TORAKA

Discussions sur les bateaux à moteur de tous types

Modérateurs : admin, Modérateurs

Avatar du membre
Marmotte
Corvettard
Corvettard
Messages : 411
Enregistré le : 07 oct. 2014 07:08
Loisirs : tout bateau , lecture marche, photo, le bois
Localisation : Monticello 20220 ILE ROUSSE et Emerainville 77184

Re: TORAKA

Message non lu par Marmotte » 11 août 2019 08:39

wedell a écrit :
10 août 2019 11:21
Il y a une confusion. Le lissage, c'est bien l'opération de faire filer une latte sur les couples et de les raboter, voire de les déplacer, de manière à obtenir une courbes harmonieuse; Mais c'est également la pose des lisses qui déterminent la répartition des bordés.
J'ignore ce que préconisent les architectes pour les constructions en époxybeurk pour ce qui est des fixations sur les couples mais je pense qu'on ne peut pas faire l'impasse là-dessus, ne serai-ce qu'un couple sur deux en alternance. Et on peut cogiter l'emplacement des vis de manière à se servir des trous pour poser les membrures ployées si il y en a.
Et j'insiste: Les clins ne doivent pas être cintrés dans le sens transversal.
point de lisse sur la construction du takara 16, mais finalement c'est peut-être bien à cause du bouchin que le décalage des clins a commencer et que j'ai vu le résultat un peu tard. C'est là le problème, l'erreur ne produit pas ses effets immédiatement mais plus tard.
to a écrit :
10 août 2019 08:35
Si tes lattes reposaient bien sur chaque couple, il n'y a pas besoin de reprendre le lissage.
Sur le plan les couples sont placés de telle façon qu'il faut raboter le bord du couple pour que le clin repose sur toute la surface du couple (big side of frame is on station frame).
Toujours sur ma construction, j'ai bordé directement sur mes couples ronds, sans tailler de facettes pour accueillir les clins. Mais il n'y a pas de bouchains vifs sur Emma.

J'espère que mon charabia se comprend quand même :oops:
ton charabia est en tout cas plus compréhensible que la traduction de Google qui me laisse de marbre Voici comment il traduit (big side of frame is on station frame : « le grand côté du cadre est sur le cadre de la station » là même en Français je ne comprend pas ce que cela veut dire. Je suis peut-être Kon, sûrement d’ailleurs mais même en cherchant à interpréter je n’avais même pas supposé un instant à« Sur le plan les couples sont placés de telle façon qu'il faut raboter le bord du couple pour que le clin repose sur toute la surface du couple.
Donc merci to de ton expertise en anglocanadien.
Bon aujourd’hui c’est un nouveau gd jour je vais essayer la méthode « adéquat, et à to et à wedell et à alien »
Et du même coup répondre à marlin car grâce à vous tous j’ai enfin compris pourquoi j’ai mer …….. dé.
On verra si çà marche…….
Il me reste 3 semaines après je retourne poser la question aux personnes concernés
alien a écrit :
06 août 2019 20:21
Dans les ateliers où je trainais dans ma jeunesse on disait toujours que les meilleurs bateaux étaient construits en bois corse.

Devinez pourquoi !

Avatar du membre
alien
Contre-Amiral
Contre-Amiral
Messages : 3035
Enregistré le : 17 oct. 2005 16:36
Localisation : Bourgogne - Île aux Moines
Contact :

Re: TORAKA

Message non lu par alien » 11 août 2019 21:24

En dépit du fait que je parle couramment de nombreuses langues :
- langue de chat, de vipère, d'autruche et de baleine.
- langue fourrée chère à San Antonio,
- langues mortes dont le lapingrec.
- le sanscrit de Belleville et des Buttes Chaumont.
- la langue châtiée chère à mon arrondissement natal.
- la langue Lucullus qu'on peut déguster au buffet de la gare de Valenciennes.
- la langue de porc en gelée que c'est vraiment pas bon.
- la languouille que c'est très bon.
- et bien entendu la langue de bois avec laquelle on fait les meilleures pinoches.
J"entrave que dalle :!:

Mais je soupçonne que ça veut dire qu'il faut placer les gabarits de telle façon qu'il n'y ait pas besoin de les équerrer.
N'importe quel constructeur de bateaux un peu feignant le fera sans réfléchir.
des solutions simples pour se compliquer la vie

Avatar du membre
wedell
Commandant
Commandant
Messages : 2388
Enregistré le : 02 oct. 2006 17:44
Localisation : Floirac Charente Maritime

Re: TORAKA

Message non lu par wedell » 12 août 2019 17:13

Là, je ne peux qu'abonder dans ton sens, Tonton. Moi-même, dont le niveau d'instruction ne dépasse certes pas le BEPC, je le reconnais, je me suis interrogé sur la capacité de l'homme à communiquer en lisant les posts précédents.
Par chance, une connaissance purement circonstancielle de la langue de chaque spire, me permet d'affirmer sans le moindre doute que "Big side of frame is on station line" peut hardiment se traduire par " Le plus grand côté du gabarit sur le trait du couple". Ce qui permet simplement de pouvoir l'équerrer (le gabarit) lors du lissage (des couples). Bien que le gabarit et le couple désignent ici la même chose. :D
Après quoi il conviendra d'effectuer un lissage (des bordés) de manière à les répartir harmonieusement.
Et finalement de raboter un méplat là où la courbure (du gabarit) est trop forte pour que le clin puisse porter convenablement.
C'est simple, au fond. :mrgreen:
Le bois, c'est comme du contreplaqué massif en plus beau.

Avatar du membre
Marmotte
Corvettard
Corvettard
Messages : 411
Enregistré le : 07 oct. 2014 07:08
Loisirs : tout bateau , lecture marche, photo, le bois
Localisation : Monticello 20220 ILE ROUSSE et Emerainville 77184

Re: TORAKA

Message non lu par Marmotte » 16 août 2019 13:43

OUI très simple et moi qui n’est que le BEPC en poche et qui de plus a une aversion total avec cette langue de outremanchois je me suis référé à un traducteur qui a mon avis doit-être du même coin, résultat il m’ traduit cette P…. de phase par « Le gros côté du cadre est sur la ligne de la station »
Bon c’est peut-être vrai à « underground london » pour quelqu’un qui veut exposer ses peintures, mais sur mon plan j’ai pigé que dalle et je suis passé à autre chose.
Le pire de cette histoire au delà de la communication entre les hommes c’est que ce n’est pas là que çà péchais.
Encore une fois j’ai honte, mais toute honte bue :tchin: :tchin: :tchin: mon erreur était là.
En collant les scarf in situ on a pas les yeux en face des trous surtout quand on oubli de marquer chaque partie par une ligne droite.
Et je le confesse ca va beaucoup mieux depuis que j’ai repris le collage sur établit comme je l’avais fais sur les 3 premiers clins.

Répondre