Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Ici l'on parle des techniques anciennes de construction.
Répondre
boblag
Messages : 1
Inscription : 01 janv. 2018 17:41
Loisirs : woodworking

Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par boblag »

Bonjour,

je m'intéresse au gréement houari et je suis d'ailleurs preneur de toutes informations sur le sujet (notamment sur les houaris marseillais)!
Je souhaiterais soumettre aux experts de ce forum, une petite photo dont l'originale est actuellement en vente sur eBay:

https://www.ebay.fr/itm/1890-1900-Super ... 6016.l4276

Quelqu'un aurait-il une idée de comment on s'en sert, a priori des possibilités offertes par le système, voir des documents sur ce gréement?

Merci par avance de votre expertise!

Bob
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2991
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par Padélis-Célakélos »

Que dire ?
C'est un gréement aurique avec une vergue très apiquée.
Autorise un mat plus court, donc moins de poids dans les hauts et la vergue très apiquée autorise un très léger meilleur cap que l'aurique.
Utilisation simple à part qu'il y a deux drisses, la première le long du mat en bout de vergue et la deuxième à la moitié ou 2/3 de la vergue pour bien la rapprocher du mat.
Certains houari, surtout de petite taille n'utilisent qu'une seule drisse, mais je ne crois pas que le rendement soit excellant par l'impossibilité de bien tendre la guidant ( et cela, quoi qu'ils en disent :mrgreen: )
L'autre avantage du houari, comme de l'aurique d'ailleurs, c'est qu'au portant on peut lâcher un pouillème de drisse et ainsi plus arrondir la voile pour mieux garder le vent ( demande aux possesseurs de Bélouga ce qu'ils en pensent )
Perso je suis adepte du houari qui, à mon avis, est l'ultime avancée en matière de voile avant de passer à la bermudienne.
Une photo du mien, moins apiqué qu'un Marseillais quand même :
190720.jpg
Voilaaaaaaa
:tchin:
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
wedell
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3037
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par wedell »

Tss, tss Padelis, tu n'as pas bien regardé la photo! Si la drisse de mât est bien frappée sur celui-ci, la drisse de pic vient sur un mâtereau coulissant le long du mât.
Je ne vois pas bien l'avantage de la chose, à part peut-être pour une prise de ris plus facile sur une grand-voile importante?
À noter que ledit mâtereau est équipé de barres de flèche coulissantes, elles aussi.
À mon avis, c'est l'oeuvre d'un régatier version capilotracteur.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
Gwengolo
Second
Second
Messages : 1886
Inscription : 10 déc. 2010 20:59
Localisation : Baie de Lannion

Re: Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par Gwengolo »

Autre précision : ce houari où l'encornât coulisse le long du mât est appelé "houari militaire".
D'après la rumeur, ce terme viendrait du fait que cette vergue ressemble à une baïonnette au bout d'un fusil...
Marin de marée basse.
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2991
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par Padélis-Célakélos »

wedell a écrit : 12 mai 2022 20:50 Tss, tss Padelis, tu n'as pas bien regardé la photo!
WOUAWOU !
MADOUÉ !
c'est vrai !
je comptais m'en sortir avec un réponse passe partout :?
En regardant attentivement :
C'est un gréement démoniaque en effet avec barres de flèches coulissantes, mâtereau coulissant et sans doute galhaubans en élastique de caldé ?
Je me retire ( piteux) et sur la pointe des pieds de cette conversation :oops:
A mon crédit je tiens quand même à souligner que si l'inventeur de cette folie a déposé un brevet, et ben . . .
Il n'a pas fait fortune avec :mrgreen:
Par contre je me demande, à la vue de cette photo, si PHOTOSHOP n'a pas été inventé bien plus tôt qu'on ne le croie :idea:

Remarquez, à bien y réfléchir . . . .
Sur nos gréements de thoniers et autres bateaux pilotes à voiles auriques, en cas de très gros temps, on envoyait bien le mousse dans la mâture pour descendre le mât de flèche et gagner du poids dans les hauts !
Une certaine similitude ?
Je me suis bien rattrapé ? :oops:
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Padélis-Célakélos
Commandant
Commandant
Messages : 2991
Inscription : 29 nov. 2010 16:02
Localisation : BZH à l'Ouest de l' Horn

Re: Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par Padélis-Célakélos »

A ( encore ) bien regarder la photo, il y a une autre chose surprenante pour cette époque :
Si vous regardez attentivement le foc sur l'avant, juste au dessous du point de drisse, on distingue clairement une petite latte forcée.
C'est un moyen d'augmenter légèrement la surface de la voile sans modifier son jaugeage :wink:
C'est une technique très employée actuellement sur les MINI 6,50 ou on va même jusqu'à installer des lattes sur la chute du génois entre les barres de flèche, de manière à gagner quelques dm² de surface sans modifier les mesures de jauge.
C'est une modif' que j'avoue avoir commis pour deux ou trois copains désargentés qui n'avaient pas les moyens de passer par un Maîstre Voilier patenté :roll:
Je bois(e) sans soif !
Avatar de l’utilisateur
Bert05
Aspirant
Aspirant
Messages : 341
Inscription : 10 mai 2020 23:04
Localisation : hautes-alpes

Re: Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par Bert05 »

boblag a écrit : 12 mai 2022 10:22 informations sur le sujet (notamment sur les houaris marseillais)!


Bob
tu peux déjà voir à Marseille le celebre Alcyon ( quai du patrimoine vieux-port ) , réplique d un houari de régate ; ; Baudouin, qui a publié de nombreux articles sur l' évolution des voiles, et explique que le houari est l' évolution de la voile avant le marconi permettant d' allonger le plan de voilure vers le haut en gardant un mat court ; dans le processus d' axialisation des voiles, notamment à Marseille et pour les régates, à force d' apiquer l' antenne ils sont arrivés au houari ( voire le "ciotaden" ) ; je vais essayer de retrouver la doc que j' ai pour + de précisions
Avatar de l’utilisateur
Bert05
Aspirant
Aspirant
Messages : 341
Inscription : 10 mai 2020 23:04
Localisation : hautes-alpes

Re: Gréement Houari "à balancier" ou "à rallonge"?

Message non lu par Bert05 »

Gwengolo a écrit : 12 mai 2022 21:15 Autre précision : ce houari où l'encornât coulisse le long du mât est appelé "houari militaire".
D'après la rumeur, ce terme viendrait du fait que cette vergue ressemble à une baïonnette au bout d'un fusil...
sur le houari militaire, il y a vraiment 2 blins qui coulissent sur le mat ( voire baleinière amérami ) ; sur la photo de bob, on dirait plutot le houari classique ?
Répondre