Imprégnation du CP

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Imprégnation du CP

Message non lu par mirmily » 01 mai 2008 20:04

Bonjour,
Je reviens sur cette question que je n'avais pas posée au bon endroit et qui n'a donc pas donné les réponses fructueuses auxquelles vous m'avez habitué, O, très chers Bateauboins !
François Vivier conseille dans son bouquin (merci encore à alien pour les scans) de monter les clins à sec et de tout passer à l’epoxy intérieur et extérieur dans un second temps en insistant sur les champs. Sly qui doit en être à peu près à ce stade nous dit qu’il va passer 3 couches d’epoxy à l’eau. (http://www.bateaubois.com:8080/fora/viewtopic.php?t=783 )
C’est donc sans doute la même méthode… Or, je vois sur différents sites des constructeurs ( en particulier la construction du Stir ven "Linotte") qui imprègnent leur cp avant d’y découper les virures ou qui imprègnent les virures avant (bien avant) la pose…
Dois je en conclure qu’il serait préférable d’imprégner, de monter à sec puis de tout repasser à l’epoxy pour obtenir une étanchéité sans faille ?
Merci de vos avizéclairés.
sly, on ne pourrait pas avoir une tite photo de ton ouvrage ?
Cordialement

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Epoxy à l'eau

Message non lu par Bernard » 01 mai 2008 22:27

Si le but est de rendre étanche, l'époxy à l'eau, il faut arrêter tout de suite. Les époxy à l'eau ne sont pas étanches, il restent microporeux.

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 01 mai 2008 23:27

Non, non ; il ne s'agit pas d'étanchéifier. L'epoxy à l'eau est une résine d'imprégnation.
http://www.icarai.fr/catalog/product_in ... cts_id=176
Il me semble mais je peux me tromper, que son action principale est d'améliorer les qualités mécaniques du cp. (Je me demande si c'est vraiment utile). Elle doit aussi avoir une action de protection du bois, mais dans ce cas et pour ma part, j'utiliserais plutôt du G4...
En tous cas, resoltech 1010, G4 ou époxy "normal", la question est : faut il imprégner avant de poser les virures ou vaut il mieux imprégner lorsque toute la coque est montée. Sachant qu'imprégnées ou pas, le montage se fait à sec, les collages et l'étanchéité des champs de cp se faisant après, intérieur et extérieur (puis apprêt, puis peinture).
Bref, est ce que je dois imprégner mon cp avant de commencer à border ?
Cordialement

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 02 mai 2008 00:32

L'idéal serait d'imprégner avant, mais ensuite les joints congés tiennent moins bien sur un epoxy que sur le bois nu... ou alors il faudrait reponcer tous les coins et recoins... galère.

Pour ma part je passerai mon époxy quand tout sera terminé. L'inconvénient, ce sont les taches éventuelles (rebouchage de trous, traces des doigts...), et l'obligation de les poncer avant l'imprégnation. mais c'est quand même plus facile de poncer des surfaces planes que des coins.

Il est conseillé d'imprégner les pièces à vernir avant montage.

Pour terminer, l'epoxy à l'eau à l'avantage d'être diluable, on la passe donc super liquide et en toute logique l'imprégnation est plus profonde. Cette couche sert surtout à renforcer la résistance au poinçonnement. Ce n'est pas étanche ? La belle affaire... de toute façon, je repasse un appret epoxy qui lui, est étanche, mais trop épais pour imprégner, puis une peinture bicomposant.

Bernard, ce qu'il faut arrêter, c'est de laisser penser que les bateaux en CP /epoxy sont sans entretient, et qu'on peu construire un bateau avec du contreplaqué à cagette parce que l'époxy est étanche blablabla...

Les rayures ne sont pas étanches ! Et les muscadets n'étaient pas imprégné à l'epoxy, et ils ont passer la quarantaine à condition d'avoir été entretenus...

Pour les photos, j'en ai quelques unes, que j'envérai au capitaine prochainement... Mais c'est vrai qu'entre les gosses le boulot et la construction, j'ai pas trop le temps de faire un site...
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 02 mai 2008 02:29

Houlà, je n'ai jamais dis qu'un bateau en CP était sans entretien. Mais ayant vu les résultats avec un époxy microporeux , je peux dire que c'est pire que pas d'imprégnation du tout. Le bateau auquel je pense a à peine une dizaine d'années.
Pour moi, c'est époxy normal, puis primaire époxy, et polyuréthane bicomposants minimum 3 couches.
Et pour le résistance au poinçonnement, un sergé est quand même plus efficace.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 02 mai 2008 09:12

"un sergé est plus efficace"

Certe, l'un n'empêche pas l'autre...

Pour le "bateau pourri au bout de 10 ans" je te crois sur parole, mais c'est un peu facile de trouver un tel bateaux... moi je t'en trouve 10 dans mon club qui ont plus de 25 ans avec une simple glycéro et qui sont en Etat... Des fireballs, des caravelles, des muscadets... qui sont entretenus correctement...

Je ne dirai pas le même chose d'une göellette Mercator pourtant en CP epoxy, de 7 ans, laissée à l'abandon et qui se dégrade rapidement.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 02 mai 2008 09:59

Il est vrai qu'il est plus facile d'imprégner à plat car la résine ne coule pas .

Mais, indépendamment de toute considération technique,
Quand je travaille le bois,
j'aime bien quand ça sent le bois,
quand au toucher c'est lisse et soyeux,
que ça fasse des jolis copeaux sans abîmer les outils,
...

En collant les clins avec une patouille fibre de bois epoxy (avec un tit chouia de silice), les parties inaccessibles seront protégées .
Ensuite ça va faire une bavure .
Le travail de la bavure joue un rôle essentiel !

Il faut l'enlever avant qu'elle ne durcisse, ça c'est sur .
Mais pas tout .
Avec un poignet souple et une spatule à coins arrondis on va la transformer en mini congé (r = 3mm pour un ctp de 6) et faire pénétrer le bon mélange dans le chant du ctp et, en particulier dans les plis en bois de bout .
La protection sera plus efficace qu'un simple barbouillage au pinceau .

En conclusion, pas d'imprégnation tant qu'il reste du travail de "menuiserie" à faire .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 02 mai 2008 23:54

Ok et merci pour ces conseils.
Je ferai une imprégnation après.
Cordialement

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 03 mai 2008 13:11

Au passage, Alien parlait dans un autre post de diluer l'epoxy à l'acétone... désolé mais quand il y dilution, puis évaporation (que se soit de l'eau de l'acétone, du white spirit, de la bave d'huitre), il y a forcément porosité après séchage... cela revient donc au même chimiquement, sauf qu'à titre personnel, je préfère manipuler de la flotte.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
gregdepau
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 244
Enregistré le : 20 sept. 2005 09:52

Message non lu par gregdepau » 04 mai 2008 18:52

j'ai fais un essai apres avoir lu l'article d'alien,
j'ai impregné l'hiloire de resine + durcisseur dilué, ca a bien seché.
le pot ou il me resté un peu de melange par contre est resté tout liquide.
faut il en conclure quelque chose? :roll:

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 05 mai 2008 09:48

Quand on étale la résine diluée, l'acétone s'évapore avant qu'elle ne commence à polymériser . De plus elle met plus longtemps à polymériser car elle ne s'échauffe pas .

Dans le pot le durcissement commence avant que l'acétone ait pu s'évaporer en totalité . Donc ça fait une masse gélatineuse bonne à jeter . Comme quant on trempe dans le diluant un pinceau qui commence à durcir .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
gregdepau
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 244
Enregistré le : 20 sept. 2005 09:52

Message non lu par gregdepau » 06 mai 2008 10:50

ah d'accord!!

question peut etre un peu bete...

lorsque que l'on fait un joint congé (dans le pot) trop sec, est il possible de rattraper le coup en y mettant un peu d'acétone?

:roll:

petitejane
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 282
Enregistré le : 03 juil. 2005 18:25

Message non lu par petitejane » 06 mai 2008 11:37

non,rajouter de la résine

Avatar du membre
gregdepau
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 244
Enregistré le : 20 sept. 2005 09:52

Message non lu par gregdepau » 06 mai 2008 18:08

d'ac chef! merci :wink:

Fred MOUCHY
Messages : 2
Enregistré le : 16 mai 2008 19:25
Localisation : Peillac
Contact :

imprégnation époxy

Message non lu par Fred MOUCHY » 19 mai 2008 17:08

Salut !
Juste un petit conseil. Je suis le constructeur de Linotte (Stir Ven de F. VIVIER - http://petole.canalblog.com) et j'ai effectivement imprgéné mes clins avant pose sur mannequin. Un peu de bon sens m'a fait réaliser ceci avant, car imprégner une fois que tout est collé, à la vertical : ça coule. Et ça coule vraiment. On gagne du temps, de l'argent et des gants en latex.
De toute façon, après j'ai mon primaire (+/- 2 couches) et ma peinture bi-composant (+/- 3 couches) : alors quand on a un CP marine d'excellente qualité, avec ce type de traitement, il n'y a pas de problèmes.

Voilà, à+

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 19 mai 2008 18:48

Merci et bienvenue sur le site.
Une bien belle réalisation que votre Stir ven "Linotte". ( A ce propos, votre lien ne fonctionne pas à cause de la parenthèse )
Je suis souvent allé jeter un oeil sur votre blog. À quand la mise à l'eau ?
Cordialement.

Fred MOUCHY
Messages : 2
Enregistré le : 16 mai 2008 19:25
Localisation : Peillac
Contact :

Message non lu par Fred MOUCHY » 21 mai 2008 09:39

Merci pour les visites sur le blog.
Il s'agit donc de http://petole.canalblog.com

Pour la mise à l'eau, elle est prévue à la mi septembre non loin de Redon, à la base nautique de l'étang Aumée.

D'ici là il me reste un peu de boulot : le pont est à latter et toute la finition est à faire ; mais cela devrait bien se passer.

A bientôt sur http://petole.canalblog.com pour la suite des événements.

Et toi alors, sur quel type de bateau travailles-tu ??
Tu es installé où ??

A+

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 21 mai 2008 23:38

Fred MOUCHY a écrit :Merci pour les visites sur le blog.
Il s'agit donc de http://petole.canalblog.com
Pour la mise à l'eau, elle est prévue à la mi septembre non loin de Redon, à la base nautique de l'étang Aumée.
D'ici là il me reste un peu de boulot : le pont est à latter et toute la finition est à faire ; mais cela devrait bien se passer.
A bientôt sur http://petole.canalblog.com pour la suite des événements.
Et toi alors, sur quel type de bateau travailles-tu ??
Tu es installé où ??
Bonjour ,
Jusqu'à présent depuis 2001 j'avais un Filo en cp époxy. C'est un plan Pierre rolland de 8,20m dont je n'ai fait que les aménagements. J'avais acheté la coque nue chez GL Composites. Je viens juste de le vendre et je vais sans doute construire plus petit sur plans à trouver. Le Stir Ven est superbe mais encore trop grand pour mes capacités de constructeur ( place, temps, compétences). Je pense à un Ebihen 15 ou 16 mais ça peut changer et pour l'instant je me fais la main sur l'annexe d'alien ; le tiknot. J'ai fait un blog accessible en bas de post.
Je suis à Saintes en Charente Maritime et l'été je suis à Perros Guirec (22).
En tout cas, je continue à suivre http://petole.canalblog.com
A+

Répondre