Epoxy: Dosages des petites quantités, stoechiométrie.

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Epoxy: Dosages des petites quantités, stoechiométrie.

Message non lu par Eau douce » 01 janv. 2010 21:52

Salut,

Un pinceau pris dans la banquise...

Le moulage d'une tasse à café en plastique ?
Une oeuvre d'art ?
... Ou le gaspillage pur et simple ?

Image
[/img]

Comme vous avez déjà pu le remarquer, je fais mes premières expériences de chimie amusante avec la résine époxy.
Sur l'emballage de ma boîte de chimie reçue pour Noël de tonton Sico, c'est marqué que c'est exclusivement réservé aux professionels.
Hum... Sur le plan gustatif, j'aime bien ce petit goût d'amandes amères que ça donne au café...


La question de la quantité à préparer:
Bon, j'ai encore de la peine à juger la quantité de résine à préparer par rapport au collage à effectuer... mais j'espère bientôt réussir à m'améliorer.

Une chose que j'ai déjà apprise:
Il vaut mieux avoir un tout petit peu trop de résine que pas assez !
Tout l'art réside donc dans le dosage du "trop".


La question du dosage des petits volumes:
Un autre problème pour moi réside dans le dosage des PETITES quantités. (car je fais des PETITES expériences)

Ma balance a une résolution maximale de 1 gramme.
Donc, quand je pèse 4 grammes de durcisseur, je pourrais me trouver dans l'erreur de presque un gramme... ce qui fait presque 25% du poids total !

J'ai donc essayé le dosage volumétrique pour les petites quantités.
Les sereingues, ça me paraissait être la bonne idée, mais il faut pas utiliser d'aiguille, parce que même avec la plus grosse, ça ne passe pas en raison de la viscosité importante des produits.
Ok, alors sans aiguille:
Mais c'est une belle sal...... !
Il faut tremper le cul de la sereingue dans le jus pour être sur de ne pas avoir de bulles, ce qui fait que l'on se retrouve avec des sereingues dégoulinantes qui gouttent partout et au final, on est pas plus sûr des dosages entre bulles gouttes et dégoulinures.

Quel est donc le secret des dosages homéopathiques ?

Faut-il faire deux pâtés sur un bout de plastique et juger à l'oeil comme pour l'Araldite ?

Avez vous connaissance d'une canule ou une très grosse aiguille à mettre au bout d'une sereingue ?

Y'a un autre autre truc ?


Bonne année à tous !

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

phil_d
Pilotin
Pilotin
Messages : 117
Enregistré le : 14 nov. 2006 12:21
Localisation : Calais

Message non lu par phil_d » 01 janv. 2010 22:40

Le top pour des petites doses c'est d'utiliser les seringues pour les dosages de médicaments des bébé (advil par exemple) mais pour cela il faut commencer par faire des bébé!!!

Pour ce qui est du dégoulinage, essui simplement la seringue avec un chiffon avant de la mettre dans ton pot de mélange.

Enfin pour la précision pour des petites quantités je trouve plus simple de doser en volume plutôt qu'en poids. (attention les proportions ne sont pas les mêmes)

J'espère que ça t'aide.
Phil

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 01 janv. 2010 23:41

En principe, sur bateaubois, on fait pas de bateau à l'époxy en-dessous de 10m, donc ... les petites quantités ..
A mon avis dans le matériel de modélisme, y doit y avoir des idées à prendre ... Y a plein de sites spécialisés ..
Sinon, en pharmacie, à l'époque de nos grands-pères ... Je sais, pour l'avoir vécu enfant, que la fabrication des coupes pour microscope, en médecine, passait par la manipulation très précise de blocs de résine ... Mais laquelle était-ce? Ca remplaçait la parafine dans certains cas ...
Modifié en dernier par domhaumont le 02 janv. 2010 13:06, modifié 1 fois.
Attends, Sion! Allah marche!

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 02 janv. 2010 09:13

Ne pas hésiter à se tourner vers les seringues vétérinaires pour gros animaux : les contenances et les aiguilles sont plus grosses et suffisantes pour l'époxy.

Mais enfin, cela m'est arrivé de faire des dosages 4 g de résine / 1 g de durcisseur, avec une prise et une résistance convenable... Et je ne pense pas que l'on réalise des collages structurels avec de telles quantités...

Pour terminer, je ne suis pas d'accord avec toi : Il faut mieux réaliser des petites doses de résine (exemple : 100 g par 100 g), sinon, c'est l'assurance d'en gâcher une quantité non négligeable (et ça fini par coûter cher...), d'autant que le "pot life" (la durée de vie du mélange dans le pot) se réduit de façon inversement proportionnel à la quantité produite. Le fait de rajouter des charges réduit encore le pot life.

Au passage, je pense que se poser trop de questions existentielles sur l'utilisation des résines est la meilleurs façon de retarder la construction du navire ou de ne pas le construire du tout... Lance-toi, bon sang, tu apprendras sur le tas en faisant des honneries, comme tout le monde, sauf qu'à la fin de l'expérimentation, le bateau sera terminé.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
penn ard
Mousse
Mousse
Messages : 13
Enregistré le : 26 nov. 2009 21:58
Localisation : bayeux 14

Message non lu par penn ard » 02 janv. 2010 17:11

fais bien attention car le ratio n est pas le meme en volume que celui en poids eh oui la densite n est pas la meme dans les 2 pots
mais le meilleur reste quand meme une balance a 0.1g qui coute dans les 60 euros comme la mienne avec ca tu prepare tout
bon courage pour tes essais
mais le meilleur essai reste la construction pour de vrai

corto
Mousse
Mousse
Messages : 11
Enregistré le : 22 nov. 2009 19:30
Localisation : Bordeaux

Message non lu par corto » 02 janv. 2010 18:59

Salut,
Je prends le bateau en route car je me posais les mêmes questions.
Pour des quantités plus grande (de 100 à 500gr), est ce que les pompes à dosage montées sur les bidons sont suffisament précise ?
Faut-il les nettoyer régulièrement ?
Qu'elle est la méthode la plus pratique ?
A bientôt
Tchao-tchao.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 02 janv. 2010 20:47

les (grosses) seringues fonctionnent (sans aiguille) tant qu'on ne les nettoie pas .
Si on les nettoie avec un solvant, les graduations s'effacent, le joint gonfle et elles se bloquent .
Chez Gamm Vert on trouve des seringues pour vacciner les moutons . Elles sont en polystyrène cristal et fondent dans les solvants .
Les minipompes fonctionnent pas trop mal quand elles sont neuves après ... précision très relative .
Dosage en poids pour de faibles quantité ? Faut une bonne balance et pas avoir peur de la souiller . Faut aussi pouvoir verser délicatement car s'arrêter au gramme près ?
Le dosage en volume est quand même plus simple . Dans les régions vinicoles on trouve facilement tout ce qu'il faut pour la chimie : récipients gradués de toute taille et toute forme, en polypropylène, en verre, ... avec les graduations gravées .
A défaut, prendre une grosse seringue neuve (pas chez le pharmacien, boutiques de matériel médical ou coop agricole), graver au cutter ou au fer à souder les graduations . Après deux ou trois emplois, elle sera inutilisable . La nettoyer, jeter le piston, boucher le trou de l'aiguille et l'utiliser comme un récipient gradué .
Reste à régler dans tous les cas le problème métaphysique de la goutte résiduelle dont on connait ni le poids ni le volume et qui met un quart d'heure à descendre !
des solutions simples pour se compliquer la vie

corto
Mousse
Mousse
Messages : 11
Enregistré le : 22 nov. 2009 19:30
Localisation : Bordeaux

Message non lu par corto » 02 janv. 2010 21:51

Je te remercie,
Donc dosage en volume, recipient gradué (je suis en plein milieu des vignes !)
Je sais qu'il faut être précis mais tout de même la résine doit bien supporter une (petite) marge d'erreur ?
Tchao-tchao.

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 03 janv. 2010 00:16

Salut

Merci à tous pour ces précieux renseignements.

Je vais me trouver une balance plus précise, des seringues, et éventuellement voir les doseurs pour bébé genre Advil.
Lance-toi, bon sang, tu apprendras sur le tas en faisant des honneries,
A vos ordres, comm'dant sly !
J'exécute !


Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

domhaumont
Chef de bord
Chef de bord
Messages : 972
Enregistré le : 03 avr. 2006 18:54
Localisation : Houndodji - Cotonou - Bénin

Message non lu par domhaumont » 03 janv. 2010 00:52

Eh voilà, Wedell n'est pas intervenu, ça nous fait donc un époxyfieur de plus!
Attends, Sion! Allah marche!

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 03 janv. 2010 01:14

Salut,

Je vais devoir obéir à sly...
Mais, pour ce qui concerne l'epoxy, je n'ai rien fait d'autre que des expériences de chimie amusante...

Je répète ce que j'ai récemment déclaré au troquet du port en buvant une bière avec wedell: Je n'ai pas encore choisi ma religion !

Santé !

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

phil_d
Pilotin
Pilotin
Messages : 117
Enregistré le : 14 nov. 2006 12:21
Localisation : Calais

Message non lu par phil_d » 03 janv. 2010 01:24

domhaumont a écrit :En principe, sur bateaubois, on fait pas de bateau à l'époxy en-dessous de 10m
Pouquoi 10m?
On fait bien des optimists en cousu collé époxy, à l'inverse certain refuserai de construire même des bateau de 15m avec de l'epoxy...

Phil

Avatar du membre
jfrancois
Corvettard
Corvettard
Messages : 477
Enregistré le : 30 juin 2006 10:50
Loisirs : bois dans tous ses états
surtout s'il est rond ou qu'il flotte
Localisation : manosque

Message non lu par jfrancois » 03 janv. 2010 10:17

Bonjour
faire un bateau bois epoxy en préparant 4gr par 4 gr .......... Ben...... faut avoir le temps.
pour moi c'est 40gr de résine minimum . ça donne 60gr préparé.
et pour ne pas gacher , j'ai toujours un bout de bois utilisable pret à recevoir le surplus de préparation.
donc pas de gachis.
je fais tout à la balance électronique ( précision 1gr . 30euros chez le clair )
la tare est faite pot vide puis refaite après pesé de la résine pour le durcisseur.
je me suis fait un tableau des poids pour chacune de mes quantités
de 60gr au total jusqu'à 500 gr maxi
travaillant seul je n'en fais pas plus à la fois.
j'ai construit mon voilier avec les pompes de tonton sico .
c'est très bien pour les grosses quantités ( strat de la coque par exemple ) mais si on ne s'en sert pas quelques temps , elles se bouchent.
1 pompe par récipient bien sur et la quantité est distribuée automatiquement.
mais attention s'il y a des bulles d'air dans les pots. ça fausse les mélanges en faisant des gros prouts !!
je préfere maintenant le mélange au poids. plus précis et plus rapide .
bon Epoxy 2010
JF
quand je réalise une belle manœuvre c'est que j'ai foiré quelque part.

un vieux rocher est toujours plus solide qu'un bateau neuf .

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 03 janv. 2010 13:47

Lu quelque part, (je suis fainéant, je ne vais pas tout réécrire !)
sly a écrit : Je pense que le mieux, c'est la balance Roberval avec des "poids" adaptés : exemple, pour ma résine, c'est 100 gr de résine et 40 gr de durcisseur.
Alors, tu fais des paquets de vis (ou de clous ou ce que tu veux...) avec du scotch. Ex : 5 vis / 2 vis, 10 vis / 4 vis, 20 vis / 8 vis, 40 vis / 16 vis etc...

Ensuite, tu mets sur le plateau le même pot que celui dans lequel tu fais ton mélange (exemple Calin de Yoplait 1kg) et tu mets ton "paquet" de 40 vis.... Tu verse la résine dans le pôt sur l'autre plateau jusqu'à l'équilibre... puis tu rajoutes ton "paquet" de 16 vis.... et tu verses le durcisseur jusqu'à l'équilibre...

C'est très pratique, très précis (le poids du scotch est négligeable), pas de risque d'erreur, et la balance est indestructible.
puis, pour être complet...
SVS a écrit :100% d'accord avec Sly. Une balance de Roberval coûte 10€ dans un vide-grenier.

Un dernier truc sur le pesage (dans le cas de la balance de Roberval) : mettre d'abord le durcisseur dans le récipient, puis la résine. La logique est que l'on met toujours un peu plus que l'on ne devrait (les quelques dernières gouttes qui tombent en trop). Si l'on commence par la résine, le "un peu trop" compte 3 ou 4 fois plus par rapport au durcisseur qui arrive derrière. On risque donc de sous-échantillonner le durcisseur. Dans la séquence inverse, c'est beaucoup moins grave.
Enfin, tout plein de bon conseil là...

http://www.bateaubois.com:8080/fora/viewtopic.php?t=957
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 03 janv. 2010 15:50

Ca m'arrive d'en faire des petites quantités pour une pinaille.

Pour les petits volumes :
- avec le temps, en préparant des 33 + 11 gr, j'ai progressivement pris le compas dans l'oeil, et je suis capable dans trop de soucis d'évaluer 1/3 de gramme à l'oeil. En trois coups de cette unité je fais monter le poids d'1gr. Pour apprendre, observer et mémoriser la quantité qui fait passer d'un unité à une autre. Je m'explique : je viens tout juste de passer à 4 grammes. Je pompe par très très petites quantités que j'observe jusqu'à ce que ça vienne tout juste de passer à 5. J'ai visualisé 1gr et je suis capable de visualiser 1/3 de cette quantité.
- ca permet de faire grosso modo un 3,3gr et 1gr. Comme dit Sly dans ces quanités on n'est pas dans du structurel. Mai sen général j'essaie de ne pas descendre en dessous de 10gr, par exemple 10gr résine + 3,3gr durcisseur.
- j'ai des pompes sico, non pas pour le volume ni pour le poids, mais parce qu'on peut verser à une goutte près et bien visualiser. Pour le reste une fois sur 2 elles se désamorcent. Quand j'en change (très rarement), j'enroule le tube qui va au fond avec du Duct tape car elles ont tendance à se fendre à cause de la viscosité et de la pression.

A défaut de pompe je prendrais aussi les pipettes pour Doliprane, Advil etc.. pour les enfants, en marquant une pour le durcisseur et une pour la résine (ne pas les mélanger). Les garder au sec et à bonne température pour éviter humidité et cristalisation de la pipette "durcisseur". Ca se démonte facilement, donc ça nettoie très bien. Si nettoyage, j'essuie et je j'essaierai vinaigre blanc ou alcool à brûler. Mais encore une fois, à l'oeil c'est bien plus simple et assez précis (pour une fois que je fais quelque chose de simple!)

Comme Sly, 100gr est un max, j'ai fait une fois 150gr. Ca c'est quand je suis seul. Pour une strate à 2 si je fais le chimiste je fais par 200gr que je verse dans un demi bidon de lessive coupé par la tranche.

Bon patouille,
Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

corto
Mousse
Mousse
Messages : 11
Enregistré le : 22 nov. 2009 19:30
Localisation : Bordeaux

Message non lu par corto » 03 janv. 2010 18:45

Bonsoir,
Merci à tous pour ces conseils.
Maintenant faut se jeter à l'eau...
Tchao-tchao.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 03 janv. 2010 19:40

pour de petites quantités, à vrai dire, j'utilise de l'araldite :D
des solutions simples pour se compliquer la vie

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 04 janv. 2010 09:54

Maintenant faut se jeter à l'eau...
Surtout pas, l'epoxy n'aime pas ! :lol: :roll:
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 04 janv. 2010 22:07

Salut,
pour de petites quantités, à vrai dire, j'utilise de l'araldite
Ah ?!... je dois prendre ça comment ?

C'est du sérieux ou c'est une blague ?

Parce que... personellement, et jusqu'il y a peu de temps, je n'ai utilisé QUE de l'araldite du placard à balais ... mais je ne comptais plus en racheter puisque j'ai reçu des trucs de tonton Sico.

Je ne comprens plus rien...

Ils sont fous ces tartineur d'époxy !

Nico
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 05 janv. 2010 07:36

Toujours avoir un tube d'Araldite pour réaliser de petits collages.

Pour le reste, en général, on prépare plusieurs bouts de bois à coller avant d'attaquer la préparation de sa "dose" (tel le junky moyen...).
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 07 janv. 2010 15:26

D'ailleurs, l'aradite, c'est de... l'époxy.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 07 janv. 2010 20:01

en plus, avec la version rapide, un pt'tit tour sur le radiateur ou dans le four de la cuisinière électrique thermostat 1 (50°c) et en deux heures c'est usinable .
Quand on a juste une bricole à coller, c'est plus économique que de gâcher 50 ou 100g de résine .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 08 janv. 2010 22:03

Ah ?!

J'ai cru que c'était une blague !

C'est enregistré !



Eau Douce
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

Répondre