stratification de mon bateau

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
romuald
Messages : 3
Enregistré le : 15 avr. 2010 17:14
Localisation : ifs (caen)

stratification de mon bateau

Message non lu par romuald » 26 avr. 2010 17:39

bonjour je recherche quelque conseille pour stratifier la coque de mon bateau .

:arrow: dois-je faire l exterieur et l interieur pour que le bois ne travaille plus :?:

:arrow: des bordés son écaler sur une largeur allant jusqu a 3/4 mm de large et pas loin de 1m de long , cela est-il génant pour la stratification :?:

:arrow: puis-je me servir de la coque comme moule :?:

merci de vos reponses

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 26 avr. 2010 19:03

Bonjour Romuald,

Et bienvenue sur ce forum.

Je ne vais apporter que des débuts de réponse, car il va nous falloir plus d'informations, voire des photos, pour être précis et catégorique.

1. D'une manière générale, si ton bateau est de construction traditionnelle bois, c'est une entreprise discutable de stratifier l'extérieur et une très mauvaise idée de stratifier l'intérieur. En effet, dans ce dernier cas, tu emprisonnes de l'humidité entre les deux stratifications. Champignons et moisissures s'en donneront alors à cœur joie.

2. S'il y a des jours aussi importants entre les virures, il faudra les mastiquer avant la stratification. Probablement avec de l'époxy + farine de bois, mais je vais 1) laisser les plus forts que moi te donner les conseils qui vont bien à la vue de 2) des photos !

3. Je ne comprends pas la question. Une stratification se pose sur la coque comme du papier peint sur un mur...

A+

SVS

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2770
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 26 avr. 2010 19:07

Bonjour et bienvenue.

SVS m'a pris de court mais je voulais dire sensiblement la même chose.

Pour le 3è point, notre ami ne voudrait-il pas refaire un nouveau bateau en se basant sur l'ancien ?

Et oui, il nous faut plus d'info et des photos.

Tu auras plus de réponses judicieuses.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 26 avr. 2010 20:32

Pour le moment ma seule réponse :

Vend (ou mieux, brule) ton épave et achète un bidet en plastique d'occasion. Non mais sans blague ! :roll:
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

romuald
Messages : 3
Enregistré le : 15 avr. 2010 17:14
Localisation : ifs (caen)

Message non lu par romuald » 26 avr. 2010 23:38

oui pilotedebord
c est bien ce que je veut dir me servire de ma coque comme moule
si cette operation et possible !!!


ps:sly je restor ce bateau et je ne veut pas en acheter un autre :evil:

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 27 avr. 2010 08:26

Tabarly l'a fait avec Penduick. Poncer la coque, la cirer abondamment, stratifier, puis détruire la coque en bois, enduire sur les deux faces puis poncer... (E.T. avait embauché des gratteuses d'huitre en chômage saisonnier pour poncer l'enduit extérieur).

Mais ce n'est pas ce que j'appelle "restaurer" un bateau en bois... Parlons argent. Je vais te déconseiller amicalement de te lancer dans ce que tu appelles restauration, qui ne sera rien d'autre qu'une reconstruction et qui te coûteras le même prix qu'une construction complète, c'est à dire peu ou prou 60% du prix du neuf pour un bateau équivalent. :cry:

Un fois ta coque moulée, il faudra la structurer (en bois ou en oméga), puis la ponter, l'aménager, l'accastiller, etc...

Réfléchis bien, car tu trouveras certainement d'occasion et pour beaucoup moins cher, un canot aux caractéristiques proches du tient. Mes formules sont parfois laconiques, rarement gratuites.

Et merci pour les nombreuses précisions que tu nous apportes concernant les caractéristiques du fier navire. :D
Modifié en dernier par sly le 27 avr. 2010 08:29, modifié 1 fois.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2770
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 27 avr. 2010 08:26

se servir d'une coque existante pour faire un moule, c'est chose possible.

Tout dépend de ton "épave" :shock: et de ce que tu veux refaire.

Si ta coque est en bois, du vrai, celui des arbres, pour tirer un moule, il va falloir la préparer parfaitement pour en faire quoi après ? Une coque en plastique ? sauf à avoir un vieux bateau d'une valeur patrimoinesque et faire un moule pour conservation avant de refaire, je vois pas l'intéret.

Si c'est pour refaire une coque en bois, faire un moule ne servira à rien.

Vaut mieux refaire les plans + épure et reconstruire de zéro.

Mais bon, donnes nous des détails sur ton embarcation, des photos, beaucoup, et on t'apportera des infos, sûr.

François

N.B. pour les photos, si tu en as beaucoup, ne les poste pas sur le forum. Un album style picasa me semble assez approprié.
c'est en faisant qu'on devient faisou

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 27 avr. 2010 09:04

Je me demande si tes virures en epoxy/bois seront trop rigides.

Une technique consiste à défoncer proprement la virure sous 8mm de large et insérer une baguete (flipoter je crois ? Me corriger SVP).

Sans photos difficile de juger, mais je comprends à la fois ta réaction et celle de Sly. Tu t'es attaché à un projet que tu veux mener à bout. Mais comme Sly, quand j'ai lu ce que tu voulais faire je me suis dit "dommage". S'il est beau et que tu l'aimes, passes tes heures et ton budget dans les copeaux plutôt que dans les résines. Ou alors effectivement l'option "penduick", mais là c'est une reconstruction sur moule plus qu'une rénovation et certainement pas une restauration.

En fait, tu veux stratifier pour quoi ?
- protéger contre l'humidité : la strate ne sert pas à cela
- aller plus vite : pas forcément, attends-toi à des heures de ponçage, de ragréage sinon à un rendu assez aléatoire, sans compter le coût de ces produits.
- cacher la misère : soit c'est juste de l'aspect et là retour la ligne plus haut, soit c'est parce que le bois est déjà malade et la strate ne sert pas à cela. Il faut d'abord changer le bois malade
- protéger contre les poinçons ? OK, oui, on peut stratifier pour cela, mais alors se poser la question de ce qu'on protège et pourquoi : les bouchains ? Les oeuvres vives ? Les oeuvres mortes ?

Concernant la stratification intérieure : que ce soit une imprégnation G4, PPU, Epoxy, Interprotect, ou alors une stratification, il faut que le bois soit à 10-12% max d'hygrométrie et au coeur du bois. Le traitement doit être rigoureux car effectivement il ne faut pas enfermer de l'eau. Mais protéger l'intérieur c'est crucial car si jamais c'est une coque fermée, stratifié ou pas l'eau qui rentre ne sortira pas surtout si tu es dans une région humide et froide. Et de l'eau tu en auras : point de rosée, transpiration si tu y dors, pluie, cirés, bouteilel d'eau renversée. la strate ne sert juste pas à protéger de l'humidité, l'imprégnation et les liaisons propres et fermées avec les bons produits, la finition te feront cela.

On montre souvent la strate du doigt car des générations de bateaux on été stratifiés polyester sans primaire et les décolements ont permis des poches d'eau. Si tu fais une strate epoxy pour protéger tes fonds des impacts, faut juste que ce soit sec et appliqué dans les règles, sans bulle, rigoureusement. Idéalement on stratifie des bois neufs à l'epoxy ou G4+ polyester (moi je n'essaierai pas)

Le vrai soucis de la strate c'est que tu ne vois pas ce qui se passe dessous. Des fonds vernis on les surveille facilement, si le vernis devient mat ou si le bois change de couleur faut traiter.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

JIBI
Second
Second
Messages : 1855
Enregistré le : 06 juil. 2009 16:13
Loisirs : Constructeur d'un GOAT Island SKIFF-GIS-nommé TAKKA en 2013... et depuis 2018 ..armateur d'un Drascombe Dabber denommé (pour l'instant "1977" )
Localisation : 17137 -Marsilly

stratification

Message non lu par JIBI » 27 avr. 2010 15:26

Bonjour,
S'il est beau et que tu l'aimes, passes tes heures et ton budget dans les copeaux plutôt que dans les résines.
Vaut mieux refaire les plans + épure et reconstruire de zéro.
AMHA-- Flippoter c'est bien -- Ecouter c'est mieux --- ecoutes bien les connaisseurs/constructeurs avant de te lancer dans une manip GIGANTESQUE.... pour --au final- avoir une coque "StratiBeurkée"... et pas encore (et de tres loin ) un bateau en état de naviguer. Bon ... de toutes facons pour avoir des reponses (vraiment) pertinentes ....il nous faut des fotos..! des fotos... des fotos... = :smt026 :smt026 :smt026 -- Bon courage-- et rappelle toi
Le vrai soucis de la strate c'est que tu ne vois pas ce qui se passe dessous
- Re- Bon courage
Souques Matelot .... , c'est loin l'Amérique !!

romuald
Messages : 3
Enregistré le : 15 avr. 2010 17:14
Localisation : ifs (caen)

Message non lu par romuald » 27 avr. 2010 20:24

voici quelque photo de mon épave

Image
ce trou a éte fais pendant le transport

Uploaded with ImageShack.us

Image

Uploaded with ImageShack.us

Image

Image

Uploaded with ImageShack.us

pour ce qui et des photo des bordés ecaler je n en posede pas
elle sont ariver toute seul je supose que c est le bois qui a trop sécher :?:

ps: ok j oubli de mon idée de me cervire de la coque comme moule :oops:

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 27 avr. 2010 20:58

La plupart des barques qui ont été rénovées aux Vieux Safrans étaient en bien plus mauvais état que cela. Il faut changer tout ou partie des bordés abîmés, mais auparavant vérifier et changer les membrures malades si échéant. Ne pas tout démonter d'un coup.

Pour les virures, tu as le choix entre calfater d'un coup, ou alors à chaque bordé, ou, en commençant par galbord rapprocher les bordés, puis pour le jour entre le dernier et l'avant dernier, flipoter. Aux Vieux Safrans le calfatage est fait à la PPU100 mélangée à de la sciure, ce qu'on appelle la pâte à caca. Chaque bordé est stratifié intérieur mais séparément et avant calfatage. Pour résister aux poiçonnage uniquement. La protection à l'humidité était réalisée à la PPU (et non à la PPU100) mais il y a de plus en plus d'adeptes du G4.

Un gars qui a fait une barque dans cet état a mis un peu plus d'un an à raison de 1j 1/2 par semaine. Elle est passée récemment sur un court reportage sur France 2, elle est magnifique. Elle a été expertisée à plusieurs milliers d'euros. On la voit sur les pages 6 et 7 en cours de rénovation de la présentation que tu trouveras sur VieuxSafrans.org où notre processus de rénpvation est succintement décrit, mais il y en a d'autres, il n'y a pas de méthode unique.

Tu pars au massacre si tu veux stratifier en l'état.

Bonne chance, c'est tout à fait réalisable, mais il faut être patient et propre, et alors tu seras fier de redonner vie à cette embarcation.

Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 27 avr. 2010 23:47

Et bien, à vu de nez cela semble une base de restauration tout à fait acceptable. Aller, au boulot !

A mon humble avis, tu en auras pour beaucoup moins cher et pour à peine plus longtemps à changer ce qui est pourri, plutôt qu'à tartouiller de l'epoxy.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2770
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 28 avr. 2010 08:29

et bien voila.

Super.

Avec un canot comme ça je ne vois qu'une restauration avec bois et sueur.

bon courage.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 28 avr. 2010 16:41

La barque de mon ami, qui était dans un état similaire à la tienne et que tu vois dans la présentation mentionnée ci-dessus, apparait sur ce clip, à partir de la moitié.

http://www.adwe.fr/Annecy

C'est encourageant, non ? Elle est devenue une star de petit écran. Elle s'appelle Grand Large.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2770
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 28 avr. 2010 20:48

zygomar, oui, belle embarcation

que cette barque.

Félicitations au restaurateur.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 28 avr. 2010 21:30

J'ai transmis au rénovateur et j'ai ajouté une photo sur mon blog.

Dans ce cas il n'y avait pas eu de rattrapage de forme à faire. Sinon on utilise des cordes, on refait la symétrie et on pose des membrures "pansements" provisoires voire des traverses le temps du sêchage donc plusieurs mois.

Donc chaque membrure a été changée contre une lamellée en frêne comme ça pas de jalouse, on fait dela une à une.

Puis, une fois toutes les nouvelles membrures en place, chaque bordé a été démonté, nettoyé, réparé, stratifié intérieur, puis remonté joint au précédent. Ce qui fait que chaque bordé est protégé contre les coups mais on comprend bien que la fibre ne sert pas à tenir le bateau (hérésie) puisque la stratification intérieur ne recouvre pas les virures.

Ensuite imprégnation PPU (donc fluide), calfatage à la pâte à caca.

Les oeuvres vives ont été stratifées en bandes de 30cm (procédé stratification PPU100 Résipoly-Chrysor telle que documenté sur leur site).

Ensuite, protection extérieure avec un primaire epoxy (pour moi ça fait presque double emploi avec l'imprégnation PPU), raggréage, sauf pour les parties laissées vernies ou là il n'y a que PPU

Ensuite on démonte les membrures 2 par 2 ou 3 par 3 pour protéger l'interieur avec le primaire, laque dans la foulée, remontage de la membrure vissée + un peu de sika. On en a profité pour vernir les 2 ou 3 membrures démontées.

Remontage des serres, tapots, vernis, aménagements et accastillage et zou, sur le lac pour encourager les gens à ne plus jamais brûler les canotes même s'ils leurs paraissent trop malades.

Et je peux vous dire qu'il y en a qui naviguent depuis 15 ans alors qu'à l'époque elles étaient presque affaissées.

Après chaque rénovation on fait expertiser.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 02 mai 2010 12:17

Du beau boulot, comme à chaque fois !
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 02 mai 2010 12:41

Merci Sly. Quand je pense qu'on est à 30mns et que je ne suis toujours pas passé admirer ta réalisation :roll:

J'ajoute un truc : les Vieux Safrans n'ont pas la prétention de dire que de fermer les bois est l'unique manière, ni la meilleure. Il se trouve que nos membres maîtrisent cette technique, qu'on connait ses avantages et quelques-unes de ses contraintes et limites.

L'un de nos membres, disparu depuis peu, calfatait à l'ancienne encore il y a un an, et faisait l'admiration. C'est comme les colles, les voitures, les maisons : il y a une qui convient à une personne pour un usage à un moment. Chez nous c'est celui-là.

Ce que j'aime sur ce forum c'est qu'on s'y ouvre l'esprit, qu'on confronte les points de vue et ça c'est important.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 02 mai 2010 13:17

Au fait, tu as vu l'épave qui a été renflouée du Grand Port d'Aix ? J'ai cru comprendre qu'elle vous était destinée ? Es tu au courant ? et au fait, vous avez déménagé ? Quelle est l'adresse actuelle ?
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 02 mai 2010 13:50

Je ne suis pas au courant pour l'épave, et nous sommes toujours à la même adresse, pour l'instant rien de décidé sur le court terme.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Répondre