Ancien gréement passé à l'epoxy

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
gil@paris.com
Messages : 2
Enregistré le : 16 déc. 2008 18:41

Ancien gréement passé à l'epoxy

Message non lu par gil@paris.com » 17 déc. 2008 18:05

Bonjour,

Je suis nouveau sur le forum,

J'ai un côtre marconi de 1918 , le précédent propriétaire a passé à l'époxy le navire, intérieur et extérieur. Le joli pont de bois se trouve sous une couche épaisse, d'enduit.

Que me conseilleriez vous, de latter un nouveau pont par dessus, ou de tout enlever...

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 17 déc. 2008 19:12

Bonjour Gil et bienvenue,

A mon avis, les esprits qui hantent ce forum vont rapidement te demander des photos pour poser un diagnostic...

En attendant, une simple question : pourquoi cette enduction à l'epoxy ? Souci de simplification de l'entretien ? Ou problème d'étanchéité ?

(Personnellement, je ne poserais pas un pont par-dessus un autre).

A+

SVS

JFD
Pilotin
Pilotin
Messages : 107
Enregistré le : 29 nov. 2006 14:40
Localisation : Rhône Alpes / Loire

Message non lu par JFD » 17 déc. 2008 19:26

salut
Si époxy des 2 cotés = pourriture du bois
Sauf si le bois a été séché avant.
Le temps de pourriture dépend de la qualité du bois d'origine mais si on enferme un bois humide la pourriture est inéluctable.
En espérant que le bois ne soit pas trop attaqué
:cry: :oops:

JFD
Pilotin
Pilotin
Messages : 107
Enregistré le : 29 nov. 2006 14:40
Localisation : Rhône Alpes / Loire

Message non lu par JFD » 17 déc. 2008 19:40

précisions ici fin page 6 et début p 7 (texte en bleu sur fond gris)

http://www.brouns.fr/doc/Copain%2010.20 ... 0etude.pdf

:twisted:

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 17 déc. 2008 20:34

Répondre ici ou sur HeO ?
:D

Mon ami, tu possèdes un trésor :
http://en.wikipedia.org/wiki/Johan_Anker .

Imaginons que dans le grenier d'une ferme on trouve un violon en bois ripoliné et que tombe du fond un bout d'étiquette disant "Guarnerius fecit anno ...." .

Qu'est ce qu'on fait ?
On le décape et on le repeint .
On le jette .
On le revend comme un vrai faux .

A mon avis, le plus urgent et de ne rien faire de préjudiciable .
Recueillir des avis compétents et désintéressés .
Faire établir un diagnostic rigoureux .
Consulter les associations (pas les folklos) qui s'occupent de patrimoine maritime .
Essayer d'obtenir un classement MH si les conditions ne sont pas trop contreignantes .

Bon courage !
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2758
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 18 déc. 2008 12:06

eh ben, belle bête.

Tu ferais un petit lien vers ton site sur ce forum, ce serait bien. Si alien n'avait pas parlé de l'autre site, j'aurais pas trouvé.

sinon, il est surement prudent de prendre plusieurs avis pour éviter de faire des c...... sur un si beau bateau, d'autant plus s'il n'y a pas de problème majeur depuis 10 ans.

A+

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

gil@paris.com
Messages : 2
Enregistré le : 16 déc. 2008 18:41

bateau epoxy

Message non lu par gil@paris.com » 10 janv. 2009 00:03

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt. Le bateau est en effet très beau. J'ai consulté un chantier. Eux me propose de tout refaire. Budget 100000 euros quand même. Bien sur le bateau reviendrait à la tradition : tout bois.

Depuis plus de 15 ans elle a de l'époxy. Je n'ai pas de prise d'eau. Franchement c'est beau tout en bois mais le prix !

Pour l'instant je n'ai pas les moyens. j'ai mis des photos sur h&O ou regardez sur www.katoa.com/gedeon . Le nom du bateau c'est Slor.

Je crois que je vais reposer un pont sur l'époxy. Ça va alourdir mais bon, pas trop le choix (comme je vais gagner 80 kg sur le moteur je peux répartir une autre charge). Ces bateaux là, c'est un combat de les garder. L'époxy à été posé à sec, j'espère un jour avoir les moyens, et conserver ce qui est conservable en attendant.

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 01 févr. 2009 22:02

Consulter les associations (pas les folklos) qui s'occupent de patrimoine maritime
J'imagine que certaines ont un label "folklo" et d'autres non comme ça c'est super simple ? :lol:
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 01 févr. 2009 22:20

Plus sérieusement, j'ai suivi ton fil sur HEO et il y a quelques conseils judicieux. Tout proportions gardées, ton cas me rappelle le mien, mais aussi celui de nombreux collègues qui se sont lancés dans des restaurations. Rien que pour les Corsaires, j'en connais au moins 5, dont moi, qui s'étaient donnés 6mois 1an de rénovation pour ensuite naviguer car franchement quand on démarre c'est pour aller sur l'eau se faire plaisir, non ?

En bien dans ces 5 cas on a vite compris que quitte a commencer autant le faire bien. Sans pour autant aller vers la perfection, on fait tout ce qui est à faire.

Dans ton cas, tu as un trésor, un bateau de classe, qui a une histoire en plus. Alors oui, tu peux ignorer tout ça et aller sur l'eau. Je pense que ce bateau mérite du temps ou de l'argent ou les 2. Du beau bois, de belles pièces, justes, propres, millimètre.

Tu fais comme tu veux. Dans ton cas, je le ferai moi, je m'entourerai, j'irai trouver ces associations, regarder ce qu'ils ont rénové en yacht classique, leur demander comment, et je trouverais assez vite celles qui ont des procédés et une démarche de respect du patrimoine; qui ont un vrai savoir faire. Ce faisant j'économiserai la main d'oeuvre qui représente une énorme partie des 100000€ qui t'ont été annoncés.

Et ne te mettrai pas une date de fin, synonyme de compromis et de raccourcis, de cachotteries. Pour plusieurs choix j'ai pris le temps, j'ai stoppé les travaux pour discuter, réfléchir, et j'ai encore du taf devant moi. Mais toutes ces réflexions ont abouti à quelque chose de mieux que ce que j'avais prévu au départ, le procédé a fonctionné du premier coup. Les forums m'ont aider à réfléchir mais m'ont rarement donné une solution toute faite, mise à part pour la mise en oeuvre des techniques et des produits.

Techniquement je ne peux pas t'aider car je pense avoir des connaissances dans le CP (en encore...) mais pas assez dans ce type de bateau.

Encore une fois c'est ton choix, mais j'essaie de t'influencer un peu à ne pas te précipiter vers une réponse toute faite qui n'en sera pas forcément une.

En tout cas félicitations pour ton acquisition !
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Répondre