cotière

Vos bons plans pour naviguer en Atlantique.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar de l’utilisateur
Luc
Second
Second
Messages : 1833
Inscription : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

cotière

Message non lu par Luc »

Question néophyte:
Est-ce que le "descente" de la côte atlantique entre Nantes et bordeaux est possible en navigation cotière au moteur pour un marin d'eau douce ou est-ce totalement irréalisable ?
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir
Avatar de l’utilisateur
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 3514
Inscription : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord »

en deux mots,

totalement faisable.
c'est en faisant qu'on devient faisou
lledew
Bosco
Bosco
Messages : 77
Inscription : 06 avr. 2009 17:07

Message non lu par lledew »

Houlà pilote! il faut un peu nuancer...
Si, comme je le suspecte,c'est avec le Knôrr, c'est un bateau ouvert. Les abris ne manquent pas sur le trajet mais il y a des "trous". La partie entre l'ile d'Yeu et le pertuis breton notamment. Par vent d'ouest, il n'y a que les Sables dans lequel on peut entrer par temps frais. Et encore.
Le deuxieme trou, c'est l'accès à la Gironde.
En regardant la carte, on eut croire qu'il suffit de passer à l'Est d'Oléron et de sortir par le pertuis de Monmusson mais celui-ci est un vrai cimetière par vent d'Ouest et le banc de la Mauvaise qui déborde la pointe de La Courbe est pas mal non plus.
C'est pas impossible à faire mais uniquement par vent de NE, houle nulle et baromètre haut. Autrement dit par beau temps établi. Mais pour ça, il faut savoir attendre.
92.5, hélas!
Avatar de l’utilisateur
mirmily
Second
Second
Messages : 1895
Inscription : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily »

Pour aller dans le même sens...
C'est quoi le bateau à moteur ? ( je n'ai pas vu le Knôrr )
C'est totalement faisable mais pas avec n'importe quel bateau ni par n'importe quel itinéraire. La sortie du Pertuis de Maumusson vers l'océan est en effet un piège à rats et il est préférable de passer Oléron par le Nord même si un petit tour par Marennes et les mouillages de la Seudre peut être sympa. En fonction de la longueur des étapes que l'on choisira, les ports de Saint Denis puis de la Cotinière sont des abris accueillants. Ensuite, il faut en effet arrondir le bien nommé Banc de la Mauvaise et on peut entrer en fonction de la marée et de la météo dans le port de La Palmyre. Après, c'est l'estuaire...
Si le bateau peut aller à Yeu (depuis Noirmoutier sans doute) comme le suppose Iledew, il ne devrait pas y avoir trop de problème pour le reste. Il y a des possibilités entre Les Sables et Ré (Bourgenay, La Tranche). Il faut une bonne couverture météo comme toujours et bien préparer ses navs. Les "Pilote Cotier" d'Alain Rondeau sont des ouvrages précieux pour ce type de périple. Ils indiquent clairement les conditions et heures d'accès aux mouillages en fonction des marées et de la météo.
Avec un bateau qui échoue (droit, pour dormir), il y a une foultitude d'abris sympas à découvrir...
Avatar de l’utilisateur
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 3514
Inscription : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord »

bonsoir,

je sais !! ma réponse était courte. Mais j'ai répondu un peu comme si on demandait "est-ce que je peux faire les 24 H du mans sachant que je roule en conduite accompagnée". C'était sans méchanceté aucune, évidemment. :lol:

Oui, donc on peut y aller mais il faut acquérir connaissances et compétences. Il faut connaitre le coin, la mer, lire une carte, la météo...

C'est pas comme prendre un vélo pour aller au coin de la rue :oops: .

Mais vous avez répondu plus précisément et longuement en apportant des éléments concrets.

Mais, bon. Faut aussi savoir quel est le type du bateau. Une barque de 4 m ou un trawler de 12 ?

Aller, dis-nous en plus....

François
c'est en faisant qu'on devient faisou
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien »

Un peu plus de précisions ne seraient pas inutiles !
Le bateau :
Taille, coque ouverte, pontée, cabine, cockpit autovideur, armement >6milles, capacité à naviguer de nuit, ...
Moteur(s) :
Un ou deux, puissance, vitesse de croisière, ...
Personnellement, il y a longtemps que je ne suis pas descendu au sud de l'estuaire de la Loire car les bons abris sont rares et les distances importantes .
A moins d'être puissament motorisé, c'est une bonne journée pour chaque étape . Donc il faut une bonne météo .
Ensuite, le moteur c'est bien tant qu'il ne tombe pas en panne . Avec un mat et des voiles on peut toujours s'en tirer . Avec un seul moteur ?
La panne, c'est rarement celle qu'on a prévu .
des solutions simples pour se compliquer la vie
Avatar de l’utilisateur
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 3514
Inscription : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord »

pour alimenter un peu le débat :

pour la remontée depuis les sables d'olonne : départ samedi 10:00. Nous avons quasiment tout fait au moteur sauf la remontée de la Vilaine.

Arrivée au dernier virage vers 12:00.

Le moteur était un (est encore d'ailleurs) YS8 pour l'aquila. De la mer et pas beaucoup de vent sauf à la fin. On s'est fait chahuté pendant tout le trajet. Avec un peu de vent on aurait été plus confort, même vent de face.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou
Avatar de l’utilisateur
mirmily
Second
Second
Messages : 1895
Inscription : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily »

Ah le teuf, teuf du YS8... nostalgie du monocylindre à plat, quand tu nous tiens...
Avatar de l’utilisateur
Luc
Second
Second
Messages : 1833
Inscription : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

en douceur

Message non lu par Luc »

J'aime beaucoup l'image des 24 h en conduite accompagnée. Il y a là birn plus que de longs discours. Ceci dit, en partant en dernière position et en regardant bien dans le rétro, c'est possible à condition de ne pas esperer être sur le podium mais seulement conduire 24 h sur le circuit mythique !

Le bateau:
9 m à coque norvegienne mais gouvernail d'étambot. Motorisation embarquée diesel avec la puissance necessaire pour faire avancer tranquilement 3 tonnes de chêne (je n'ai pâs encore arrêté le choix mais ce sera du genre location sans permis, à voir), d'accastillage et de passagers. Pont fermé (cabine pour 4 adultes), équipement de sécurité max (voyage familial) y compris eventuellement si nécessaire l'electronique "moderne". Grément carré mais si je parviens à trouver la solution technique, grément aurique (en utilisant la vergue au demi peut être) correspondant à ce type de coque sans dérive. Coque prévue pour échouage. Capacité de vie à bord de 5 à 7 jours.
le marin:
Père de famille conscient de ses limites et de ses responsabilités sachant lire une carte et l'exploiter (mon ancienne vie), y compris les gisements inversés et la triangulation, physiquement en forme et disponible pour apprendre la navigation.
Le délais ouvert: un mois.
Merci à tous pour les détails. Il me semble que le concret bien calibré donne au rêve sa vrai dimension. L'aventure ce n'est jamais sans biscuit. A mon humble avis.
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir
Avatar de l’utilisateur
mirmily
Second
Second
Messages : 1895
Inscription : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily »

J'ai peur là, j'ai peur.
Entre le norvégien avec gouvernail d'étambot, la motorisation diesel embarquée " genre location sans permis" (sic) et le gréement aurique né carré, j'ai peur de ne pas tout comprendre...
lledew
Bosco
Bosco
Messages : 77
Inscription : 06 avr. 2009 17:07

Message non lu par lledew »

Peut-être qu'en regardant là, Mirmily.....

http://www.bateaubois.com:8080/fora/vie ... php?t=1117
92.5, hélas!
Avatar de l’utilisateur
mirmily
Second
Second
Messages : 1895
Inscription : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily »

Ouf !
Merci Iledew. Je respire. Ce topic m'avait échappé...
Belle bête et beau travail au demeurant.
Cependant... pour le moteur diésel genre location sans permis... je persiste dans mon ignorance crasse...
Avatar de l’utilisateur
Luc
Second
Second
Messages : 1833
Inscription : 02 juil. 2009 08:49
Localisation : Mayenne
Contact :

motorisation

Message non lu par Luc »

J'ai commencé à propecter. Je vois sur la Mayenne des bateaux genre péniche habitable qui sont motorisés, et loués, mais pour lesquels il n'est pas besoin de permis.
D'où l'idée qu'il est possible de propulser un bateau avec un moteur sans installer une turbine nucléaire. Mais je me trompe peut être.
Peut être un bi cylindre volvo ou équivalent serait-il à la hauteur. L'objectif n'est pas la performance mais le déplacement "tranquille".
A voir. Je cherche.
mon dius, fasetz-me la graacia de plan viure a de plan morir
Avatar de l’utilisateur
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3083
Inscription : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien »

Un voilier à moteur auxiliaire ne nécessite pas de permis si la puissance du moteur ne dépasse pas celle prévue dans la norme EN-ISO XXXXX
(Sur les eaux intérieures, les bateaux de location sont dispensés de permis car sinon personne ne pourrait les louer . Le loueur est censé former ses locataires !)
La puissance du moteur dépend du portefeuille du propriétaire . Entre le minimum nécessaire pour entrer ou sortir d'un port et la puissance permettant de progresser dans le clapot avec le vent dans le nez, il y a un rapport de un a deux .
En pratique sur un bateau de "plaisance" de la taille du tien on installe 20 à 30cv .
des solutions simples pour se compliquer la vie
Répondre