Choix d'une charge pour joint congé

Discussions sur l'utilisation de l'epoxy dans la construction amateur.

Modérateurs : admin, Modérateurs

Répondre
perry
Matelot
Matelot
Messages : 22
Enregistré le : 17 avr. 2009 17:40
Localisation : Toulouse

Choix d'une charge pour joint congé

Message non lu par perry » 12 mai 2009 18:48

Je suis entrain de faire ma commande pour la résine.

J'hésite entre deux matériaux pour la charge :
- la microsphere de verre creuse
- la fillite (microsphères d’alumine)
- la microfibre de cellulose

J'ai mis les descriptions du site internet ci dessous. Est ce que ca vous dit quelque chose ?

Merci d'avance pour les conseils,

MICROSPHERES DE VERRE

Microsphères de verre creuses. Densité 0.13.

Donne une couleur blanche à la résine.

Essentiellement utilisées pour réaliser des joints congés, des enduits légers et pourn alléger des bétons de résine en remplaçant un volume de charge de densité 2,5 par le même volume en densité 0,13, ce qui allège un peu le béton résine/poudre de marbre.

RUN CORN ®

Fillite (microsphères d’alumine). Densité 0.5.

La version "économique" des microsphères de verre. Produit gris permettant d'obtenir des mélanges de coulée de densité 0,6 / 0,8.

Souvent utilisé avec les résines polyuréthannes (G26 par exemple)


CELLULOSE

Micro fibres végétales pour charger les époxys (masticolles et joints congés).

Egalement appelées "fibres de coton" "flock de coton"ou "fibres végétales", elles permettent de réaliser des joints-congés époxys entre panneaux de bois qui se révèlent être de véritables soudures !
Veux tu monter dans mon bateau ?

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 12 mai 2009 19:23

j'utilise de la cellulose pour les joints-congés et de la silice colloïdale (pour faire tenir les joints-congés au plafond...). Attention à bien mélanger la cellulose, et à ne pas trop en mettre, car le joint-congé devient alors difficile à lisser.
Modifié en dernier par sly le 12 mai 2009 20:36, modifié 1 fois.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 12 mai 2009 19:42

Il faut distinguer les charges structurelles de celles qui ne le sont pas. Les microfibres (farine de bois) sont structurelles et permettent d'effectuer des collages et joints congés solides. Seul inconvénient : le mastic ainsi formé est très dur (ben oui, justement !) et donc difficile à poncer. A contrario, les charges basse densité (microsphères) se poncent facilement, mais offrent de bien moins bonnes qualités mécaniques. A réserver donc aux enduits.
La silice colloïdale est un gélifiant, combinable avec les charges précédentes, avec comme seule utilité d'éviter les coulures.
AMHA, par ordre décroissant d'indispensabilité :
- farine de bois
- microsphères
- silice
D'une manière générale, il est bon d'avoir les deux premières. Vu le faible coût, inutile de se faire des nœuds dans la tête. La troisième est "nice to have".

A+

SVS

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 12 mai 2009 21:54

Je confirme les 2 posts. En particulier si trop de charge cellulose, le joint congé est un peu grumeleux et si on doit le poncer prévoir kek gouttes de sueur, alors qu'à l'inverse en enduit la charge billes de verres se finit très bien, un régal, dispo en petits conditionnements.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

perry
Matelot
Matelot
Messages : 22
Enregistré le : 17 avr. 2009 17:40
Localisation : Toulouse

Merci pour les réponses

Message non lu par perry » 12 mai 2009 22:37

Merci,

Je vais prendre donc la microfibre de cellulose pour mes joints congés.

Je suppose que l'enduit sert à imperméabiliser la surface de la coque et la renforcer ?

cordialement,
Veux tu monter dans mon bateau ?

Avatar du membre
mirmily
Second
Second
Messages : 1894
Enregistré le : 07 mars 2008 23:26
Loisirs : Voile, pêche, théâtre,chant choral...
Localisation : Charente Mme (Saintes)/ Côtes d'Armor (Perros)
Contact :

Message non lu par mirmily » 12 mai 2009 23:10

Bonjour,
Non, l'enduit sert à rattraper les irrégularités. Par exemple celles dues aux renforts stratifiés. On peut aussi boucher des trous de pointes ou de vis.
Pour étanchéifier et pour améliorer la résistance au poinçonnement on peut utiliser une résine d'imprégnation.
Si on veut renforcer, il faut stratifier ( mat et/ou roving+ résine).
La farine de bois sert également à colorer la résine ou l'enduit ou le mastic.

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 13 mai 2009 10:59

on attend toujours la théorie du joint congé !
Pour certains, c'est la panacée universelle .
Pour d'autres il faut limpérativement es doubler par une bande de bibiais .
Y'en a qui posent le tissu avant que le joint ait durçi .
L'idéal serait un joint qui ait la même résistance et la même élasticité que le bois .

La fibre de cellulose (bois, coton, ...) est indispensable pour les collages .
Elle n'est pas utilisable pour enduire .
La silice est indispensable pour éviter que les joints coulent . Mais faut pas en mettre trop car c'est impossible à poncer et la surface se lisse mal .

On peut aussi acheter des mélanges tout faits .
des solutions simples pour se compliquer la vie

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 13 mai 2009 21:35

J'arme mon joint congé de bibiais pour les parties structurelles, celles où typiquement ça travaillait autour des clous galva et avec la résorcine. Pour les autres, je laisse normal.
J'applique sur mouillé comme Sly l'a décrit, comme ça ça reste une accroche chimique et pas de ponçage.
Sur le joint non armé je finis par un coup de pinceau à la résine sans charge comme un vernis.
Je ne mettrais pas de charge billes pour un joint congé, ça ne me semble pas assez solide. Fibres de bois genre woodfill.
Je ne dirais pas que c'est la panacée, mais pour le CP c'est pour moi la technique alternative à la résorcine + clous. Comme je rénove je garde juste les clous autour desquels le bois n'a pas travaillé du tout donc aucune trace noire. Tous les autres je les enlève et je bouchonne.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
donca
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 891
Enregistré le : 24 mai 2006 12:02
Loisirs : Tout ce qui flotte + voitures et motos anciennes. Ça fait déjà de quoi s'occuper...
Localisation : Bassin d' Arcachon

Message non lu par donca » 26 nov. 2009 09:54

Bonjour à tous,

Je fais remonter ce sujet car je cherche de la charge de cellulose de couleur crème. Peut on trouver cela sur le net ? Vous vous founissez où ? J' ai rien trouvé pour le moment. Merci.

Mick
Micka

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 26 nov. 2009 12:26

Bonjour Donca,

Si c'est pour de toutes petites quantités, le plus simple est d'utiliser de la sciure issue d'un ponçage. En prenant un bois sombre et tannique (chêne) en mélange avec de la farine de bois, "ça le fait".

Je n'ai jamais eu besoin de grandes quantités de charge colorée, donc je ne sais pas si on peut en acheter toute faite. Une suggestion de peintre toutefois (mon autre hobbie est la peinture à l'huile) : tu trouveras dans tous les magasins de fournitures d'artistes (genre Loisirs & Création) des pigments en poudre. En prenant une terre d'ombre brûlée (par exemple) et en l'incorporant en petites quantités à ta farine de bois, tu pourras fabriquer de grandes quantités de charge couleur crème. (Il faudra faire quelques essais pour "caler" la bonne nuance)

Les magasins de bricolage vendent aussi des pigments, à incorporer dans les bases glycéro ou acryliques. Mais ces pigments sont généralement présentés sous forme liquide, donc en suspension dans un médium dont je ne sais comment il réagirait avec l'époxy. Personnellement, j'éviterais.

A+

SVS

Avatar du membre
sly
Second
Second
Messages : 1776
Enregistré le : 30 avr. 2007 15:47
Localisation : Aix les bains / Saint Raphael
Contact :

Message non lu par sly » 26 nov. 2009 21:13

J'ai utilisé des "pigments liquides universels concentrés" de chez cass'toi'rama pour obtenir une couleur bois clair : 1 cuillerée à café de sienne brulée pour 3 cuillerée à café de blanc dans 100 g de résine + 38 g de durcisseur (Surf Clear de Sicomin) et ça marche parfaitement tant en collage qu'en joint-congés, comme me l'a confirmé le patron de 3G composites.

Cela revient beaucoup moins cher que les pigments poudre que j'avais également utilisé pour faire de la résine teinté pour l'enduction de mes ballasts.
Mmmh, tu vois, Tuco, le monde se divise en deux catégories : Ceux qui ont un pistolet chargé, et ceux qui creusent. Toi, tu creuses... An-y-An-y-An...Ouin, Ouin, Ouin...

Avatar du membre
donca
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 891
Enregistré le : 24 mai 2006 12:02
Loisirs : Tout ce qui flotte + voitures et motos anciennes. Ça fait déjà de quoi s'occuper...
Localisation : Bassin d' Arcachon

Message non lu par donca » 27 nov. 2009 09:48

Merci pour vos réponses. Je pensais trouver de la charge crème ( une fois mélangée à l' epoxy, elle s' asombrit pour venir proche de mon acajou) toute prête. Ca existe puisque j' en avais récupéré 100gr dans un chantier naval.
Micka

Avatar du membre
to
Commandant
Commandant
Messages : 2507
Enregistré le : 08 oct. 2005 15:55
Localisation : Rennes
Contact :

Message non lu par to » 27 nov. 2009 10:23

Je ne sais pas quelle teinte tu veux obtenir exactement, mais le woodfill sicomin (pas d'action) donne cette couleur-là
http://to.p.free.fr/photos/galleries/Co ... 000832.JPG
Je suis un robot. Spam spam spam spam spam spam.
Accessoirement président de l'asso, modo, webmaster.

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Quels produits choisir ?

Message non lu par Eau douce » 28 nov. 2009 02:11

Salut,

Je vais aussi devoir faire ma commande de résine pour mes collages et statifications d'un catamaran en construction cp/epoxy.
Pourriez vous svp m'aider dans mon choix, car je suis un peu perdu dans les catalogues de produits.

Plus haut, je lis la proposition de SVS:
AMHA, par ordre décroissant d'indispensabilité :
- farine de bois
- microsphères
- silice
Je souhaite maintenant traduire ceci en une commande concrète.
J'ai choisi de solliciter la maison Sicomin, pour des raisons de proximité géographique.
Mon atelier est sec et il y règne une température de 16 degrés en hiver et vers les 20 degrés en été.

Proposition de choix:

Résine: SR 5550
Durcisseur: SD 5505 ou 5503 ???

Wood Fill 250
Microballons phénoliques ou Glasscell ???
Silicell


Est-ce adéquat ?
Quel durcisseur me conseillez-vous ?
Quels microballons ?
Que valent les mélanges MixFill ?


Merci pour vos commentaires/propositions


Eau douce
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3039
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Message non lu par alien » 28 nov. 2009 09:22

durcisseurs :
il faut avoir un lent et un rapide suivant l'usage et la température .
La réaction de polymérisation est exothermique (elle dégage de la chaleur) . Les mélanges résine plus charges légères sont d'excellents isolants thermiques donc évacuent mal la chaleur et s'échauffent parfois très vite donc on préférera un durcisseur lent .
En contrepartie les revétements minces ne s'échauffent pas et sont plus lents à polymériser . Tant que la polymérisation n'est pas accomplie, ils sont sensibles à l'humidité donc on a intérêt à utiliser des durcisseurs rapides .
Cela dépend aussi de la température .

charges :
tout a déjà été dit plus haut .
Il faut trouver le compromis résistance/ponçabilité .
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 28 nov. 2009 10:00

Donc, pour être encore plus concret qu'Alien :

50% de durcisseur rapide et 50% de lent. Au début, pour les joints congés et parce qu'on est en hiver, tu taperas surtout dans le rapide. Plus tard, pour les stratifications, tu écluseras le lent.

Les charges ne sont (en général) pas chères. Prends 50% de Woodfill et 50% de microsphères (je ne connais pas la différence entre les deux que tu cites - pose la question à Sicomin). Prends un (tout) petit pot de silice comme complément pour quand tu auras gagné en expérience.

Les fournisseurs de résines sont habitués aux gens comme nous. Lorsque tu passeras ta commande (au téléphone), double-vérifie avec lui ce que nous t'écrivons aujourd'hui.

Et pour te rassurer : tu ne peux pas vraiment te planter. J'ai fait de la stratification avec de la farine de bois et des joints congés avec du durcisseur rapide ! C'est juste un peu moins pratique (à poncer dans le premier cas, à mélanger - en plusieurs fois - dans le second).

Yapuka.

A+

SVS

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 28 nov. 2009 12:48

Merci pour vos conseils éclairés

Je prendrai donc les deux durcisseurs: SD 5505 et SD 5503 OK ?

Quelqu'un aurait-il encore un conseil pour les microballons: phénoliques ou Glasscell ???


Quel est l'outillage idéal pour poncer les joints congés ?


Eau douce
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

Avatar du membre
SVS
Capitaine de Brûlot
Capitaine de Brûlot
Messages : 923
Enregistré le : 03 oct. 2006 19:20
Localisation : Bourgogne

Message non lu par SVS » 28 nov. 2009 21:50

Eau douce a écrit : Quel est l'outillage idéal pour poncer les joints congés ?
C'est...de poncer le moins possible !

Utilise une spatule arrondie pour faire un joli joint lisse dès le départ. Tu peux aussi dérouler une bande de tissu d'arrachage ou, alternativement, du film cuisine et bien "masser" ton joint avec le doigt (ganté !) Tu peux enfin, quand il est à moitié pris, passer une couche d'époxy pure par-dessus, avec un pinceau.

Si, malgré toutes ces précautions, il faut quand-même poncer, il ne reste plus que le papier de verre au bout des doigts...

Pour poncer une stratification, le meilleur outil est (AMHA) la ponceuse excentrique (la mienne est une 150mm).

A+

SVS

zygomar
Subrécargue
Subrécargue
Messages : 213
Enregistré le : 02 avr. 2007 10:47
Localisation : Annecy
Contact :

Message non lu par zygomar » 29 nov. 2009 01:04

Je fais presque tous mes joints avec du tissu d'arrachage.

Pour poncer, l'utilise une Dremel avec un polissoir à lamelles 502, il y a d'autres marques. Il faut la présenter en biais (j'ai le flexible rallonge, c'est encore mieux) et y aller tout doux et concentré pour ne pas attaquer le bois à côté, mais ça ca vite et c'est très propre. Repères le sens d'évacuation et met l'aspiration derrière comme ça la poussière de résine ne vole pas trop, et surtout masque à poussières.

J'en ai poncé un pas plus tard que ce matin comme ça, c'est une formalité et c'est très propre. Du coup j'ai abandonné les cales rondes.

Pour le Glasscell, ce sont des billes de verre mais pas creuses donc ça reste encore assez dense.

Je n'ai que de la rapide 5505 mais à 15-16° moins de risque d'exo et si plus chaud :
- étaler le "gros du pot" à destination le plus vite possible, et comme ça pas de risque
- si c'est délicat, si on n'a pas trop le coup, s'il fait chaud (plus de 20°) alors je verse dans un récipient plus plat genre bidon de lessive liquide ouvert par la tranche, bidon de lave glace, etc...

Pour la strate c'est toujours à 2 : un chimiste qui fait les mélanges à la demande, et un applicateur qui applique, imbibe, débulle et pose le tissu d'arrachage au fur de l'avancement. Le chimiste aide à poser et débuller, puis retourne à son poste. Et avec ce mode la 5505 va très bien à 20°, en durcissant plus vite que la 5503 moins de risque de farinage, blanchiement liés à un coup d'humidité.
Le Corsaire, c'est une tente canadienne 3 places qui flotte avec parfois un couteau entre les dents.

Avatar du membre
Eau douce
Pilotin
Pilotin
Messages : 154
Enregistré le : 03 mai 2009 22:45
Localisation : Le petit pays aux 175 lacs...
Contact :

Message non lu par Eau douce » 29 nov. 2009 23:26

Salut,

Je vous remercie de tout coeur pour vos conseils.

Ma commande est partie ce soir et il ne me restera plus qu'à découvrr le reste par la pratique !

Merci et a+

Eau douce
Vers les 90 litres de ballast, mais toujours sans bateau !

Répondre