bâche davantage pour la résistance à l'eau. Je vais me renseigner sur les adhésifs. Habituellement, j'imprime en très grand chez pixart.it

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3071
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 26 févr. 2010 12:33

Pourquoi renoncer au coté mouvant de la bâche et de l'eau ?
Tous les marchands de piscine vendent des bâches flottantes .
Il ne doit pas être difficile de s'inspirer de leur méthode de fabrication .
On peut aussi imaginer une structure gonflable .

C'est drôle, je croyais qu'en Beauce on faisait du blé :oops:
des solutions simples pour se compliquer la vie

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 26 févr. 2010 13:03

Merci pour l'idée
Je crains qu'avec un peu de pluie (très probable en un mois et demi), des images en bâche coulent...
A ceci s'ajoute le problème de l'incidence de la lumière sur surface non plate.

Sinon, qui pourraient m'indiquer les différences (par rapport à mes besoins) entre :
- du contreplaqué marine
- du contreplaqué okoumé nautique
- de l'OSB
- du contreplaqué extérieur

Merci !

Avatar du membre
Luc
Second
Second
Messages : 1834
Enregistré le : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

expérience

Message non lu par Luc » 26 févr. 2010 13:47

Je viens de tester à l'instant la flotabilité du CP okoumé 18 mm qualité standard

Dimensions testée: 16 X 60 cm

lorsque la surface à l'air est sèche, le morceau de CP s'enfonce des 2/3 (12 mm)
lorsque la surface à l'air est mouillée, il ne reste que 2 mm à l'exterieur de l'eau

Pour éviter les colles, toutes "polluantes" (mais je pense au bout de quelques décennies) pourquoi ne pas imprimer plus grand que la surface prévue et simplement agrafer en contre parement ?
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 26 févr. 2010 15:34

Merci pour le test

La bâche comme protection est une bonne idée. Il faut juste que j'essaie car comme les supports seront ronds, cela pourrait créer sur le côté des plis indésirés

petitejane
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 282
Enregistré le : 03 juil. 2005 18:25

et du

Message non lu par petitejane » 26 févr. 2010 16:05

liège,c'est naturel et recyclable.

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

liège ?

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 26 févr. 2010 16:11

le liège ne risque-t-il pas de se désagréger ou de pourrir (1 mois et demi dans l'eau) ?
Je pense au liège le plus courant, mais il existe peut-être des types plus résistants ?

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 26 févr. 2010 19:07

Anaïs Lelièvre a écrit :Merci pour l'idée

Sinon, qui pourraient m'indiquer les différences (par rapport à mes besoins) entre :
- du contreplaqué marine
- du contreplaqué okoumé nautique
- de l'OSB
- du contreplaqué extérieur

Merci !
- L'OSB, on oublie. C'est un aggloméré de copeaux de bois. C'est très lourd et ça se gonfle à l'eau pour finir par se déliter.

- Les contreplaqués sont constitués de feuilles de bois (bois déroulé) appelés "plis", collés les uns sur les autres en croisant le fil du bois. Plus le cp est épais, plus il a un nombre de plis important.
- Le contreplaqué "extérieur" ( CTBX par exemple) est destiné à une utilisation à l'extérieur. La colle utilisée est résistante à l'eau. Bien protégé par une peinture, un vernis marin ou une résine epoxy, il peut convenir à la réalisation de petites embarcations qui passent l'essentiel de leur temps à terre. (pilotedebord a réalisé son tiKnot avec ce type de cp. voir son site) Je pense que c'est ce qui vous conviendrait.
- Le contreplaqué marine est un cp avec lequel on réalise les coques de bateau par exemple. Les plis sont plus fins et plus nombreux. La colle utilisée est une colle résistant à l'eau. C'est un cp très cher mais il conviendrait si vous deviez laisser vos oeuvres dans l'eau pendant plusieurs années.
En ce qui concerne la qualité "nautique" : Certains fabricants ont mis sur le marché des cp "extérieur à l'abri" et des contreplaqués "extérieur non abrité". Ils désignent ces derniers par l'appellation "nautique". C'est là encore un problème de qualité de colle. Ces cp "nautique" n'ont rien de mieux que le CTBX cité plus haut.
Différentes essences de bois sont utilisées pour réaliser un cp. Les plis intérieurs donc non visibles peuvent être en peuplier par exemple et les plis extérieurs visibles sont généralement d'une essence plus noble. L'okoumé est une de ces essences les plus courantes et a bien participé au saccage des forêts africaines... Il est très utilisé car il se déroule (réalisation d'une feuille fine par déroulage) facilement. C'est un bois rosé qui n'est pas très joli et qu'on utilise donc surtout lorsqu'on veut le peindre ou le recouvrir.

J'espère que cela répond à peu près à vos questions. Si vous voulez en savoir plus, le net est plein d'infos dont celle-ci par exemple : http://www.ufc-contreplaque.com/index.php?id=17

A+

petitejane
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 282
Enregistré le : 03 juil. 2005 18:25

Message non lu par petitejane » 26 févr. 2010 19:33

Pourrir,le liège,en un mois et demi,non.

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

MERCI

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 26 févr. 2010 19:36

Merci pour toutes ces informations !!!

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 26 févr. 2010 23:10

Pfff...

Par chez nous, il est strictement interdit de naviguer dans les champs de nénuphars ! alors, y ancrer ?

Bon courage !

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 09 mars 2010 12:02

Pilotedebord a dit : "j'aurais tendance à dire que n'importe quelle planche de bois flottera...plus d'un mois et demi. Donc, une "vulgaire" planche de bois."


Après 2 semaines dans une casserole d'eau (donc courant inexistant), un petit carré de contreplaqué bambou 2 cm d'épaisseur, non verni, a coulé...
Bien sûr je vais tenter avec un extérieur vernis d'epoxy, mais cette première expérience n'est pas rassurante...

Avatar du membre
traoumad
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 614
Enregistré le : 27 févr. 2010 17:59
Localisation : Estuaire de Charente (17)/ rade de Brest (29)

Message non lu par traoumad » 09 mars 2010 12:19

si tu fixe quelque bidons ( entre 5 et 10l) en dessous ,bien réparti
façon radeau je suis sur que ça flotte un bon moment !
sauf si tu compte les installer en les tirants de la rive et qu'il y
a plein de nénufars !
brochetage ,débit, ajustage,rivetage ... Qu'es ce qu'on se marre !

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 09 mars 2010 12:21

Pour les grandes images, je vais en effet mettre des bidons en dessous... mais pour les petites... ?

Avatar du membre
traoumad
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 614
Enregistré le : 27 févr. 2010 17:59
Localisation : Estuaire de Charente (17)/ rade de Brest (29)

Message non lu par traoumad » 09 mars 2010 13:38

euh ... des petits bidons !
(bon d'accord je sors :arrow: :arrow: )
brochetage ,débit, ajustage,rivetage ... Qu'es ce qu'on se marre !

Anaïs Lelièvre
Matelot
Matelot
Messages : 27
Enregistré le : 24 févr. 2010 17:28

Message non lu par Anaïs Lelièvre » 09 mars 2010 13:49

des bidons tous petits, 5 cm... ?

Répondre