Salty Heaven

Au comptoir on discute de tout et de rien.. du temps, de l'humeur du capitaine..

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3091
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to »

Le ctp dont je parlais : http://www.vendia.fi/produits
Je ne sais pas s'il y a un importateur en France, ni son prix :smt106
Mais ça peut donner un bateau en bois/epoxy avec l'aspect d'une construction traditionnelle.
tuotteet_yla.jpg
edit : on peut le commander directement sur leur site, et les prix sont indiqués aussi.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien »

on trouve tout et à tous les prix.
Si on veut être écologiquement correct il faut construire des bateaux en bois de palettes.
On ne peut pas se fier aux labels (voir sur arte.tv le reportage sur PEFC).

Alors ?
Faut abandonner l'idée de construire un bateau.
Faut virer les chasse-d'eaux et mettre de la sciure (de quoi ?) dans les cagouinces.
On peut à la rigueur manger des sauterelles car cela contribue à réduire la famine au Sahel.
Combien d'hectares de forêt indonésienne ou autres sur un paquebot de croisière .
Que vaut un pauvre Salty Heaven comparé aux millions de salons de jardin vendus sur la planète en une semaine ?
Les lames de terrasse en mélèze de Sibérie PEFC !
L'okoumé n'est pas plus écologiquement correct que le sapelli.
Juste un peu moins :roll:

Le choix est entre :
1) ne rien faire
2) utiliser des produits fabriqués en masse dans des usines automatisées (ctbx et autres Batipin)
3) utiliser des CTP fabriqués de façon quasi artisanale avec des coûts de machine et de main d’œuvre élevés.
4) utiliser du bois d'arbre non transformé. La quête peut s'avérer longue et difficile.
On trouve partout du douglas de très médiocre qualité (trop jeune, plein d'aubier et de nœuds).
On trouve aussi du mélèze de Sibérie. Il y a de tout, du bon ou du mauvais. Une seule chose est sure c'est que cela vient de la destruction de la forêt primaire.
Avec un peu de chance on peut tomber sur une bille de joli pin sylvestre ou maritime.
Autre problème : pour débiter des clins il faut du bois en plot . Les délignés ne seront jamais assez larges.
des solutions simples pour se compliquer la vie
Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 171
Inscription : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF »

Tu as été plus rapide que moi pour trouver l'info. Lorsque tu as mentionné ce produit, je me suis souvenu avoir lu quelque chose sur ce sujet, sans doute dans le Chasse Marée. Mais je n'ai pas eu le temps de relire tous mes n° de cette revue!!
Le produit est intéressant. pour se faire une idée du coût, il faudrait, pour un bateau donné, avoir un brochetage préalable assez précis des clins pour savoir quelle largeur de planche commander, afin de minimiser les pertes qui seront forcément plus importantes que sur de grandes plaques.
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2783
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell »

J'ai bien peur que si c'est droit de fil, ça ne fasse pas l'affaire.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3091
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to »

C'est sûr que les tracés des clins à l'échelle aident beaucoup :
http://forum.woodenboat.com/showthread. ... ost5754939
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 171
Inscription : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF »

Oui ça aide!!! Mais on voit aussi que le cp de chez Vendia n'aime apparemment pas le trévirage trop prononcé.
Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 171
Inscription : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF »

Wedell,
je ne comprends pas bien ton dernier message; peux-tu préciser s'il te plait?
Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 171
Inscription : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF »

Toujours des questions sur les différents cp : au vu de ce qui arrive au constructeur qui utilise un cp pin de chez Vendia (rupture lors du trévirage au niveau de l'étrave d'un Ilur), peut-on conclure que le nombre et la répartition des plis soit un facteur prépondérant pour des coques bien pincées au niveau de l'étrave (et de l'arrière sur SH)? Et quel bois privilégier pour avoir un cp suffisamment "souple " mais en même temps résistant (okoumé, acajou, ...)?
Avatar de l’utilisateur
to
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3091
Inscription : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par to »

Je vais faire (encore !) une réponse de normand : ça dépend ! du nombre de plis du ctp, de son épaisseur, de la torsion infligée à cause du plan... L'essence de bois ? Important surtout si tu veux préserver à tout prix la planète...

Trouve un beau ctp okoumé 8 ou 9mm 7 plis, prends le temps de le tremper à l'eau bouillante pour le contraindre doucement à prendre sa place, laisse le en place quelques jours, puis tu peux passer à la phase collage sans casse. La même chose avec le ctp vendia, en prenant son temps il se posera bien. Je vois surtout un avantage au ctp vendia si tu tiens à une finition vernie, le ctp okoumé verni ne rendra pas aussi bien.

La casse, que ce soit en ctp ou en massif, peut toujours se produire, comme quand on pose des membrures ployées.

Pas de réponse à donner sur le sapelli, je n'en ai jamais utilisé.
Je suis un acrobate masochiste ordinaire.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2783
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell »

Je voulais dire que le fil du bois doit suivre la courbure longitudinale du clin et que le Vendia était en planches droites. C'est secondaire quand les lignes sont douces mais pas quand le trévirage est important.
Le cp n'est pas fait pour être trop forcé, on peut faire à peu près ce qu'on veut avec du 5mm, mais au dessus, c'est vite délicat.
Cela dit, si le SH a déjà été construit en cp, c'est que c'est possible.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien »

Le CP ça passe ou ça casse :D
Et ça casse beaucoup plus facilement que du bois massif.
Par ce que en conditions extrêmes de flexion seuls les plis extérieurs sont sollicités.
On peut expliquer cela de manière plus scientifique mais cela risque d'être très chiant.
Un CTP à plis extérieurs épais cassera plus tard que le même à plis minces.
SHgood1.jpg
Et il y a des artifices pour éviter la casse : mouiller, chauffer, étuver,...

En massif ce serait beaucoup mieux :D

J'ai fait une petite simulation avec des clins massifs et des échantillonnages sérieux.
Le surpoids n'est que de +-30kg (un sac de sable)
Le dessin original comporte 9 clins plus ou moins égaux.
Là on a 9 clins plus un carreau (ou préceinte).
Au plus fort les clins ont une largeur vue de 120mm.
des solutions simples pour se compliquer la vie
Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 171
Inscription : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF »

Merci Alien pour tes calculs, et aux autres pour vos réflexions qui m'aide à réfléchir et à comprendre.
J'ai toujours le même dilemme entre cp et massif. Je reste toujours plus attiré par le massif dans l'absolu mais je rechute vers le cp par facilité! Si j'ai bien compris, le massif serait plus économique vu les prix pour un cp de qualité (je ne me lancerai pas dans une construction comme SH en prenant le risque d'utiliser un matériaux qui ne soit pas un minimum durable).
Pour le cp de qualité c'est "facile" : il suffit de payer le prix fort (ou d'avoir un gros coup de chance).
Pour le massif, la difficulté (en tout cas pour moi) serait de trouver la matière première de la qualité requise pour y découpé les clins (doit-on dire plutôt virures?).
Ai-je raison?
Avatar de l’utilisateur
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2783
Inscription : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: Salty Heaven

Message non lu par wedell »

Oui, c'est ça.
Si tu te décides pour le massif, le bordage est le premier bois à rentrer et à stocker soigneusement pour qu'il s'accorde avec l'humidité ambiante et qu'il ait une chance de sécher un peu (mais pas trop). Après, le choix du bois dépend de ce que tu trouveras: pin du nord, sapin rouge, mélèze, douglas..
Dans tous les cas, on préfère un veinage régulier, des planches près du cœur et des plateaux plutôt que des avivés. C'est donc plutôt en scierie que chez les marchands de bois que ça va se passer.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: Salty Heaven

Message non lu par alien »

des solutions simples pour se compliquer la vie
Olivier LF
Pilotin
Pilotin
Messages : 171
Inscription : 03 mars 2019 22:41
Loisirs : Le bateau en bois à voile; le bois sous toutes ses formes.
Localisation : Loire Atlantique (sud)

Re: Salty Heaven

Message non lu par Olivier LF »

Je comprends bien le choix du bois : il dépend de ce qu'on trouve de bien. Le débit sur plot suffit? Des conseils d'adresses moins lointaines?
Alien, dans ta "petite simulation", tu pars sur 12 mm d'épaisseur; qu'entends-tu par échantillonnages sérieux?
Les virures doivent-elles être d'un seul tenant ou un scarf est-il possible?
Pour des virures de 12 mm d'épaisseur, quelle épaisseur de plateau (parmi les standards, on ne trouve souvent pas en dessous de 18)?
Répondre