Restauration pont de dériveur en CTP et placage de marqueterie

Discussions sur les différentes utilisations du contreplaqué dans la construction

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Maethea49
Messages : 1
Inscription : 22 mai 2022 18:29
Loisirs : Bricolage
Localisation : BRISSAC QUINCE

Restauration pont de dériveur en CTP et placage de marqueterie

Message non lu par Maethea49 »

Bonjour à tous.
J'espère être au bon endroit.
Voilà, je vous explique. J'ai un dériveur. Un 505 dont le pont est en contre plaqué. Je dois le refaire. Mais en plus, je veux réaliser de la marqueterie dessus.
La question est sur la colle. Quelle colle dois je utiliser pour coller ces morceaux de placage sur mon contre plaqué marine. Forcément, à la fin, je vais le protéger. Mais ça doit résister à l'eau de mer.
Merci de votre aide par avance.
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3535
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Restauration pont de dériveur en CTP et placage de marqueterie

Message non lu par to »

Bonjour et bienvenue sur le forum.

Deux types de colles sont possibles au moins, l'epoxy et la PU/PPU.
L'epoxy est une colle bi-composant très résistante, à utiliser dans des conditions bien sèches.
Je ne m'y connais pas trop en PU ou PPU, son utilisation tolère mieux l'humidité mais moins les assemblages approximatifs. Elle mousse à l'air libre.
Il y a bien la résorcine aussi, mais où en trouver ?

Sur mon bateau, j'ai fait un placage en pin d'Oregon collé époxy :
20210110_172424.jpg
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
ribor
Bosco
Bosco
Messages : 84
Inscription : 28 août 2006 11:46

Re: Restauration pont de dériveur en CTP et placage de marqueterie

Message non lu par ribor »

Je me suis laissé dire (en lisant la notice) que les mastic PU type Sikaflex (11F ou 592 !) fonctionnaient également comme colle (avec un mode d'utilisation légérement différent de l'utilisation en mastic, ie en ne laissant pas de jeu)... avec les avantages de la PPU (moins de contrainte hygro et température que l'epoxy)mais sans la mousse.
Ca a tenu - et ça tient toujours - après plusieurs années sur ma périssoire V1 et, surtout sur un collage non structurel comme évoqué ici, je crois que ça devrait fonctionner dans ton cas... mais je suis loin d'être un expert !
Avatar de l’utilisateur
Kerieg
Corvettard
Corvettard
Messages : 492
Inscription : 05 avr. 2009 00:52
Loisirs : du bateau a construire (tout petits), a la navigation (a vue).
Localisation : cotes d'Armor , Trelevern 22660
Contact :

Re: Restauration pont de dériveur en CTP et placage de marqueterie

Message non lu par Kerieg »

Ce soir j’ai passé la quatrième couche de vernis sur le pont du slightner!
Le vernis....non plus jamais!
Et pourtant j’avais été prévenu. ..j’ai même pensé faire une carte marine en marquetterie. Un reste de modestie m’en a empêché!
Si j’avais tout peint en blanc, j’aurais gagné 2 semaines à la construction et 4 jours de navigation par ce beau temps!
Pour un pontage en lattes de 6mm. de paulownia, la colle PU en cartouche a tres bien tenue sur le cp marine.
Ensuite une stratification epoxy SICOMIN surfclear était du plus bel effet les 3 premieres années.
Mais il y a eu de minuscules infiltrations d’ humidité sous la stratification en differentes zones, avec des traces de dégradation du bois qui me donnent des inquiétudes.
Si vous faites une marquetterie, ce sera un bois dur qui ne necessite pas une stratification qui l’enferme sous une couverture étanche, un vernis est plus facile a refaire qu’une stratification epoxy.
Pour ce qui est du collage de la marquetterie, un essais me semble nécessaire, la colle PU ne décolore pas le bois mince alors que l’epoxy réagit différemment selon les essences de bois, et le ponçage de l’epoxy a sec est délicat en raison de la difference bois tendre, résine dure.
Répondre