Taux d'humidité et epoxy

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
perry
Matelot
Matelot
Messages : 22
Enregistré le : 17 avr. 2009 17:40
Localisation : Toulouse

Taux d'humidité et epoxy

Message non lu par perry » 14 mai 2009 10:22

Bonjour,

Je vais bientôt passer à la phase des joints congés mais je me suis apperçu avec mon hygromètre que mon garage est en ce moment autour des 80%.
Est ce un problème : la notice préconise un taux inférieur à 70%. Puis je venir à bout de cette humidité avec des déshumidificateur par dessication.

Merci d'avance pour vos conseils
Veux tu monter dans mon bateau ?

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 14 mai 2009 13:59

Normalement, en chauffant, jusqu'à 22 23°C, tu devrais pouvoir faire descendre le taux d'humidité relative, et tes collages ne prendront que mieux. En ce qui me concerne, sauf en plein été, je chauffe toujours un peu car sinon, j'ai 18 19 °C et c'est un peu juste pour les collages. Sinon, ne pas hésiter à bien aérer le garage dans les périodes sèches avec 2 ou 3 jours de beau.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 14 mai 2009 20:47

Bonsoir,

Mon expérience est que c'est un vrai problème, oui !

Ça peut paraître dingue au premier abord, mais j'ai constaté que ma résine "flashait" presque systématiquement les jours d'orage...

Ça dépend peut-être aussi de la marque (j'utilise de l'Epiphen, pas la Sicomin du bateauboisien qui se respecte).

La condition d'utilisation idéale est une fin d'après midi (température descendante) d'été ensoleillé.

Pour de petites quantités, c'est pas très grave. Mais quand tu te retrouves au milieu du collage du pont, avec les noix de colle déjà posées sur le liston qui se mettent à fumer et, quelques secondes plus tard, doivent être retirés au burin, tu commence à respecter les conditions d'utilisation indiquées sur la notice...

Autre condition d'utilisation SUPER importante : ne JAMAIS, mais alors JAMAIS, refaire de la résine dans un récipient qui vient d'en contenir (et qui contient donc des résidus en cours de polymérisation).

A+

SVS

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 15 mai 2009 21:16

Pour ma part le garage ne descendait presque jamais en dessous de 70% sauf en gardant grand ouvert et donc avec les aléas de la météo. J'ai donc investi dans un absorbeur electrique de bas de gamme en promo d'une GSB et depuis je suis entre 46 et 60% max.

Effectivement en chauffant un peu on redescend un peu le taux, de plus en arrêtant de chauffer juste avant on favorise l'imprégnation.

En récipients je collection les bidons de lessive coupés sur la tranche ce qui permet de préparer la résine par 150gr sans trop de risque d'exothermie, sinon pour les doses de 30 à 50gr (quantité idéale de progression du joint congé) je prends les fonds de bouteille de lait. On peut réutiliser une fois bien sec, le fonds de résine vient tout seul, on essuie bien la poussière et roule ma poule.

Exemples ici :

Image
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

perry
Matelot
Matelot
Messages : 22
Enregistré le : 17 avr. 2009 17:40
Localisation : Toulouse

Il a fait beau

Message non lu par perry » 19 mai 2009 13:38

Tous tes pots ca me dit quelque chose; J'en ai fiat une super conso ce week-end. Pour ce qui est de l'humidité il a fait beau et elle est natrurellement tombée à 60 %. Tout va bien.
Veux tu monter dans mon bateau ?

Avatar du membre
grenouille
Bosco
Bosco
Messages : 64
Enregistré le : 04 janv. 2008 17:18
Localisation : Finistere sud
Contact :

Message non lu par grenouille » 23 oct. 2009 18:57

J'ai de l'epiphen re 4010 avec le durcisseur de 4023,
je ne trouve pas la température et l'hygro d'utilisation,
est ce que qq'un utilise la même?
merci

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 23 oct. 2009 19:13

Bonsoir,

Qu'à répondu Charles ACS à ton mail ou à ton téléphone ? Effectiment pas de notice technique sur leur site, ni chez Resoltech pour ces références. Je commencerai par ça.

Mais comme généralement tu peux considérer qu'en dessous de 15° ça va prendre du temps, qu'en dessous de 12° faut éviter, et que près de 70% d'hygro ou plus là c'est risqué, essaie de t'organiseur (chauffage, tente, deshumidificateur) pour rester en dessus de 15° et au dessous de 65% d'hygro.

Patrick
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 23 oct. 2009 19:59

J'utilise l'Epiphen, et je confirme son extrême sensibilité à l'humidité.

A+

SVS

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 23 oct. 2009 20:05

faut chercher un peu les enfants !
http://www.resoltech.com/IMG/pdf/BOSTIK.pdf
page 21
C'est une résine sans problèmes majeur .
Facile à utiliser et assez fluide .
Avantage, le durcisseur étant d'une couleur foncée la qualité du mélange s'apprécie facilement .

En ce qui concerne l'humidité de l'air, le problème est en fait le risque de condensation .
A 70% d'HR, il n'y a aucun risque à appliquer de la résine sur un support dont la température est supérieure ou égale à celle de l'air .
En revanche, si le support est plus froid et/ou que la température descend, il y a un risque de condensation .

Cette condensation est dangereuse tant que la résine est encore poisseuse (polymérisation incomplète) .

Donc, il suffit d'un petit coup de chaud pendant la période critique pour éviter le problème .

Mais ... quand on imprègne du bois, si on chauffe après avoir appliqué la résine, les microbulles d'air présentes dans les canaux du bois se dilatent et forment des bulles à la surface du revétement .

Donc ... chauffer avant et avec modération .

L'idéal est de travailler à température et humidité stabilisées .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
grenouille
Bosco
Bosco
Messages : 64
Enregistré le : 04 janv. 2008 17:18
Localisation : Finistere sud
Contact :

Message non lu par grenouille » 23 oct. 2009 21:05

alien a écrit :faut chercher un peu les enfants !
http://www.resoltech.com/IMG/pdf/BOSTIK.pdf
page 21
j'avais trouvé cette doc, mais elle ne donne pas ces informations :wink:

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 23 oct. 2009 22:52

J'aurais dû être plus précis :

1. C'est une très bonne résine. Je l'utilise depuis 3 ans, avec d'excellents résultats

2. La sensibilité à l'humidité, c'est dans le pot. Lorsque l'air est trop humide, elle flashe presque à coup sûr. Avantage, il y a souvent un signe avant-coureur : il arrive que le durcisseur "fume" tout seul lorsqu'on ouvre son bidon. Lorsque ça arrive, on referme, et on va travailler sa technique du tricot au coin du feu.

3. Attention aux charges : si la farine de bois ou les microsphères ne sont pas parfaitement sèches - prffttt ! Ça part d'un coup et on a perdu tout le pot de résine que l'on vient de préparer amoureusement. Pour me prémunir contre ce risque, je garde mes charges dans la chaufferie...

A+

SVS

Répondre