Inserts de vis epoxy

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Inserts de vis epoxy

Message non lu par zygomar » 04 mars 2008 18:35

Pour assurer la flottabilité de mon corsaire je dois pouvoir visser les planchers afin que la mousse ne monte pas en cas de voie d'eau. Comme ces planchers seront démontables pour la visite annuelle, je compte faire des inserts en epoxy en perçant plus gros.

On m'a expliqué qu'en enduisant les vis avec de la cire de démoulage et en plongeant dans l'insert rempli d'epoxy, on peut dévisser et revisser à loisir.

Si vous avez essayé, quelle cire avez-vous utilisé ? J'en ai vu de chez Vosschemie en GSB, ça a l'air liquide, mais ils disent qu'ils faut bien lustrer. Avant d'acheter un produit qui ne conviennent pas je voudrais de retours d'expérience.

Merci d'avance,
Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
ghana
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 13 déc. 2006 18:37
Localisation : Mayotte
Contact :

Message non lu par ghana » 04 mars 2008 19:08

salut zigomar

J'utilise souvent le système d'insert, j'enduis de cire a démouler en pâte puis je le lustre avec un chiffon, pour évité une sur épaisseur ou des bourrage de cire dans le filetage.

Je charge ma résine de micro fibre et je fait tourné la vis pour que l'epoxy pénètre bien dans le trous et le filetage.

Pour le premier dévissage je chauffe légèrement la tète du boulon au décapeur et je dévisse.

Pour un solidité maxi a l'arrachage il est donné diamètre x 3.

Soit pour un boulon de 10mm, il doit rentré au moins de 30 mm dans l'insert.
J'utilise cette technique pour la fixation de tous mes accastillages ce qui évite le perçage du pont pour les petites fixation.

Voilà, c'est tout simple, comme j'aime.

JFD
Pilotin
Pilotin
Messages : 107
Enregistré le : 29 nov. 2006 14:40
Localisation : Rhône Alpes / Loire

Message non lu par JFD » 04 mars 2008 19:15

Une autre technique consiste à percer et tarauder comme en "mécanique" traditionnelle. Ca marche très bien, on peut charger l'époxy pour avoir de grandes résistances.

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 04 mars 2008 19:24

JFD, si j'ai bien compris dans ce cas on passe à vis métal ? Et pour toi Ghana ?
Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
ronanm
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 606
Enregistré le : 12 nov. 2006 12:27
Loisirs : architecture navale
Localisation : Bretagne nord
Contact :

Message non lu par ronanm » 04 mars 2008 20:41

dans mon cas et celui du chantier où je bosse actuellement, on passe à boulon et taraud machine pour trous borgnes et on boulonne. Autrement, on taraude en trois passes mais c'est plus long... Pour des taraudages devant subir de gros efforts, on peut intégrer un bout d'inox dans la résine. dans ce cas, taraudage à la main, en trois passes, les tarauds machine ne supportent pas longtemps et ça reste des outils onéreux (en plus, quand ça foire, tout est à refaire).
le moteur, tu le gardes, c'est une sécurité. Mais l'hélice, tu la vires, ça freine trop!

Avatar du membre
ghana
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 13 déc. 2006 18:37
Localisation : Mayotte
Contact :

Message non lu par ghana » 04 mars 2008 21:12

Dans mon cas le pont fait 20 mm d'épaisseur, mais à chaque pièce d'accastillage je prévoie de la surélever sur une cale en cp de 20 mm les angles arrondis + joint congé + strate sur le pont .

Cette embase qui à plusieurs avantages.

1 Définir chaque emplacement et augmenter la longueur de l'incert.
2 La pose des accastillages sans percer le pont.
3 Le pont en teck et réaliser autour des embases sans démontage de l'accastillage.
4 De définir un angle de travail ou de traction indépendamment du bouge du pont.
5 Pour les grosse pièces munie de contre-plaque qui oblige le perçage du pont, l'embase surélève les perçages de l'écoulement principale du pont et protége la boulonnerie de toute fuites .

Donc comme vous l'avez comprit je suis un adepte de cette technique. et sur un beau pont en teck ça à de la gueule .

bientot je placerai l'embasse de l'artimon. je vous ferai une photo pour être plus préci.

a plus ghana

JFD
Pilotin
Pilotin
Messages : 107
Enregistré le : 29 nov. 2006 14:40
Localisation : Rhône Alpes / Loire

Message non lu par JFD » 05 mars 2008 16:48

En réponse à zygomar : oui vis métaux. Même chose que ronanm. La 3ème passe avec le taraud est souvent superflue.
Insert inox = pour des pièces très sollicitées.

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 05 mars 2008 16:57

Merci JFD !

Ronanm, je ne connais pas pas les tarauds machine pour trous borgnes. Je vais me rencarder mais si tu as un lien ou un topo je suis preneur. Est-ce à la portée technique et financière de l'amateur ?

Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 05 mars 2008 17:08

OK, donc je me suis un peu rencardé.

Les tarauds pour trous borgnes sont hélicoidaux pour permettre l'évacuation des copeaux. Il semble que les machine opèrent en une passe et que les tarauds à main nécessitent 3 passes avec différents modèles : ébauche, semi-finition et finition.

J'ai maintenant 2 questions :
- à quelle vitesse travaille t-on au taraud machine et est-ce qu'une visseuse en vitesse lente dévissage suffit ?

- n'y a t-il pas un risque d'altération de l'epoxy si ça chauffe trop durant le taraudage ? J'imagine qu'il faut y aller mollo.

Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 05 mars 2008 17:30

Ca coute le même prix à qualité égale .
Ca casse beaucoup moins .
Et on ne fait qu'une seule passe .

Mais, amha, il est quand même plus simple de parafiner une vis ou un boulon et de la noyer dans un caca mou de silice époxy !

http://www.otelo.fr/outillage/Otelo-Fra ... ategoryID=

http://www.otelo.fr/is-bin/intershop.st ... es/162.pdf
des solutions simples pour se compliquer la vie

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 09 avr. 2008 00:01

Merci à vous tous ! J'ai expérimenté et c'est facile. Comme à mon habitude je partage mes expériences sur mon blog, Voici donc en partie grâce à vous celle de l'epoxy-bolt.

Image

Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

arnaud
Bosco
Bosco
Messages : 62
Enregistré le : 25 févr. 2006 14:31
Localisation : pas de calais

Message non lu par arnaud » 09 avr. 2008 22:07

j'ai pas fait mieux quand j'ai refait mon pont... trous de 10 a 12 pour visses inox de 8, sauf que j'attaquais au 7 a la perceuse avant de tarauder, et idem pour la résine +charge woodfil de sicomin, meme pour les passages des cadènes j'ai isolé le bois de la meme manière :D

Avatar du membre
Norkiouse
Bosco
Bosco
Messages : 94
Enregistré le : 21 oct. 2006 19:53
Localisation : Nantes (44)
Contact :

Message non lu par Norkiouse » 10 avr. 2008 20:29

Et pourquoi ne pas noyer un écrou dans de l'époxy? Ca me parait simple à mettre en oeuvre. Est ce que ce serait moins solide?

Avatar du membre
phvaud
Corvettard
Corvettard
Messages : 439
Enregistré le : 25 mars 2007 12:19
Localisation : centre

Message non lu par phvaud » 10 avr. 2008 22:18

arnaud les vis de 8 iso c'est au pas de 125.
pour plus de solidité il vaut mieux percer à 6.5 même si c'est un peu plus "raide" a tarauder(rigueur, rigueur).
vive le vent, le grand vent....

arnaud
Bosco
Bosco
Messages : 62
Enregistré le : 25 févr. 2006 14:31
Localisation : pas de calais

Message non lu par arnaud » 19 avr. 2008 21:37

j'avoue aimer un peu (trop) les raccourcis, heureusement, ca tiens (meme le dématage..) :oops:

Répondre