Primaire, apprêt, peinture...

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Primaire, apprêt, peinture...

Message non lu par sly » 05 juin 2010 16:47

Désolé Alien, je t'ai devancé, mis tu ne manqueras pas de compléter, j'en suis sûr !

Alors, pour moi...

Un primaire d'accroche c'est le genre G4, qui permet au polyester d'accrocher sur le bois. On le passe sur un support brut sur lequel d'autres produits risquent de ne pas accrocher... d'où son nom. On en passe, par exemple, sur l'acier galvanisé, qui est connu pour être difficile à peindre.

un apprêt, c'est une peinture un peu épaisse qui permet de boucher les pores et de masquer les petites imperfections (C'est l'intermédiaire entre un enduit et une peinture).

Une sous-couche, c'est une peinture garnissante, souvent moins chère et moins belle que la peinture de finition, et qui permet d'éviter de multiplier les couches de celle-ci.

Mon cycle de peinture est le suivant :

- primaire (époxy légèrement chargé) / ponçage
- enduit de rebouchage (si besoin) / ponçage dégressif du 80 au 180
- enduit P.U. de finition "pistolable" : 2 couches / ponçage du 240 au 400
- apprêt P.U. bi. 2 couches / ponçage au 600 à l'eau
- Sous couche P.U. bi. au rouleau mousse (si possible de la même couleur que la finition : ne pas hésiter à utiliser des colorants universels) : 2 couches / égrenage
- Laque de finition P.U. bi. au pétard : 2 couches.

Ensuite pour une finition parfaite, c'est ponçage du 800 au 1500, polish et cire... Mais je ne vais pas pousser jusque là... Je l'ai déjà fait pour la carène d'un Surprise avant un national (fini 5ème) et pour... la Porsche 356 d'un copain

Résultat parfait garanti, mais un petit peu de boulot et de roros quand même.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 05 juin 2010 22:28

Et ben voilà. Je me coucherai moins bête ce soir...

Merci m'sieur.

A+

SVS

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 05 juin 2010 22:36

Merci sly, j'y vois plus clair maintenant.


Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2758
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 06 juin 2010 10:01

ça a le grand mérite d'être clair, précis, à défaut peut-être d'être bon marché.

De bonnes bases pour réaliser un bon travail.

Merci.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 16 juin 2010 09:39

Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 16 juin 2010 17:07

Vu aussi ce matin et ayant confié ma voiture au carrossier la semaine prochaine (voiture de 3 ans) car je m'étais fait "flairer le c*l" de trop près par un cabriolet avec téléphone portable en marche, j'ai découvert donc que ma peinture de voiture était une peinture acqueuse.

Et vous savez quoi ? Quand il pleut ça ne coule pas ! :lol: Du coup je suis inquet quands mes p'tiotes me disent qu'elles font de la peinture à l'eau...

Plus sérieusement, le carrossier m'a dit que du coup les petites retouches en lustrant il est sur le point d'y renoncer car ça ne marche pas.

Il m'a dit qu'il n'y a plus le choix. Donc faut s'attendre à ce qu'un matin l'UE nous y mette aussi.

Faudra suivre les vrais essais de près (pas les publi-reportages).
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 17 sept. 2010 18:46

Dans la rubrique faites ce que je dis mais pas ce que je fais...

Pour la peinture du cockpit, j'avais un pot de 2,5 de laque polyuréthane bi plastilac 340, j'ai donc hésité à passer la sous-couche ad hoc, car j'en ai marre de poncer et que cela me permettait d'économiser 45 € (0,75 l pour une couche). Je me suis dit qu'avec les 2,5, je pourrais passer 4 couches à l'aise et que ça remplacerait...

Erreur.

J'ai passer la laque sur un fond d'époxy parfaitement poncé.

Première couche : dilution à 10% comme préconisée par le constructeur.
Résultat : C'est très difficile à passer, ça coule énormément, il faut y revenir plusieurs fois, et ça couvre que dalle... En contrepartie, le tendu est miroir, sans peau d'orange.

Deuxième couche : sans dilution.
Résultat : C'est moins difficile à passer, ça coule beaucoup moins, c'est plus vite fait, ça couvre pas beaucoup mieux et la peau d'orange est sensible.

Troisième couche : sans dilution.
Résultat : ça couvre toujours pas suffisamment. Et peau d'orange sur peau d'orange égal crépi.

"égrenage" au 240 puis 400 (pour enlever les quleques traces de coulure, les quelques poils de pinceau, les quelques gratons...) et effacer un minimum la peau d'orange.

Quatrième couche : dilution à 10% et ajout de 5% de blanc de titane en poudre. Résultat : convenable mais pas parfait.

Conclusion

1°) J'ai été obligé de poncer...:cry:

2°) Une laque bi ne couvre pas bien, il est donc impératif...

3°) ....D'UTILISER LA SOUS COUCHE AD HOC, PONCÉE AU 400, DE LA MÊME COULEUR (ou très proche) QUE LA LAQUE. De plus, la sous couche se passe et se ponce très facilement.

4°) Pour un tendu parfait, le fond doit être parfaitement lisse et la laque doit-être diluée selon les prescriptions du fabriquant.

5°) Au rouleau, passez de nombreuses couches très fines plutôt que 2 couches bien grasses, pour un tendu vraiment impeccable (comme au pistolet !).

Voilà, ça m'apprendra à ne pas suivre mes propre conseils.... :roll:
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Répondre