Red Cedar Carbone Epoxy

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Red Cedar Carbone Epoxy

Message non lu par Bernard » 10 sept. 2009 21:58

Quelqu'un a-t-il déjà tenté pour des espars le composite Red Cedar Carbon Epoxy ? Si oui, toutes infos et retours d'expériences bienvenus. Je sais que ce n'est pas gentil, mais je ne peux malheureusement pas en dire beaucoup plus, j'ai signé un accord de confidentialité avec l'architecte...

Avatar du membre
admin
Captain
Captain
Messages : 1489
Enregistré le : 16 juin 2005 22:38
Contact :

Message non lu par admin » 11 sept. 2009 07:33

C'est assez courant pour des coques de compétition, mais jamais vu d'espars faits avec cette méthode.. :?:

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 11 sept. 2009 09:56

Si si, ça existe. Je l'ai déjà vu chez lui, par exemple : http://www.sponbergyachtdesign.com/Copernicus.htm

petitejane
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 282
Enregistré le : 03 juil. 2005 18:25

Message non lu par petitejane » 11 sept. 2009 11:38

Bonjour,
Les mats de mon Duo 800 sont en red cedar/ verre/carbone/epoxie mais je n'en dirais pas plus...confidentiel/secret/perso.
Cordialement
Alain

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 11 sept. 2009 13:05

On pourrait quand même savoir le type de gréement ?

En ce qui me concerne, je ne vois pas l'interêt d'un mat plein, et un certain nombre de désavantages... poids, drisses extérieures, risque de reprise d'humidité de "l'ame"...

Réaliser un tube n'est finalement pas si compliqué (voir http://www.chemineaucomposites.com/affi ... hp?id=0124 ) Il suffit de trouver un mandrin adapté, de l'entourer d'une feuille de mylar, d'enrouler le carbone mouillé à l'epoxy. On termine avec du tissus d'arrachagee bien serré, puis on enroule un mylar en bande pour terminer.

L'autre solution pour des espars cylindriques est d'acheter des tubes industriels pultrudés, et de renforcer aux endroits ou cela est nécessaire. C'est ce que je fait actuellement. Je mettrai très bientôt des photos des espars sur mon blog.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 11 sept. 2009 16:56

Il s'agira d'un gréement Bergström, mais il n'est nulle par question d'espars pleins...

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 11 sept. 2009 18:10

Sans rentrer dans des considérations hautement techniques, il y a une différence énorme entre les valeurs du module d'élasticité du carbone et du red cedar .
Ce qui implique (comme pour un sandwich) d'évaluer la contrainte de cisaillement dans l'interface entre les deux matériaux sous peine de les voir vivre leurs vies indépendemment .
La solution verre+carbone est sans doute un moyen d'assurer une transition progressive .
Sinon on sera amené à surdimensionner la part carbone (peaux ou renforts localisés) . Ce qui reviendra à construire un tube carbone sur un mandrin perdu en red cedar . Donc du poids inutile .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 11 sept. 2009 20:14

Mon cher Alien, c'est bien ce genre d'inquiétude que j'ai...

Avatar du membre
ronanm
Capitaine de bateau lavoir
Capitaine de bateau lavoir
Messages : 606
Enregistré le : 12 nov. 2006 12:27
Loisirs : architecture navale
Localisation : Bretagne nord
Contact :

Message non lu par ronanm » 11 sept. 2009 21:11

Je ne connais pas les gréements "modernes" en bois. Mais pour des gréements traditionnels, on doit se méfier comme de la peste du red cedar: sa résitance à la compression est excellente, mais sa résistance en flexion est déplorable! un tel poteau, même de fort diamètre (c'est très léger, on peut y aller!) se tient raide comme la justice et là, tout va bien. Puis, un jour, il y a plus de mer ou on souque le bateau, l'espar commence à cintrer et... ne s'arrête plus! rupture assurée.
Associé à du carbone, on va augmenter la raideur, ça fléchira moins ou même ça ne fléchira pas si l'épaisseur de carbone est suffisante...
Mais, si elle est suffisante, pourquoi garder du red cedar à l'intérieur? Pour qu'on voit du bois le jour où ça casse? pour l'isolation thermique des drisses?
le moteur, tu le gardes, c'est une sécurité. Mais l'hélice, tu la vires, ça freine trop!

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 12 sept. 2009 08:56

Bernard a écrit :Il s'agira d'un gréement Bergström, mais il n'est nulle par question d'espars pleins...
Dans ces conditions, je ne vois pas l'interêt de combiner du carbone et du red cedar. Je pense qu'il vaut mieux réaliser un mat tout carbone, ou éventuellement verre/carbone ce qui alourdira mais le rendra plus tolérant au choc, notamment. Sur un gréement Bergström, attention à la compression sur le tube, qui devrat être un peu plus échantillonné que sur un gréement en tête classique avec pataras.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Bernard
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 202
Enregistré le : 03 mars 2006 19:41
Localisation : Belgique
Contact :

Message non lu par Bernard » 13 sept. 2009 00:15

Je pense que cette histoire va finir en tout carbone... Je vais d'abord essayer sur une petite pièce pour moi, histoire de voir si c'est maîtrisable...

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 13 sept. 2009 09:39

Ne pas hésiter à renforcer en mixte verre/carbone dans les zones de poinçonnement : vis de mulet, anneau de tangon, barre de flèche, et dans les zones avec risque de choc : pied de mat (passage du mousqueton de foc, même s'il faut éviter d'en mettre...)
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Répondre