Fil de cuivre joint congé ?

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar du membre
PascalM
Matelot
Matelot
Messages : 43
Enregistré le : 10 oct. 2009 14:03
Localisation : Nancy

Fil de cuivre joint congé ?

Message non lu par PascalM » 16 févr. 2010 18:45

Bonsoir,
Voilà, je suis bien embêté, je ne sais pas quelle technique adopter pour mes joints. Est-ce que je fais un joint continu mais alors tous les fils de tous les bordés(en fonction de l'angle) ne seront pas noyés dans le mastic et ça va faire moche ou est-ce que je fais en discontinu attendant que ça durcisse avant de retirer les fils et là, alors un travail de ponçage terrible m'attend car je n'aurai pas moyen de travailler mouillé sur mouillé ni pour le mastic ni pour le tissu imprégné en comblant les espaces puisque la résine aura polymérisé.
P.S. : les bouteilles d'eau minérale peuvent-elles être utilisées pour la résine.
Merci de vos lumières

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2758
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 16 févr. 2010 19:13

alors, tout d'abord, les bouteilles d'eau minérale, ça fonctionne mais tu ne peux pas tout gratter dans le fond, sauf à avoir la toute petite spatule qui va bien.

j'imagine que ta construction est en cousu-collé, à ce que tu en dis de tes joints congés.

Tu peux laisser le fil de cuivre dans la résine. donc tu fais ton congé d'une seule traite à l'intérieur.

A l'extérieur, après avoir coupé au ras ton fil de cuivre, comme tu feras au minimum une imprégnation et au mieux une stratification, pas de problème non plus.

yapluka.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
PascalM
Matelot
Matelot
Messages : 43
Enregistré le : 10 oct. 2009 14:03
Localisation : Nancy

Message non lu par PascalM » 16 févr. 2010 19:27

Merci de ton aide,

Suivant une technique de construction présentée sur le site, j'ai percé à 1 cm du bord des bordés et comme c'est un canoë, j'ai des angles entre bordés qui sont > à 135 degrés voire vers le fond et au milieu à presque 180 degrés (le fond est plat), cela impose pour noyer le fil un joint très large et assez épais. Est-ce réalisable et un joint avec un profil en demi-cercle pourrait-il convenir ?
Ca, c'est vraiment des questions de néophyte !

Cordialement
Pascal

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 16 févr. 2010 19:29

Bonsoir Pascal,

Je ne suis pas sûr d'avoir compris la question et/ou je m'interroge sur la méthode.

Pour ma part, je procède comme suit :

1. J'assemble les pièces par couture.

2. Je colle les pièces entre elles avec des petits plots de mastic-colle époxy, déposés entre les ligatures (en évitant de poser du mastic sur celles-ci).

3. J'enlève les ligatures.

4. Je complète les joints-congés.

J'essaie de ne pas laisser s'écouler trop de temps entre (2) et (4) pour maintenir une accroche chimique entre les petits plots et le joint congé qui les recouvre. Mais je ne crois pas que ce soit vraiment nécessaire, et il vaut mieux être sûr que les plots sont bien solides avant de retirer les jointures.

Plutôt qu'un fil métallique, j'utilise des colliers de rilsan (rayon électricité dans les Bricotrucs). Comme ça, si une ligature a collé suite à coulure d'époxy, je n'ai pas besoin de chercher à l'extraire, un simple ponçage faisant parfaitement l'affaire.

Là où les contraintes sont les plus fortes (étrave), je maintiens les ligatures jusqu'après la solidification complète du joint-congé.

Concernant ta dernière question, j'utilise les petits pots à la vanille (en verre) pour les petites quantités, et les pots de café moulu (en métal) pour les plus gros besoins. J'aurais peur que le fond des bouteilles d'eau minérale ne se ramollisse trop au contact de la résine (la réaction résine + durcisseur génère beaucoup de chaleur).

A+

SVS

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 16 févr. 2010 19:44

PascalM a écrit :j'ai des angles entre bordés qui sont > à 135 degrés voire vers le fond et au milieu à presque 180 degrés (le fond est plat), cela impose pour noyer le fil un joint très large et assez épais
Nos fils se sont croisés. Là, je comprends la question. C'est pour cette raison que la méthode Devlin (celle que j'applique), commence par coller les panneaux entre eux avec de touts petits plots (qui vont en fait se loger dans les biseaux rabotés en bordure de panneau), avant de procéder au joint-congé proprement dit.

Devlin insiste sur le fait qu'il ne faut PAS laisser le fil métallique à l'intérieur du joint. Le risque est, semble-t-il, qu'avec le temps et les contractions/expansions des matériaux, celui-ci ne finisse par ressortir en endommageant la strat. et la peinture. Mais je ne parle PAS d'expérience (puisque j'utilise du rislan).

Je regrette d'avoir contredit Pilote sur les bouteilles d'eau minérale. S'il l'a fait, c'est que ça marche !

A+

SVS

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2758
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 16 févr. 2010 19:56

pas de problème SVS, j'utilise aussi les pots transparents des crèmes dessert mais pas les pots de yaourts car trop mous.

Les fils en plastique pour les coutures, c'est pas mal car effectivement, on se pose pas de question si un bout reste dans la strat.

D'ailleurs, si je ne m'abuse, les lattes strip planking de la goélette des philippines sont fixées avec des agrafes plastiques, ce qui évite de les enlever.

François
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
admin
Captain
Captain
Messages : 1489
Enregistré le : 16 juin 2005 22:38
Contact :

Message non lu par admin » 16 févr. 2010 20:07

Il y a un juste milieu entre les bracelets de Rilsan et le cuivre pur, c'est le fil de fer rigide d'electricité dans sa gaine..Une fois le joint sec, il suffit de dénouer et de tirer un coup sec.. et le fil glisse dans sa gaine et sort tout seul.. on ne laisse que la gaine dans le joint..

C'est moins contraignant que la méthode de Devlin qui chauffe le fil avec une batterie en court-circuit avant de l'extraire du joint et le Rilsan qui est cher.. avec un petit tourillon de fil 30 ampères on en fait des coutures..

Avatar du membre
PascalM
Matelot
Matelot
Messages : 43
Enregistré le : 10 oct. 2009 14:03
Localisation : Nancy

Message non lu par PascalM » 16 févr. 2010 21:09

Décidément, les membres de ce forum sont vraiment extras. Pas de demandes d'aide qui ne restent vaines avec à chaque fois des infos vraiment intéressantes.
Le mastic-colle époxy c'est ce qu'on trouve en magasin dans deux seringues accouplées ou un autre produit et les petits plots, ils sont petits comment ?
Merci et bonne soirée
Pascal

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 16 févr. 2010 21:10

Non non. C'est tout simplement l'epoxy qui te sert au joint congé : résine + durcisseur + farine de bois. Ça a la consistance d'un Nutella.

A+

SVS

Avatar du membre
admin
Captain
Captain
Messages : 1489
Enregistré le : 16 juin 2005 22:38
Contact :

Message non lu par admin » 16 févr. 2010 21:15

SVS a écrit :Non non. C'est tout simplement l'epoxy qui te sert au joint congé : résine + durcisseur + farine de bois. Ça a la consistance d'un Nutella.
Ouais mais alors le gout... :smt078

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 16 févr. 2010 21:19

On bouffe n'importe quoi et après on brade les bijoux de famille pour payer la cure... De mon temps, les officiers ne faisaient d'expériences douteuses que liquides. :wink:

Avatar du membre
pilotedebord
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 2758
Enregistré le : 25 nov. 2007 12:38
Localisation : loire-atlantique

Message non lu par pilotedebord » 16 févr. 2010 21:20

et si tu as de la farine de bois blanche, ça fait pas du nutella :shock:
c'est en faisant qu'on devient faisou

Avatar du membre
admin
Captain
Captain
Messages : 1489
Enregistré le : 16 juin 2005 22:38
Contact :

Message non lu par admin » 16 févr. 2010 21:24

SVS a écrit :On bouffe n'importe quoi et après on brade les bijoux de famille pour payer la cure... De mon temps, les officiers ne faisaient d'expériences douteuses que liquides. :wink:
Oh le perfide ... :D

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 16 févr. 2010 21:26

PascalM a écrit : et les petits plots, ils sont petits comment ?
Tout petits. 1 ou 2 mm d'épaisseur pour deux panneaux à angle droit. On leur demande juste d'être aussi solides que les ligatures que l'on va prochainement retirer. Personnellement, parce que je suis un perfectionniste chronique, je fais un tout petit ruban qui va d'une ligature à la suivante. Mais le genre "krotte de hamster" doit fonctionner tout aussi bien...

A+

SVS

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 16 févr. 2010 22:42

Coome dit le cap'tain, le fil électrique monobrin dans sa gaine, c'est le top!! Le 1,5 suffit largement, du 2,5 si forte contrainte.
Et dessus, tout le joint congé d'une traite. C'est hyper facile de retirer le fil de cuivre, et la gaine peut rester dedans sans souci.
Attends, Sion! Allah marche!

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 16 févr. 2010 23:33

Moins cher que le fil électrique, le fil à linge, gainé lui aussi...

Avatar du membre
daniel801
Matelot
Matelot
Messages : 49
Enregistré le : 05 mars 2009 18:05
Localisation : amiens - somme
Contact :

epoxy

Message non lu par daniel801 » 17 févr. 2010 09:39

Bonjour,

Personellement je scotche a l'interieur le temps de faire le joint avec un gros scotch armé bien appliqué dans l'angle.
Ca evite de trop grosse coulure si le "nutella" est un trop mou et ça participe a la rigidité de l"ensemble.
et sutout on gagne pas mal de temps en poncage

Cordialement
Daniel

Avatar du membre
PascalM
Matelot
Matelot
Messages : 43
Enregistré le : 10 oct. 2009 14:03
Localisation : Nancy

Message non lu par PascalM » 17 févr. 2010 11:58

Bonjour et merci de l'info.
J'avais pensé au coup du scotch mais j'avais peur que ça ne soit pas assez solide. Donc, tu scotches à l'extérieur de la coque, tu enlèves les ligatures et tu fais d'un seul tenant des joints que tu recouvres tout de suite de tissu. C'est ça?

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 18 févr. 2010 20:45

moi j'aime bien ma méthode :
Image
une spatule souple de carrossier et un peu de doigté . Cela permet d'ajuster le rayon au feeling .

J'aime pas le fil de cuivre . Impossible de le couper à ras . Bouzille les disques de ponceuse et les outils coupants, fait des bosses au ponçage et marque le contreplaqué .
Les colliers rilsan ne coûtent pas très cher et sont faciles à couper ou déposer . Avec la pince adhoc, c'est encore mieux .

Avec des colliers :
- utiliser des colliers de 3 ou 3,2mm . Les colliers de 2,5 cassent facilement et s'allongent si on serre à la pince .
- les noirs semblent plus costauds que les incolores . Pourquoi ?
- diamètre du trou : 1.2 à 1,5 fois la largeur du collier .
- distance du bord du trou au bord du ctp : ça dépend du ctp avec un bon -plis fins) on peut descendre à 6-7mm, avec un ordinaire 8-10mm . L'avantage du collier rilsan est qu'il cassera avant le contreplaqué .

Si il faut vraiment forcer, fil de cuivre de 1,5² sans la gaine . Ne pas le laisser en place si on veut être tranquille ad secula secularum .

Mébon chacun peut faire comme il a envie .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
daniel801
Matelot
Matelot
Messages : 49
Enregistré le : 05 mars 2009 18:05
Localisation : amiens - somme
Contact :

Message non lu par daniel801 » 19 févr. 2010 00:34

pascalM,
non je fais un filet de 'nutella' entre 2 ligatures en arasant au droit du cp
je laisse polymeriser puis j'enleve les ligatures et fait ensuite la totalite + bande de verre.
le scotch ne sert qu'a eviter la coulures et la fuite d'epoxy si l'ajustement entre les panneaux est un peu lache.

Voilou

Daniel

Avatar du membre
phvaud
Corvettard
Corvettard
Messages : 439
Enregistré le : 25 mars 2007 12:19
Localisation : centre

Message non lu par phvaud » 19 févr. 2010 23:08

Heu.. dis Alien,

Belle photo!, ...mais c'est quoi le machin blanc dessous?(dessous le poxy, bien sür)
vive le vent, le grand vent....

Avatar du membre
daniel801
Matelot
Matelot
Messages : 49
Enregistré le : 05 mars 2009 18:05
Localisation : amiens - somme
Contact :

Message non lu par daniel801 » 20 févr. 2010 08:11

Bonjour,
Ce doit etre 2 bandes de scotch afin de bien délimiter l'emprise du joint conges et les debordements d'epoxy
encore une truc pour éviter le poncage

Daniel

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 20 févr. 2010 13:00

daniel801 a écrit :Bonjour,
Ce doit etre 2 bandes de scotch afin de bien délimiter l'emprise du joint conges et les debordements d'epoxy
encore une truc pour éviter le poncage

Daniel
Précisons que, pour que ce soit intéressant, ces bandes de scotch doivent être retirées après la première phase de polymérisation, et avant durcissement complet . Sinon, on perd tout le bénéfice de l'opération ..
Attends, Sion! Allah marche!

Avatar du membre
phvaud
Corvettard
Corvettard
Messages : 439
Enregistré le : 25 mars 2007 12:19
Localisation : centre

Message non lu par phvaud » 20 févr. 2010 21:37

OH? ..Candide!.
Ben voila tout est dit.
vive le vent, le grand vent....

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 20 févr. 2010 21:44

Ben quoi ...? Tu te posais pas ce genre de question, toi, au tout début?
Si si, cherche dans tes très lointains souvenirs ...
En tout cas moi oui .. Et même encore aujourd'hui, les questions vachement basiques, parfois je cale ...
Attends, Sion! Allah marche!

Avatar du membre
phvaud
Corvettard
Corvettard
Messages : 439
Enregistré le : 25 mars 2007 12:19
Localisation : centre

Message non lu par phvaud » 21 févr. 2010 00:01

Dis donc DOM, tu ne m''a pas habitué à ça??!!.
Bien sur que je me les posais et je n'ai pas besoin d'aller si loin dans mais souvenirs d'ailleurs ,moi aussi même des questions basiques, je me pose.
.
.
E t c'était ma maniére a moi de faire avancer le shimiliblick.
......D'ailleurs la question piége c'est moi la posée.
Et j'imaginais une réponse du maitre, documentée et tout et tout.
M'enfin?(lagaff)Aller :smt054
vive le vent, le grand vent....

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 21 févr. 2010 11:08

Oups! ah oui, c'est vrai ... c'est toi qu'a posé la question ...
Je croyais que tu me traitais de candide, mon sang bouillonnant n'a fait qu'un tour ... Candide, moi, et alors ...??
Comme quoi, tu vois, la communication... Le 21 ème siècle a encore beaucoup à développer ...
Donc, c'est toi, le candide ... et alors??? C'est vachement important, un candide!
Attends, Sion! Allah marche!

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2397
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Message non lu par wedell » 21 févr. 2010 14:37

En Inde, le candide nait roux.
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 21 févr. 2010 20:26

wedell a écrit :En Inde, le candide nait roux.
Et comment dine le Sar ?
des solutions simples pour se compliquer la vie

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 21 févr. 2010 20:53

alien a écrit :
wedell a écrit :En Inde, le candide nait roux.
Et comment dine le Sar ?
Oh là là! Comment voulez-vous rester belge et la tête haute dans un environnement pareil ?
Attends, Sion! Allah marche!

Répondre