Cycle d'application pour stratification epoxy

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Cycle d'application pour stratification epoxy

Message non lu par zygomar » 04 juin 2007 17:34

Il semble y avoir 2 écoles :
- poser le tissu et enduire d'epoxy en une ou plusieurs couches, j'ai noté qu'en plusieurs fois on évite de faire flotter le tissu
- enduire le matériau (CP dans mon cas), puis poser les couches de tissu (taffetas 206g, 2 couches) puis l'arrachage, dixit Sicomin.

J'ai commandé les produist et tissus. Vu le prix je ne veux pas me planter...

Voilà ce que je compte faire (anciens bordés CP acajou, très bon bois, ultra sec, que je veux protéger de poinconnement, il a déja bien souffert sur ce plan):
1. Dégraissage acétone
2. Ponçage d'accrochage léger mais grain moyen
3. Dépoussièrage
4. Léger chauffage de la coque (25-30°). Arrêt du chauffage, afin de provoquer une descente de température (pour éviter un dégazage du bois). Imprégnation époxy diluée, 2 couches à 45mn environ pour s'assurer d'une pénétration homogène. Attendre 12-24h (conseil Sicomin: bien attendre que le diluant se soit évaporé)
5. Le lendemain donc, passage d'une couche grasse d'epoxy
6. Dérouler (manche à balais, lés préparés) les 2 couches de tissu en décalage (les lés font 80cm donc on coupe un lé de 40cm de large pour la seconde couche et ainsi on aura un décalage) pour éviter les surcouches et avoir un bon recouvrement
7. Repassage d'un peu d'époxy là où il n'y a pas transparence, au rouleau, du centre vers l'extérieur
8. Application du tissu d'arrachage
9. Passage de rouleau vers l'extérieur de l'arrachage pour chasser l'air. Passage au lé suivant, point 5
10. Le lendemain ou plus tard, arrachage de... l'arrachage.

Des retours d'expérience, conseils sur ce mode opératoire ? Je cherche a éviter les bulles et le flottement du tissu. Ne faudrait t-il pas mettre une couche mince et laisser pèguer un peu avant d'appliquer le tissu ?

Le taffetas se coupe t-il bien ? S'il se détisse, peut-on le couper avec des ciseaux crantés ?

J'ai lu la notice bois et cela se passera par temps sec, température entre 18 et 22° (atelier est très stable en température et hygro).

Patrick

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 04 juin 2007 19:00

Quelques réflexions :

Chauffer avant ne parait pas une bonne idée . Au contraire, on cherche toujours à travailler en température montante pour éviter les condensations et le "blushing" . Cela risque aussi d'accélérer le durcissement de la résine qui, normalement peut se travailler assez longtemps une fois étalée . On risque d'être pris de vitesse .

Si la couche d'imprégnation est bien faite, il y a très peu de bulles .
Pour être tranquille ont peut la faire en deux fois la deuxième très peu diluée .

Pour faire un revêtement plus costaud, il sera beaucoup plus facile de mettre en place un biaxal de 3-400g que deux tissus de 200g : le biaxal se drape très bien sans se déformer . Alors que les tissus légers, une fois imprégnés, se déforment et s'effilochent facilement . Ce qui interdit d'y toucher si on l'a mal placé par exemple .
des solutions simples pour se compliquer la vie

PROF
Mousse
Mousse
Messages : 18
Enregistré le : 17 mai 2007 08:05

stratificaton époxy

Message non lu par PROF » 04 juin 2007 21:53

bonjours,

pour moi il est inutile de chauffer le support avant de le stratifier, surtout si il ést propre sec et sain. une chauffe après la stratification serai bien plus utile et augmenterai énormément les qualités de l'époxy. au fait c'est quelle race ton époxy.

d'après mon expérience, il n'est pas forcément nécessaire de faire une imprégnation diluée sur le support. la résine époxy seule suffit largement. à l'inverse de la résine polyester.

quand à l'echantillonage de tissu, il est préférable de poser deux couches de 200 grammes de tissus, plutôt qu'une de 400 grammes.

par contre zygomar,

je pense qu'en posant qu'une couche de tissus ton bordé serait suffisament protégé contre les poinsonnages. mais au fait c'est quoi ton canot.

sans vouloir m'imposer, je peu te laisser un mode opératoire qui marche bien pour strater........... si ma conexion internet ne me fait pas faux bon, la garce :twisted: . au moins dans un atelier, quand ca marche pas on sait pourquois, mais s'est un autre sujet. tiens moi au courrant

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 05 juin 2007 14:54

Moi, je repasse trois fines couches d'époxy après avoir posé le tissu, en attendant que ça "pègue" entre chaque couche. Ca donne une épaisseur qui permet de ne pas atteindre le tissu au ponçage... C'est du luxe?

thierry
Matelot
Matelot
Messages : 48
Enregistré le : 04 juin 2007 14:10
Localisation : 04

astuce strat bois

Message non lu par thierry » 05 juin 2007 15:44

pour suprimé lé bubule etre chaque couche tu te ser d une spatule a enduire avantage pas dexedent de resine et pas de bubule !!!!!la théori veux que 3 fois le poid du tissu en resine tu peut reduire san nuir a la résistance meca en fésant absorbé av la spatule lexédent de résine du tissu dan dessou l ideal cé d enlever le premier plis de bois lo et la strat fon pas bon menage risqu de delaminage tissu bois méme av epoxiiiiiiiiiiiiii 8)

thierry
Matelot
Matelot
Messages : 48
Enregistré le : 04 juin 2007 14:10
Localisation : 04

strat epox

Message non lu par thierry » 05 juin 2007 15:48

joublié cé le tissu ki fai a 80 pour 100 ta resistance meca olor plus ce fin plus ten mé oeuvre vive 4 couche en dégradé pour finiro oeuvre morte en deux couches !!

thierry
Matelot
Matelot
Messages : 48
Enregistré le : 04 juin 2007 14:10
Localisation : 04

slt zigo!!!mar

Message non lu par thierry » 05 juin 2007 15:56

jai bossé com formateur a aix les bain ! atelier A T F J !!
specialisé en aplication des composites ! ca existe toujour ????

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 05 juin 2007 15:57

Mon CP ça doit faire 8 ans qu'il n'a pas vu l'eau et un an 1/2 au sec poncé dans l'atelier, aéré. J'ai carotté en 2 endroits et c'est tout bon.

Par contre ce qui m'inquiète c'est que je ne connais pas éventuels produits utilisés auparavant.

On m'a dit dégraisse (Acétone ?), ponce (120 pas plus), dépoussière (chiffon puis aspi-brosse ?).

Patrick

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 05 juin 2007 16:16

tu peut utiliser du diluant de nettoyage pour dégraisser .
Un peu moins volatil, moins cher et aussi efficace que l'acétone .
Attention aux chiffons et brosses, il faut qu'ils soient propres :D
des solutions simples pour se compliquer la vie

fred
Aspirant
Aspirant
Messages : 386
Enregistré le : 03 juil. 2005 11:12
Localisation : Bretagne sud

Message non lu par fred » 05 juin 2007 22:19

ça me parait un peu long et fastidieux tout ça quand même, que de précautions !
Moi je poncerais d'abord et passerais de l'acétone ensuite.Après je passe simplement de l'epoxy liquide , quand ça pègue comme dit Domhaumont, je repasse une bonne couche sur celle ci puis un bon gros tissu dont je ne connais pas le grammage mais qui doit être du 400, re-epoxy, quand ça pègue: enduit époxy (epoxy chargé) et ponçage (seulement quand c'est sec le ponçage !) .Ce qui me parait bizarre dans ta méthode Zygomar c'est que si j'ai bien compris entre l'imprégnation et la pose du tissu tu as un ponçage que tu pourrais éviter.
Bichonnons, bouchonnons !

Répondre